Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi

Qu’est-ce qu’être catholique ?

Sur son blog, Cyril Brun a rédigé un test de 50 questions sur la catholicité. Puis il commente lui-même ce test :

C "Se dire catholique ce n'est pas construire sa foi sur ses propres bases, mais recevoir la foi de Dieu et dans l'Eglise. Je pense qu'il faut expliquer la foi parce qu'elle est raisonnable, mais cesser de la brader et de la travestir. il faut également être vrai. Saint Cyprien dit à ceux qui vendent une fausse foi 'pauvre fou tu t'es mis à marcher en portant ton propre cadavre'. Il ne s'agit pas d'imposer la foi mais d'expliquer clairement qu'être catholique c'est adhérer à ces points et que le pape en est le sacrement de visibilité et d'unité. Ne pas adhérer à ces points de foi c'est être chrétien mais pas catholique. Ma petite expérience m'a souvent confronté à ces  à peu près qui ne servent à personne. Je pense à Alain Juppé et Darcos qui se disent catholiques… Il faut être clair ce n'est pas vrai comme nombres de prêtres et d'évêques qui ne partagent pas la foi de l'Eglise. Avec Balthazar je pense que l'Eglise va vivre une crise identitaire douloureuse et que les schismes à venir seront plus rudes que ceux présents. Mais le Christ à clairement dit à saint Pierre 'ce que tu liera sur terre sera lié dans les cieux'. Peut on mentir et proposer un faux royaume ou laisser les hommes croire qu'ils sont proches de Dieu alors que non? Dénoncer l'erreur et le mensonge, lutter contre le mal n'est en rien lutter contre la personne elle même bien au contraire. La vraie charité n'est pas la tolérance, mais le respect et respecter une personne c'est d'abord lui devoir la vérité. […]

Il ne s'agit pas de différencier un bon d'un mauvais chrétien. Nous sommes tous mauvais chrétiens, si nous voulions être phatrisiens justement, sauf les saints. Être catholique ce n'est pas être parfait, comme le pense le pharisien. au contraire, si vous regardez le publicain, il ne dit pas 'je sais mieux que les pharisiens où est la vérité', il dit 'la vérité tu me la donnes, mais c'est dur et je n'y arrive pas'. C'est ça le vrai catholique celui qui humblement reconnait que cette vérité le dépasse et qu'il a besoin de Dieu et de l'Eglise pour avancer. Le catholique, plus que n'importe quel chrétien est le publicain, précisément parce qu'il ne tente pas de minimiser sa faiblesse, sa responsabilité. C'est justement là et parce qu'il sait ça qu'il reconnait qu'il a besoin de ce don extraordinaire que sont les sacrements de l'Eglise. […]

La foi n'est pas un ensemble de dogmes, mais la foi est une adhésion à des vérités qui sont exprimées par les dogmes et non un ressenti émotionnel. Ce n'est pas le dogme qui fait la foi, mais la foi a un contenu cohérent et intègre qu'expriment les dogmes. Ne pas adhérer à ces dogmes c'est adhérer à une autre foi. C'est le droit de tout le monde de ne pas adhérer à la foi catholique, mais ce n'est le droit de personne de modifier la foi catholique sous prétexte de vouloir être dans l'Eglise à sa façon."

MJ

Partager cet article

4 commentaires

  1. Certaines questions ont une formulation curieuse, tout de même (“relation amoureuse”, “pouvoir d’ouvrir et de fermer le ciel”). N’aurait-on pas gagné en clarté en mettant sous forme de questions le Symbole des Apôtres ou le Symbole de Nicée?

  2. Ce questionnaire fleure bon l’esprit pharisien.
    Il fait bien peu de cas de la conscience et de la liberté, qui sont au coeur de toute vie chrétienne.
    Le coeur de la loi, c’est la loi du coeur. Et Dieu seul connaît mon coeur.

  3. Mais le Christ a clairement dit à Saint Pierre ‘ce que tu lieras sur terre sera lié dans les cieux’.
    Parfait mais cela prouve que seul le Pape peut décider qui est catholique ou ne l’est pas et dire à un “publicain” vous n’étes pas catholique parce que vous faites ceci ou cela , c’est se substituer au magister du Pape.

  4. Pour ceux que cette question intéresse, je vous invite à vous procurer “LE TRESOR DES CATECHISMES DIOCESAINS” édité chez Via Romana
    le tome 1 est sorti en février : Dieu et les mystères de la foi. L’auteur, un prêtre, a compilé là plusieurs siècles de catéchismes rédigés par les évêques de France, ce qui rend cet ouvrage et les suivants quasi exhaustifs. Un ouvrage limpide tant dans le contenu que dans le style. A mon sens indispensable dans les familles et les écoles.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services