Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Quelles mesures contre l’immigration ?

Le Comité interministériel de contrôle de l’immigration a allongé le délai de séjour (de 1 à 2 ans) permettant à un étranger de faire une demande de regroupement familial, et à quatre ans (au lieu de deux) le délai de vie commune permettant à l’étranger ayant épousé un Français de demander la nationalité française. A cela s’ajoute l’intention de renforcer le dépistage des mariages blancs.

Ces mesures "sont trop dérisoires pour être commentées plus avant", a constaté Jean-Marie Le Pen. Pourtant, la Ligue des droits de l’homme et SOS Racisme dénoncent des mesures "xénophobes", le MRAP une "machine de guerre contre les immigrés", une "provocation", qui fait entendre les "sirènes de la haine"… La Licra a réagit sur un tout autre ton : "cela ne fait pas une vraie politique de régulation des flux migratoires tant légaux qu’illégaux." Pour une fois que la Licra est en accord avec le Front national…

Nicolas Sarkozy, à l’Assemblée nationale, a repris à son compte le discours du Front national. Après avoir tonné que "la France ne peut pas être le seul pays dans le monde à ne pas décider qui entre", il a poursuivi: "Nous ne voulons plus du laxisme qui a conduit aux drames que nous avons connus, y compris dans nos banlieues où les fils et les petits fils des immigrés que nous n’avons pas su, pas voulu, pas pu intégrer, sont aujourd’hui sans identité, sans repères et sans avenir." Puis, au Sénat, il a critiqué les droits sociaux dont bénéficient les clandestins, droits qui sont supérieurs en France à ce qu’ils sont ailleurs, au point que les clandestins ont un "quasi-statut" et que cela est "de nature à favoriser l’attractivité de la France", pendant que les régularisations massives de clandestins, comme en Espagne et en Italie, "produisent un appel d’air considérable dans toute l’Europe". Il a jugé "notoirement sous-estimé" le chiffre d’un flux annuel de 13.000 immigrants illégaux, pour la bonne raison que les forces de l’ordre en interpellent 60.000…

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. M. Sarkozy est très loin de reprendre, comme vous l’écrivez, le discours du FN sur l’immigration: “Nous ne voulons pas en France de l’immigration zéro, ça n’a aucun sens au regard de ce qu’est l’histoire de notre pays et les civilisations mortelles le sont davantage par la consanguinité que par l’apport de générations et de populations nouvelles”, a poursuivi le ministre de l’Intérieur.
    Cette seule citation prouve que M. Sarkozy est favorable à l’immigration, alors qu’elle écrase le pays depuis 40 ans comme cela n’est jamais arrivé dans l’histoire de notre pays depuis sa création et même avant!
    Quant à son inepte conception de “l’histoire de notre pays”, je lui rappelerai que la France a eu une population homogène depuis sa fusion gallo-romaine (encore était-ce entre latins et celtes, donc entre européens) jusqu’à la fin du XXeme siècle et le début des immigration extra-européeenes massive; mais tout le monde n’est pas licencié en histoire et M. Sarkozy peut évidemment raconter à loisir n’importe quoi…
    Je ne relèverai pas sa raciste appréciation sur la “cosanguinité” des Français de souche…la Licra et le Mrap devraient pouvoir s’en occuper (non? étonnant!)
    Sarkozy est favorable au vote des immigrés “légaux”
    Sarkozy a supprimé la double peine pour les étrangers
    Sarkozy prône l’écoeurante “discrimination positive”
    Sarkozy a institutionalisé l’Islam dans notre pays avec le CFCM et s’apprête à modifier la loi de 1905 au seul profit du financement public des mosquées.
    Non, ce monsieur Sarkozy n’a rien à voir avec le Front National. Heureusement pour le Front National et pour la France frnaçaise et chrétienne.
    Bien cordialement.

  2. Je suis bien d’accord avec vous. Mon message surfait entre ironie et provocation…
    De fait, force est de constater que le discours tenu par Sarkozy n’a, en plus de ce que vous dites, strictement rien à voir avec l’action engagée par le gouvernement…
    Paroles, paroles…

  3. Rien n’est plus éloigné de moi que la pensée du FN.
    Mais moi aussi, je trouve que les mesurettes prévues pour limiter l’immigration sont du dernier dérisoire.
    Les seules réformes qui me sembleraient significatives sont les suivantes :
    – un référendum sur la suppression totale du regroupement familial. Je crois qu’un tel référendum ne pourraient obtenu que par des manifestations organisées à date régulière sur ce seulthème, et rassemblant un nombre croissant de personnes
    – de lourdes sanctions pour toute personne donnant une aide quelconque à un immigré en situation illégale (par exemple révocation de tout fonctionnaire ou élu donnnant une aide ou prestation sociale à un immigré en situation irrégulière, dissolution, avec lourdes amendes à charge des dirigeantds pour toute association aidant des sans papiers)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services