Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Quelques autres résultats

Relevés par Minute :

  • M Les trois conseillers généraux MPF dont les sièges étaient renouvelables cette année ont été réélus dès le premier tour: il s’agit d’Yves Peltier dans la Meuse, du député Véronique Besse et de Wilfrid Montassier en Vendée.
  • Aucun des trois seuls cantons détenus par Debout La République n’était renouvelable cette année. Le parti de Nicolas Dupont-Aignan espérait gagner le canton de Vigneux, dans l’Essonne, le département dont Dupont-Aignan est l’élu. C’est raté. Jacques Vaudron, malgré ses 18,13 %, a été éliminé dès le premier tour.
  • L’aventure de Lyon Divers Droite (millonnistes, MPF, CNIP…) continue au second tour: avec 23,86 % des voix, Jean-Jacques David, maire du VIe arrondissement de la capitale des Gaules, affronte en duel l’ancien ministre UMP Dominique Perben (32,94 %), auquel était promise la réélection au premier tour «dans un fauteuil»

Addendum 12h20 : Un lecteur me signale que le MPF avait cette année non pas 3 mais 4 sièges de conseillers généraux renouvelables. Gérard Pierre, Président de la fédération du MPF Morbihan (56) et conseiller général sortant de Quiberon, est en ballotage au deuxième tour avec 54,45% des suffrages.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. 100% de réussite pour les conseillers généraux MPF sortants ! C’est la preuve que la vraie droite a de l’avenir localement.
    La deuxième leçon que j’en tire, personnellement, c’est que le MPF comptera dans la recomposition de la droite qui arrivera quand l’UMP va éclater en 2012

  2. “en ballotage au deuxième tour avec 54,45% des suffrages”
    Énorme taux d’abstention
    (“Les élections cantonales (…) Pour être élu au premier tour, il est nécessaire de recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et le quart des électeurs inscrits.”
    sur http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/les_elections_en_france/modalites-d-elections/modalites-election-france
    Par ailleurs, sur ce même site
    “- Le vote est libre
    – Le vote est secret : personne ne doit chercher à connaître ni à contrôler le vote d’un électeur.”
    Heureusement que c’est écrit…

  3. Véronique Besse n’est pas une candidate MPF comme les autres. Pendant toute la campagne, elle a fait croire qu’elle était retailliste (du nom du successeur de Philippe de Villiers à la tête du conseil général de la Vendée, Bruno Retailleau) et non pas villièriste ( du nom du fondateur du MPF). Elle a mis la photo de Bruno Retailleau dans son journal de campagne, elle l’a supplié de venir faire les marchés avec elle, elle lui a demandé un mot de soutien, bref : ce n’est qu’une fois élue ( 60% au 1er tour ) qu’elle s’ est souvenue qu’elle était MPF. “Je dédie ma victoire à Philippe de Villiers”, a-t-elle déclaré dans les colonnes de Ouest France. Curieux, non ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services