Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Qui a dit ?

"[I]l est affligeant de voir que malgré les facilités pour accéder à cette contraception, il y a encore beaucoup trop d'avortements de nos jours."

Félicitations à Etienne Bersac : il s'agit bien de Simone Veil (source : DirectSoir du 21 novembre). Voici l'intégralité de ses propos :

"Cette période n’est pas simple à évoquer car le moment a été tellement dur, presque horrible. Valéry Giscard d’Estaing y tenait beaucoup, car c’était un engagement de campagne. La situation était d’autant plus injuste que les femmes aisées pouvaient avorter en Angleterre ou en Suisse. Certaines trouvaient même des médecins dans des cliniques françaises. Mais l’engagement étant présidentiel, Jacques Chirac (Premier ministre) a voulu réussir et il m’a donc beaucoup soutenue. Je me souviens d’une nuit très longue de travail. En rentrant chez moi à 4 heures du matin, j’ai trouvé un bouquet de fleurs qu’il m’avait envoyé, comme jamais je n’en avais reçu.

Je savais que la gauche voterait pour, mais nous avions besoin de quelques voix de la droite ; c’est pourquoi nous devons beaucoup à Claudius Petit. C’était un député catholique dont je connaissais la grande influence. Quand il a commencé son discours, je ne savais pas ce qu’il allait dire mais il a été un vrai déclencheur. Il a dit : «Si une proche était concernée, j’essaierais de la dissuader d’avorter, mais je voterai le texte, car je sais combien cela peut aider certaines femmes!» Au final, le vote a été plus difficile que la loi Neuwirth un peu plus tôt pour la contraception, qui est une liberté pour la femme. C’est certes un tournant de société inouï, mais il est affligeant de voir que malgré les facilités pour accéder à cette contraception, il y a encore beaucoup trop d’avortements de nos jours."

Sic et resic.

Michel Janva (merci à HV)

Partager cet article

5 commentaires

  1. Simone VEIL.

  2. l’Ordre des médecins ;=)

  3. Comme il est facile en république de céder à la tentation de plaire aux hommes (pour faire des voix) mais comme il est difficile de plaire à Dieu pour un politique…
    Qui, pourtant aura le dernier mot ?

  4. Pensez-vous que, en raison de l’élection de Mme Veil, Mgr Claude Dagens, évêque d’Angoulême, devrait renoncer à son siège sous la Coupole ?
    Le 11 septembre 2008, au Canada, le cardinal Turcotte, archevêque de Montréal, a remis son insigne de l’Ordre du Canada pour signifier son désaccord avec la décision de nommer M. Henry Morgentaler au sein du même Ordre. Les raisons officielles de cette récente nomination sont : “Pour avoir donné aux femmes diverses options concernant leurs soins de santé, pour sa détermination à influencer les politiques publiques canadiennes et son rôle de chef de fil au sein d’organisations humanistes et civiles.”
    Dans les faits, le Dr Morgentaler est un survivant de l’Holocauste qui, à partir de 1969, s’est spécialisé dans la pratique des avortements – il dit en avoir pratiqué plus de 100.000 dans sa carrière – et dans la dépénalisation de cette pratique (cf. le jugement Morgentaler et al. c. Sa Majesté La Reine de 1988 qui a supprimé toutes les restrictions réglementaires à l’avortement au Canada). Radio-Canada le présente comme “une figure de proue de l’avortement au Canada”.
    L’article de Radio-Canada se poursuit :
    “Devant les protestations de plusieurs, Monseigneur Turcotte a espéré que le Conseil consultatif de l’Ordre du Canada réviserait sa position. Puisque ce n’est pas le cas et parce qu’il craint que son silence soit mal interprété, il se sent obligé de réaffirmer ses convictions face au respect de la vie, de la conception jusqu’à la mort, et de remettre son insigne.
    Monseigneur Turcotte suit la voie d’autres récipiendaires de l’Ordre du Canada. Frank Chauvin, un policier de Windsor âgé de 74 ans, a remis son insigne au mois de juillet. Il avait été décoré en 1987 pour avoir fondé un orphelinat pour filles abandonnées à Port-au-Prince, en Haïti.
    La même semaine, l’ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick Gilbert Finn a annoncé qu’il retournerait lui aussi son insigne pour les mêmes raisons.
    Lucien Larre, un prêtre catholique de la Colombie-Britannique, et une communauté catholique de l’Ontario ont déjà renvoyé leur médaille de l’Ordre du Canada à Rideau Hall.”
    Bien sûr, l’élection à l’Académie n’est pas la même chose que la remise d’une décoration et l’appartenance à un Ordre… Cependant, quelle est l’attitude la plus propre à faire entendre une voix libre et présente dans les débats contemporains ?

  5. c’est vrai, quelle injustice que les foetus de parents pauvres ne pussent se faire avorter en angleterre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services