Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Quelqu’un a des nouvelles de Robert Chardon ?

Robert-ChardonOn apprenait il y a quelques jours que le maire UMP de Venelles, Bouches-du-Rhône, avait été frappé sur Twitter d'une sorte de "délire paranoïaque" en prescrivant l'interdiction du culte musulman en France, et que dans la foulée, il aurait été "interné d'office" (certains médias ont dit plutôt "hospitalisé"), et exclu ipso facto de l'UMP. Depuis, silence radio.

François Falcon revient sur cette affaire sur Boulevard Voltaire, et s'étonne surtout du black out des journaux français, qu'il juge inquiétant :

"Constatant que nombre de commentateurs soutenaient sa provocation, les journaux qui avaient relayé l’information de son internement pour islamophobie sans sourciller ont ensuite observé un blackout complet.

L’Affaire a cependant fait réagir bien au-delà de nos frontières et l’imprudent Robert Chardon a eu les honneurs du Welt en Allemagne, du Independent en Grande-Bretagne et même du Times of India. À croire que son propos a réveillé un puissant désir refoulé. Les réseaux sociaux sont également en alerte depuis quatre jours, ce qui rend le silence des médias français d’autant plus étrange, voire très inquiétant.

Inquiétant tout d’abord parce que la nouvelle de l’internement forcé d’un élu sur le motif d’un simple tweet dérangeant, nouvelle qui a tenu pendant plusieurs jours de version officielle, aurait dû susciter un immense bruit au pays des droits de l’homme et des Charlie autoproclamés. Ce type de méthode était pratiquée en Russie à l’époque soviétique, mais sous Poutine, de tels abus de pouvoir ne se produisent plus. C’est une méthode de régime totalitaire, ni plus ni moins.

Les officiels en ont, semble-t-il, pris conscience et ont légèrement rétropédalé : d’après le sous-préfet d’Aix, Robert Chardon aurait en réalité été interné dans le cadre des soins qu’il subit depuis quelques semaines et non pas en raison de ses propos. Le problème, c’est que Robert Chardon est soigné pour un cancer de la bouche, lequel n’est généralement pas traité dans les hôpitaux psychiatriques et que l’on ne voit pas bien ce que le sous-préfet, représentant du ministre de l’Intérieur, vient faire dans ce dossier médical.

Sans doute est-il encore trop tôt pour s’alarmer et l’on n’ose imaginer un seul instant que la République qui se réclame de ces droits de l’homme issus de l’habeas corpus britannique de 1679 en soit réduite à employer des méthodes de monarque absolu, en l’occurrence la méthode des lettres de cachet, les cachets chimiques en sus.

Pour rassurer ceux qui s’inquiètent de son sort et qui craignent que l’on soit en train de soigner l’élu de sorte que ses propos deviennent réellement incohérents, le mieux serait simplement de le présenter au public, libre de ses mouvements et de ses paroles et dans l’état où il se trouvait jeudi soir, la dernière fois qu’il s’est entretenu par téléphone avec un journaliste."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

29 commentaires

  1. Et ils osent encore parler de liberté d’expression.

  2. voulez vous parier que comme par hasard il est impossible a joindre , impossible de savoir ou il se trouve ? vraiment en hopital ou a french gantanamo , mis au secret ou alors se cache devinez un peu pour quoi ?!

  3. C’est donc bien ça. J’écoutais les infos d’une oreille distraite, j’avais bien entendu qu’il avait été interné, mais je me suis dit que j’avais mal compris. Puis en effet pas de nouvelles.
    C’est génial, on arrive réellement, concrètement, pour de vrai dans 1984. Ca a un côté terrifiant, mais en même temps excitant, cette impression de rentrer dans un livre.

  4. Voyageant parfois le ressenti et la défiance contre les politiciens français est unanime chez ceux qui ont un jour admiré la France.
    Ils ne comprennent pas.
    Si pour nos politiciens il n’y a pas d’identité culturelle Française, pour eux elle existe et ce ne sont les minarets, mais Notre Dame ou la tour Eiffel.
    Ce n’est pas le Coran mais la littérature Française.
    Ce n’est pas la république, mais nos rois et leurs châteaux, Napoléon, de Gaulle…
    Mais ni l’ump et Sarkozy, ni Hollande et le Ps ou cohn bendit et ses écrits. …

  5. J’ai peur pour lui… et pour moi. En effet, après avoir entendu et lu des propos de gens très bien informés et sans parti pris, j’ai aussi tendance à penser que l’islam (pas les musulmans, ces pauvres bougres qui se sont fait malheureusement avoir !) est une secte (essayez d’en sortir indemne ou de ne pas donner d’argent à la communauté ou au financement du djihad !) qui plus est satanique (prôner la mort, qu’est-ce d’autre ?). Or, une secte ne doit-elle pas être interdite ?

  6. en Arabie Saoudite: le culte de l’Eglise catholique est interdit. Ils ont le droit, eux ?
    https://www.youtube.com/watch?v=LMhlu6ibvwM

  7. Tiens, tous ses comptes webs supprimés (FB, Twitter…)

  8. Le mieux serait que sa famille fasse paraître un communiqué : mais, en-a-t-elle seulement la possibilité ?
    S’il s’agit d’un internement administratif, c’est un grand scandale, une affaire d’état honteuse pour nos gouvernants et nos institutions !!!

  9. Les obscurs seront vaincus par la prière …
    Neuvaine pour la France jysqu’au 15 août ….
    Disponible sur ce site….

  10. Dans notre beau pays être un professeur d’économie, libéral, suffit pour être interné par son directeur d’université pendant 2 ans (il avait été publié par Jean Robin lui même “exilé” aux antipodes), alors un opposant à l’islamisation… :
    Jean-Louis Caccomo : “J’ai été interné de force pendant 2 ans en toute illégalité”
    Jean-Louis Caccomo est économiste, universitaire, auteur de 70 articles dans des revues universitaires à comité de lecture, et de plusieurs ouvrages dont Le modèle français dans l’impasse, aux éditions Tatamis (2013). Il y a deux ans, il fut interné de force en hôpital psychiatrique, sans la moindre justification médicale, et par une autorité, l’Université, qui n’a justement aucune autorité en la matière. Sorti récemment de cet enfer par miracle, il a pu réintégrer son Université et recommencer à des donner ses cours. Mais il est à nouveau harcelé par la même Université, qui tente à nouveau de se débarrasser de lui en le faisant interner de force. Qui a dit que l’URSS de Staline était morte ?
    http://www.dailymotion.com/video/x2fgszt
    http://www.enquete-debat.fr/archives/jean-louis-caccomo-jai-ete-interne-de-force-pendant-2-ans-en-toute-illegalite-59366

  11. C’est une pratique courante, depuis longtemps en fait de leur propre aveu : http://www.lemonde.fr/societe/article/2007/08/16/invitee-a-voir-le-psychiatre-pour-avoir-envoye-des-mails-place-beauvau_944939_3224.html
    Il y en a qui croient encore que dictature socialiste n’est qu’un slogan ?

  12. Laurent Wetzel, quand il fut maire de Sartrouville, avait également été interné. Il avait publié “Un internement politique sous la Vème République. Barbouzes et blouses blanches, en 1997.

  13. Cancer de la bouche : on l’a envoyé se la laver au savon. En tous cas, si c’est ça, il aura du mal à ” le présenter au public, libre (…) de ses paroles”

  14. Faudrait-il assaillir de coups de téléphone la préfecture des Bouches-du-Rhône ?

  15. Des “contres” services montent une ops pour l’extraire de la loge …….
    Ou l’ Episode XXX du meilleur scénario de la ” Ripoublik ou plus rien ”

  16. Enfin un article sur cette grave affaire; Merci à l’auteur, je partage chaque mot .

  17. Il faut se mobiliser par tous les moyens possibles pour savoir où il est, quelles sont ses volontés, quel est son état physique et psychologique : sur place, par téléphone, sur internet. Il doit bien y a voir sur place, où, forcément, beaucoup de gens le connaissent, des gens qui savent où il est et qui seraient à même de renseigner tous les Français qui voudraient avoir de ses nouvelles. La gravité de cette affaire fait que son importance dépasse largement le cadre de cette commune. Chacun des lecteurs sur ce blog, comme sur d’autres, doit s’interroger s’il connait quelqu’un qui habite cette ville, ou une ville voisine. Dans ce cas il faut les interroger sans relâche. L’omerta, le black-out sur cette affaire ne devrait pas durer.

  18. Cela commence vraiment à être nauséabond dans ce pays, et ce n’est plus seulement une formule de style. Encore deux ans !!! que de crimes risquent encore d’arriver d’ici là ! et encore faudra t’il éviter un coup d’état institutionnel par un regroupement définitif de l’UMPS, coupant court ainsi à toute élection démocratique.

  19. Peut être que cela amènera les médias à comparer la religion islamique avec d’autres sectes déjà interdites !
    http://atheisme.free.fr/Religion/Sectes_liste.htm
    Quand on voit ce que la déesse Raison de la Révolution française a entraîné de génocide et de têtes coupées, il y a de quoi s’inquiéter ! Car cette secte franc-maçonnique qui en fut responsable existe toujours !

  20. Un internement d’office ou administratif est toujours signé du préfet.

  21. Merci, cet après midi même, nous nous demandions comment allait M. Robert Chardons et ce qu’il est devenu. Nous pensons bien à lui, à son courage.

  22. Bizarre, cette pratique de l’internement.
    Depuis bien longtemps, les gouvernements successifs et leurs séides sont plutôt spécialisés dans les exécutions sommaires, les suicides et les menaces (incendies criminels, cambriolages, lettres “anonymes” de représailles sur les proches…).
    L’hôpital psychiatrique, c’est croire encore en une possible rédemption 😉

  23. Ce sont les mêmes en France qui utilisent ces méthodes, qui le firent en URSS, la même famille…..et quelle famille ….

  24. La république a toujours pratiqué les internements abusifs. Ils étaient si nombreux que Pierre Arpaillange, Garde des Sceaux sous François Mitterrand, dans sa réforme du Code Pénal, a signifié que l’on ne pouvait désormais plus interner quelqu’un contre son gré. Je m’en souviens parce qu’à l’époque j’étais en fac de droit et que j’ai assisté à la réforme du Code pénal à l’Assemblée nationale. Si j’ai bonne mémoire, « L’Express » a dit que cela ne servirait à rien et qu’il y aurait toujours autant d’internements abusifs. Je rappelle à ceux qui mentionnent les lettres de cachet que lorsque les révolutionnaires ont pris la Bastille, il n’y avait que sept personnes emprisonnées. Un sondage a été mené à l’époque de la réforme du Code pénal sur les internements abusifs en république dite française, et il s’avère que dans certaines régions, 90 % des internements sont abusifs. Ainsi un mari peut-il faire interner sa femme (parfaitement normale) sans problème s’il a une maîtresse, un épileptique peut-il être interné par sa femme si celle-ci a un amant, et un élu peut-il être interné si ses propos ne conviennent pas à la république. Je me souviens de ces deux cas qui m’ont révoltée. Les parents de cet épileptique ont dû se battre pendant cinq ans avant de pouvoir faire relâcher leur fils, qui était horticulteur, et cela leur a coûté énormément d’argent en procès, alors que c’était des gens très modestes. Je ne me souviens plus du temps qu’a dû passer Marie en hôpital psychiatrique, mais elle est tellement normale qu’elle a la garde de ses enfants.
    Il est temps que le roman national cesse de pourrir les esprits, et que la vérité historique soit enfin enseignée aux petits Français !

  25. Le maire UMP de Venelles veut interdire l’islam en France, il est hospitalisé ?
    Pourquoi ce maire, dans une république réputée de liberté d’expression qui a défilé pour sa défense le 11 janvier 2015 suite aux attentats de « Charlie Hebdo » perpétré par des musulmans, le pouvoir républicain s’octroie-t-il le droit, tout à fait tyrannique, d’hospitaliser un élu pour délit d’opinion, comme c’était l’usage en Union soviétique ?
    Yves-Marie Adeline l’explique dans son livre de philosophie politique « Philosophie de la royauté« , au chapitre consacré sur la volonté générale, qui vient de paraître en mai 2015 :
    « Le critère de la « volonté générale », tel que présenté par Rousseau, justifie aussi que l’usage de la raison doive être conforme à l’esprit des Lumières. En effet, si, dans le domaine politique, la volonté générale détermine une pratique sociale, alors la raison, produit de la conscience, elle-même instinct divin exhumant une volonté générale, devra se conformer à la pratique sociale produite par la volonté générale. C’est ce qui permettait à Mao Tsé-toung d’écrire dans son livre intitulé De la pratique : La vérité d’une connaissance ou d’une théorie est déterminée non par une appréciation subjective, mais par les résultats objectifs de la pratique sociale.  Le critère de la vérité ne peut être que la pratique sociale. » Autrement dit, si le raisonnement que je tiens n’est pas conforme aux raisonnements de la pratique sociale, déterminés par la volonté générale rousseauiste, c’est que je me suis trompé. Plus encore, c’est que j’ai raisonné autrement que ce que j’aurais voulu. Je n’ai donc pas véritablement employé ma raison, j’ai produit de l’irrationnel. Ceci explique que, dans l’ancienne Union soviétique, les opposants au régime étaient considérés comme fous et enfermés dans des hôpitaux psychiatriques : le critère de la vérité étant déterminé par la pratique sociale, leur raison n’était pas la raison. » (“Philosophie de la royauté”, p. 64-65)
    En république dite française, il en va comme en Union soviétique : tout opposant à l’islamisation de notre pays catholique se voit victime d’un internement abusif de la part des républicains.
    « Quand on hait les tyrans, il faut aimer les rois. » (Victor Hugo)

  26. Le lendemain de son hospitalisation forcée, le compte Facebook de Mr Chardon a été fermé. Allez vérifier sur Facebook.
    Bizarre Non ?

  27. Je suis choquée de constater que sur le NET existent DEUX sites pour CONDAMNER les propos tenus par Mr. Robert CHARDON (que je partage)
    et le faire VIRER de l’UMP.
    Par contre aucun SITE pour LE SOUTENIR !
    Sommes-nous vraiment en FRANCE, LAQUELLE ?
    Celle liée à l’ISLAM ? Qu’attendons-nous pour nous mobiliser et demander la libération de Mr. CHARDON ? Qu’il ait regagné les ETOILES ?

  28. Voyez ma Chronique sur Radio-Silence.org demain Vendredi intitulée : “La République hugolienne contre la laïcité psychiatrique !…”. LMDM

  29. @MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS : Merci de votre réponse et de m’avoir orientée sur Votre Radio-Silence. Je viens de vous écouter avec grand intérêt.
    Que ceux qui ont décidé lâchement et en silence,d’enfermer un Homme porteur d’une vérité qui dérange, connaissent l’effet boomerang en plein visage ! et je pense aujourd’hui, en écoutant certaines nouvelles qui fusent çà et là que nous ne sommes pas loin du fameux retour de Bâton !
    Enfermer d’office Robert CHARDON comme cela a été fait relève du CRIME ! Attends avec impatience le Châtiment que mérite le décideur d’un tel acte, quelque soit son rang !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services