Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Quelle horreur d’aider une femme enceinte…

Quelle horreur d’aider une femme enceinte…

Une enquête hallucinante du média StreetPress, relayée par Elle, accuse l’association SOS Mamans, qui ose proposer un soutien financier, un logement ou un soutien matériel aux femmes enceinte, qui ne voient que l’avortement comme solution.

StreetPress a dévoilé cette enquête sur l’association SOS Mamans, qui déclare avoir comme but de « sauver » les bébés et estime empêcher deux à trois avortements par semaine.

Ce pseudo-média estime que cette action se trouve dans une « zone grise », à la limite du délit d’entrave à l’IVG.

Qui enquêtera sur les multiples pressions subies par les femmes enceintes, par leur conjoint (“c’est lui ou c’est moi”), leurs parents, pour qu’elles avortent ?

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il existe une association qui réunit des personnes tricotant pour offrir par exemple tout ce qu’il faut à une maman ayant de petits moyens ou pas du tout.
    Le trousseau du bébé est présenté comme un très beau cadeau, et ainsi la mère reçoit un véritable soutien moral.

  2. et voila bientôt l’Etat (par la SS) accusé de favoriser la même chose, à travers toutes les aides (énormes) aux femmes enceintes ! et celà très certainement initié par Pétain, c’est tout dire

  3. Visiblement, les deux auteurs de l’enquête (Vincent Bresson et Aurelie Garnier) se prennent pour des héros dénonçant de dangereuses dérives !
    Dans leur tête, l’assassinat des bébés c’est bien (c’est forcément bien puisque c’est légal !), la protection des bébés à naître, c’est mal (c’est forcément mal puisque c’est condamné par le gouvernement) et le fait qu’une bonne partie des femmes ne se résolve à l’avortement que sous la pression (pression médiatique et sociale, pression des proches, pression de l’employeur, etc.) ce n’est pas gênant, puisque, n’est-ce pas, l’IVG est un “droit de la femme” ? (un “droit” bien pratique pour les mecs, à qui il donne une bonne excuse pour pouvoir demander des relations sexuelles en tout temps, mais ça ne fait rien : avec une parfaite hypocrisie, lesdits mecs vous diront qu’ils sont pour l’IVG parce que c’est un “droit de la femme”…)
    Bref, ces pseudo-journalistes se sont mis sans aucun scrupule au service la Pensée Unique, pour dénoncer les dissidents et aider le Pouvoir à les traquer.
    Est-ce par sottise (manque d’esprit critique) ou par cynisme (on sert le plus offrant) ?
    Dieu seul juge les consciences.
    Une prière pour eux, en cette fête de Corpus Christi.

  4. Et il n’y a pas que SOS Mamans. Il y a d’autres associations qui font la même chose. Oui mais voilà, ils ne sont pas proches des catholiques intégristes et ne se réunissent pas à Saint Nicolas, ce qui est faux, soit dit en passant. Il faudrait demander leur avis aux intéressés et notamment à ceux qui ont échappé au couteau de l’avorteur. Il y en a qui sont en âge de parler.

  5. sos mamans ! ils préfèrent sos mineur isolé qui coute 50.000€ par ans, sans compter les dégradations et méfaits que beaucoup commettent
    c’est un choix politique, à vous d’aller voter s’il ne vous convient pas

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]