Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / Pays : International

Québec : les Canadiens-français deviendront minoritaires dans moins d’une génération

De Richard Le Hir, ancien député québecois et ministre déléguée à la Restructuration (1994-1995) :

Quebec"J’ai hésité avant de m’associer à la diffusion de la présente étude, très conscient qu’elle risquait de rappeler de mauvais souvenirs. Si je m’y suis résolu, c’est qu’elle contient des informations que les Québécois doivent absolument connaître car elles sont déterminantes pour leur avenir en tant que peuple et nation. (…) Cette étude a comme premier mérite de dissiper comme une douche froide certains mythes sur la diversité des origines des Québécois. Son premier tableau révèle en effet que les Canadiens-Français du Québec sont à 89,8 originaires de France, à 5 % originaires de l’Acadie, 1,5 % originaires de Grande-Bretagne, 1,4 % d’origine autochtone, 1 % d’autres pays européens, 0,6 % d’origine irlandaise et 0,4 % d’origine allemande. Rares sont les pays dont la population est si homogène sur le plan de ses origines. 

Malgré tout, la conclusion est implacable : « En résumé l’analyse démontre que le nombre des immigrants est si élevé que les CFQ (Canadiens-français du Québec), qui étaient très largement majoritaires il y a une génération, deviendront minoritaires dans moins d’une génération. » D’où l’urgence absolue d’obtenir le plus rapidement possible le plein contrôle, je répète, le plein contrôle, sur notre immigration. (…)

  • En 1971, 79% des Québécois appartenant au groupe ethnique canadien-français
  • En 2014, le poids démographique des Canadiens français était de 64%
  • Le poids démographique des Canadiens français à diminué de 0.5% par année au cours des dernières années
  • Les projections supposent que les Canadiens français passeront sous la barre des 50% à l’horizon de 2035
  • En considérant le taux d’immigration, la fécondité des natifs et des immigrés, les taux de mortalité, le taux de rétention des immigrants, le métissage et les migrations interprovinciales, on constate que le principal facteur causant la chute du poids démographique des Canadiens-français est de loin les niveaux élevés d’immigrants s’installant au Québec"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Du suicide des peuples européens.

  2. Hé oui! Il y en à qui découvre la lune!

  3. Le but du démon en ce moment est d’éradiquer les populations d’origines chrétiennes. Il est au commande des nations, utilise le principe des vases communicants et semble être pressé. Qu’avons-nous à lui opposer? La récitation du rosaire.

  4. Les amérindiens et les inuits sont chez eux, rien à dire… Pour le reste, eh bien il y a de quoi s’inquiéter !
    Là-bas, vous pouvez tomber sur un agent des douanes ou un policier en turban ou voilée ! Grâce aux bons effets de la politique menée par cette tête à claques de Justin Trudeau, tout ce qui n’est pas québécois-canadien a droit de cité, et pour les gens du coin, c’est “circulez, y a rien à voir !”
    Quand les canadiens français se retrouveront parqués dans des réserves, éparpillées ça et là dans un Kebekistan barbu, voilé et enturbanné, ça sera trop tard…

  5. Idem pour les gaulois chez nous.
    Boumedienne vantait “la force du ventre de nos femmes”: là est le problème.

  6. L’immigration, n’est pas seule en cause, elle occupe surtout les places des enfants que nous avons refusés.
    Encore une conséquences très déplaisante de notre débile quête du plaisir forcené (surtout sexuel): des “couples” (~ accouplements) plus ou moins éphémères, mais pas de mariage, pas de famille stable, contraception automatique et avortement ad libitum etc. “Jouir sans entraves” selon le slogan des soixante-huitards.
    Quand comprendrons-nous que, si la morale chrétienne prône maîtrise de nos pulsions et ascèse, ce n’est pas seulement pour des raisons d’élévation spirituelle, mais aussi parce que la totale libération du principe du plaisir est mortifère. Le seul principe du plaisir est incapable d’assurer sa propre survie, parce qu’il compromet la nôtre !

  7. Je ne savais pas que la situation du Québec était en danger à ce point là…
    De même, il faut que les Français autochtones se réveillent car nous prenons aussi le même chemin : nous allons devenir minoritaires chez nous, dans le Pays de nos Pères.
    France réveille-toi!

  8. Et l’Alsace ?
    Environ 200 petits Alsaciens feront lundi leur rentrée en maternelle dans une filière « immersive »: ils n’y entendront parler que l’allemand et l’alsacien, et plus du tout le français. Une initiative inédite dans la région.
    https://www.youtube.com/watch?v=WmllOA7Q31o&feature=em-uploademail

  9. Eh ! Bien faites venir les retraités français bien élevés en bons Français au Québec et garantissez-leurs le minimum vieillesse de là-bas si nécessaire contre le transfert des allocations d’ici vers le Québec ! Nous contribuerons à aider à au maintien de la langue et de la culture française au Québec avec conversion des “immigrants” d’autres Etats canadiens ou carrément étrangers ! Je m’y engage !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.