Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France / Valeurs chrétiennes : Education

Quelle éducation sexuelle pour nos enfants ?

Frédéric Gautier, directeur diocésain de l’Enseignement catholique répond à cette question sur le site du diocèse de Paris :

Frederic gautier " Nous ne sommes pas soumis aux « associations habilitées » de l’Education Nationale. Les établissements catholiques de Paris cherchent à mobiliser en premier lieu la communauté éducative sur ce sujet (…)  Dans certains cas, il faut aussi savoir résister à des pressions d’associations militantes de la cause homosexuelle dont le discours idéologique et revendicateur n’a rien d’éducatif.

Une commission nationale de l’Enseignement Catholique prépare un texte sur l’éducation affective et sexuelle. A Paris, nous travaillons avec Monseigneur Aupetit et des professeurs à la rédaction d’un manuel destiné aux enseignants pour les outiller lorsqu’ils abordent ces questions au programme. Nous souhaitons qu’ils puissent y trouver des éléments d’information scientifique, de réflexion éthique, de références religieuses, et quelques conseils d’approches pédagogiques (…)

Il faut d’abord supposer (ou espérer) que les adultes ont eux-mêmes sur ce sujet des convictions éducatives. Savoir que la dimension affective et sexuelle est constitutive de la personne, conditionne les comportements et concerne donc le domaine éducatif est une chose, mais encore faut-il être d’abord au clair avec soi-même pour être crédible dans une parole aux élèves (…)

L’éducation éducative et sexuelle ne se résout pas à un discours hygiéniste et préventif des risques. Il doit comporter une réelle connaissance du corps humain éclairé par sa vocation au bonheur dans le don loyal et fidèle de soi-même. On ne peut susciter chez les jeunes un comportement responsable que si on les éclaire d’abord sur la vocation profonde de leur corps. L’enfant est plus prompt à imiter qu’à obéir. Ce qui est vécu en famille reste capital pour transmettre cette dimension."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Pourquoi veut-on absolument que cette éducation se fasse à l’école ?
    Ne peut-on laisser les parents seuls juges de ce qu’ils désirent transmettre ? cette ingérence éducative me crispe profondément !!
    A nous l’éducation, à eux l’instruction ! Et ils feraient mieux de s’y atteler, parce que vu le niveau….. Un peu moins d’éducation sexuelle, politique et autres bourrages de mou et un peu plus de grammaire et d’orthographe !

  2. J’allais écrire exactement ce que dit Karine. De quoi je me mêle ! Qu’ils enseignent ce qui est de leur domaine de compétence, ce sera déjà pas mal.

  3. Parce que l’enseignement catholique sous contrat doit respecter les programmes, et que cet enseignement est prévu dans les programmes de l’Education Nationale. On peut le déplorer mais c’est un fait.
    Donc plutôt que de laisser les enseignants en plein relativisme ou démunis, plutôt que de les abandonner à se tourner vers des ouvrages odieux, l’Enseignement Catholique leur propose un ouvrage pour promouvoir la doctrine catholique sur le sujet, tout en abordant le sujet car cela est prévu par les programmes et que suivre les programmes est imposé par le contrat d’association.
    C’est plutôt une bonne réaction et une intelligente exploitation du contrat d’association.

  4. Bravo Karine,
    nous sommes au moins deux à penser ainsi !
    Il est, en effet, plus que temps de refuser dans les établissements scolaires (à plus forte raison catholiques) des associations extérieures (souvent anti-familiales).
    Les parents sont les plus qualifiés et les seuls responsables pour éclairer les enfants sur ces sujets, selon leur maturité et dans le cadre privé du foyer familial.

  5. Je rejoins tout à fait KARINE !
    Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. L'”éducation nationale” veut s’arroger des prérogatives qui ne la concernent pas : d’ailleurs on devrait l’appeler “instruction nationale”.

  6. Contrat mal négocié avec l’éducation (!) nationale : revoir l’accord ?

  7. “Instruction Nationale” !!
    C’est amusant, car je me suis fait cette réflexion il y a 5/6 ans.
    Je suis ravie de voir que nous sommes nombreux à penser de la même façon.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services