Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Quelles solutions alternatives à l’avortement sont proposées par le gouvernement ?

Question du député Moreau à Najat Vallaud-Belkacem :

"M. Yannick Moreau, Député de la Vendée littorale, appelle l'attention de Mme la ministre des droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, sur la question délicate de l'information sur l'avortement sur internet et plus généralement sur la politique du gouvernement sur la contraception et l'Interruption Volontaire de Grossesse.

Dans son rapport remis le 13 septembre 2013, le Haut Conseil à l'Égalité entre les Femmes et les Hommes, créé par le Président de la République réclame une «communication volontariste et pérenne de l'État» sur l'information sur l'avortement sur internet.

En d'autres termes, il s'agit de faire perdre leurs référencements aux sites dits «pro-vie». Par «information fiable et de qualité sur l'IVG», le Haut Conseil semble préconiser la promotion systématique de l'avortement.

Or l'avortement, n'est pas un acte anodin : selon un sondage OpinionWay de 2011, 92% des sondées considèrent que l'acte d'avorter peut être traumatisant pour une femme.

C'est pourquoi Monsieur Yannick MOREAU demande à Madame le Ministre des Droits des Femmes quels moyens seront mis en oeuvre pour proposer des solutions alternatives aux femmes confrontées à l'interrogation sur la poursuite de leur grossesse, y compris lorsqu'elle songent à garder leur enfant."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Aie, mauvaise étude monsieur Moureau
    C’est la même étude qui dit que 88% des sondés pense que l’IVG a permis d’améliorer la santé des femmes et des risques dus aux avortement.
    Que 87% pensent que ça a constitué une grande innovation pour la santé des femmes
    78% que c’est une mesure de santé publique.
    Il n’y a que 7% qui trouve que ça ne devrait pas être autorisé.
    83% sont même pretes à se mobiliser pour défendre le droit à l’IVG.
    Dans les 92% cités dans l’article, le mot clé est “peut être”. Ce qui est très différent de “être”. Et ça rejoint le ce que pensent la moitié de ces femmes: ne sont pas suffisamment informées sur l’IVG.

  2. Il faut continuer à visiter fréquemment le site ivg.net, l´inclure dans vos articles, commentaires, tweets, etc.
    Afin d´améliorer son référencement et lui maintenir sa place de 1er sur Google.

  3. de là donc l’idée d’un site d’information sur les droits et devoirs de la femme face à une grossesse “non désirée”:
    droit de se dire en détresse
    devoir de rencontrer un conseiller en entretien préalable (liste très ouverte sur le site du gouvernement)
    devoir de respecter une procédure encadrée par des délais
    droit d’avorter après réflexion
    ni plus, ni moins sur ces sites, qui ne devraient pas faire le boulot des entretiens.

  4. Bravo ! Enfin, un qui s’aperçoit que la défense de la vie prônée par la présentation de la loi Weil-Giscard ne propose rien d’autre que le meurtre.
    à Julien, j’aimerais dire que l’islam n’accepte pas l’IVG, et que les mosquées faisant voté Hollande, ne le suivront peut être pas là …Les % sont à mon avis du bidon pour nous faire taire. Faites votre sondage, vous saurez !

  5. J’adore la précision: “y compris lorsqu’elle songent à garder leur enfant.”
    C’est vrai franchement, où est l’alternative pour les femmes qui décident de poursuivre leur grossesse???
    Ah! J’oubliais! Suis-je bête!
    C’est vrai que nous avons maintenant une alternative venue de spécialistes italiens de bioéthique: l’avortement post natal!

  6. Réponse à Monsieur Moreau :
    Le gouvernement n’a pas l’intention, n’a jamais eu l’intention et n’aura jamais l’intention de faire quoi que ce soit pour proposer une alternative quelconque.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services