Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Que s’est-il passé entre le 30 mars et le 6 mai ?

Que s’est-il passé entre le 30 mars et le 6 mai ?

Le 30 mars, le secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes Clément Beaune déclarait à l’Assemblée que lever les brevets sur les vaccins ne servait à rien :

Le 6 mai, le même se réjouit que les Etats-Unis acceptent de renoncer aux brevets sur les vaccins :

A quand un vaccin contre le virus du “en même temps” ?

Partager cet article

19 commentaires

  1. Le masque ne sert à rien (Véran, Castex, Salomon). Le masque est obligatoire (Véran, Castex, Salomon)

  2. Les ministres devraient se taire sur des domaines où ils sont manifestement incompétents. Sinon, ils passent pour des guignols, mais il est vrai qu’ils sont à bonne école avec Macron et Castex…

  3. D’accord avec Michel. En revanche avant de se faire vacciner il vaut mieux savoir ce que l’on vous injecte et ne pas se contenter de céder à la campagne publicitaire gouvernementale, européenne et mondiale en faveur de ces injections douteuses. A qui pouvons-nous faire confiance aujourd’hui ?

  4. Il y a 3 possibilités pour chaque Français (et non 2 !) :

    1/ Ne pas se faire vacciner
    2/ Se faire vacciner avec un vaccin dit « génétique » issu de la nouvelle technologie
    3/ Se faire vacciner avec un vaccin classique à virus inactivé

    OR SEULES LES POSSIBILITÉS 1 ET 2 SONT PROPOSÉES ! Pourquoi ?
    Pourtant beaucoup de Français n’ayant pas encore confiance en ce qui concerne les effets à long terme des vaccins dits « génétiques » attendent un vaccin classique garanti et efficace pour se faire vacciner (par exemple Sanofi – GSK qui est en développement).

    ————————–
    Note sur le vaccin classique : « Sanofi Pasteur et son partenaire GSK s’engagent à travailler avec les gouvernements et les organismes internationaux pour faire en sorte que le vaccin contre la Covid-19 à base de protéine recombinante, si et quand il sera validé, soit disponible dans le monde entier. »
    Covid-19 : la réponse de Sanofi – Sanofi France
    Dernière mise à jour : 22 avril 2021
    ————————–

    Pour information, sans lien avec ce qui précède, selon CNEWS, Pfizer, Astrazeneca et J&J (vaccins génétiques) ont versé 26 milliards de dollars à leurs actionnaires en 2020.

    —————————————–

    • Il est inutile et nuisible de se faire vacciner, même avec un vrai vaccin, contre une maladie qui n’existe pas (le Covid-19 est fini depuis juin 2020). Encore moins contre une maladie qu’on a déjà eue (nous avons TOUS rencontré la maladie ou ses divers variants : on n’est pas indemne de contagion au bout d’un an !). Quel est l’interêt de se faire vacciner contre la grippe de l’année précédente ? Et je parle de véritables vaccins. Pour ce combiné ARN, nanoparticules et fœtus avortés, la question ne se pose même pas.

      • La première partie de votre message n’est pas scientifique et consiste en une affirmation gratuite que vous pouvez exprimer en tant que conviction ou doute qui vous est propre.

        La liberté est de laisser le choix entre les 3 propositions que j’ai exprimées.

        Il y a des maladies qui ont disparu grâce aux vaccins classiques dont bien des générations d’ancêtres sont morts. Nous ne mourrons plus de la rage, du tétanos, de la tuberculose, … en Europe; ce qui était encore le cas à la génération de mes grands-parents.

        • C’est vous Meltoisan qui ne cessez de colporter n’importe quoi

          La liberté c’est de laisser le choix de se soigner !

          Les vaccins sont toxiques et on leur doit entre autre l’autisme en progression exponentielle.
          Sur la réalité des vaccins je vous ai répondu de nombreuses fois mais vous continuez comme une huitre à adhérer à votre rocher !

  5. Liberer des brevets d un produit encore en evaluation? du jamais vu je pense. De cette maniere le labo permet de generiquer un produit non evalué dans le temps. Quand un labo permet cela et de fait abandonne une grosse partie des ses gains,on a le droit d avoir encore plus de doute. Le boomerang judiciaire s’annonce tsunamique lorsqu’on son heure sera venue..

    • La première partie de votre message n’est pas scientifique et consiste en une affirmation gratuite que vous pouvez exprimer en tant que conviction ou doute qui vous est propre.

      La liberté est de laisser le choix entre les 3 propositions que j’ai exprimées.

      Il y a des maladies qui ont disparu grâce aux vaccins classiques dont bien des générations d’ancêtres sont morts. Nous ne mourrons plus de la rage, du tétanos, de la tuberculose, … en Europe; ce qui était encore le cas à la génération de mes grands-parents.

  6. Seule la première ‘alternative’ de meltoisan est raisonnable. Qui meurt du Covid et pourquoi. Simple : si facteur de comorbidité (âge compris) et si pas soigné à temps ou immunité non préparée. Or effets secondaires des vaccins = tout âge. Donc vaccin = inutile voire nocif (je vous conseille de lire ce que dit Mike Yeadon ancien directeur scientifique de Pfizer, en bref : le vaccin EST la pandémie). Et comme j’ai vu sur un panneau : “vous croyez que c’est en obéissant que cela va s’arrêter? C’est parce que vous obéissez que cela continue. France lève-toi”.

  7. Lever les brevets = répandre partout les produits pour intoxiquer la planète au plus vite.

  8. Qu’est-ce que cela cache?
    S’il s’agit de produire plus de doses, l’Inde , la Chine et peut-être quelques pays européens de l’Est peuvent le faire sous licence des détenteurs de brevets; la plupart des législations de propriété intellectuelle prévoient la possibilité pour un état d’accorder une licence obligatoire en cas de problème de santé publique. Tout ceci sent la démagogie à pleins bords!
    Mais cela est aussi cocasse les chinois qui ne respectent pas vraiment la PI vont-ils, lorsqu’enfin ils en ont, y renoncer?

  9. La suppression des brevets ne servirait à rien ,mais découragerait la recherche médicale car les laboratoires n’y trouveraient aucun intérèt en raison des immense frais qu’engendre la recherche thérapeutique .

  10. Plus qu’un virus contre le “en même temps” mais un vaccin contre la connerie des élus.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]