Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Religions : L'Islam

Que les adeptes du Padamalgam lisent “Dar al-Islam”

1047543104Le numéro 2 du magazine francophone de l’Etat islamique, Dar al-Islam, est intéressante à plus d'un titre. Outre le fait d'être rédigée dans un bon français, qui montre que les rédacteurs ne viennent pas de n'importe où, cette revue est truffée de citations du Coran et des Hadiths, justifiant les actions terroristes, la violence, le sang.

"Ach-Cha’bî rapporte de l’Emir des croyants ‘Alî qu’une juive insultait le Prophète (paix et bénédiction sur lui), un homme l’étrangla, le Prophète rendit son sang licite. [Rapporté par Aboû Dâwoûd  n°4362].

Aboû Dâwoûd rapporte selon Ibn ‘Abbâs qu’unaveugle possédait une esclave mère d’enfant qui insultait le Prophète (sur lui la prière et la paix), il lui interdisait cela mais elle ne cessait pas. Une nuit il prit un poignard, la posa sur son ventre et s’appuya jusqu’à la tuer. Cela parvint au Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui dit : Soyez témoins que son sang est licite. [Rapporté par Aboû Dâwoûd  n°4361].

Ibn al-Qayyim rapporte selon al-Khallâl qu’un moineest passé devant ‘Abdallâh ibn ‘Omar. On lui dit qu’il insultait le Prophète (sur lui la prière et la paix ) il dit :Si je l’avais entendu je l’aurai tué moi-même, nous ne leur avons pas donné la protection sur cela. [Ahkâm Ahl adh-Dhimmah  3/1358].

Mouhammad Ibn Sahnoûn a dit : Les savants sont unanimes pour dire que celui qui insulte le Prophète (paix et bénédiction sur lui) ou le crique est un mécréant sur qui pèse la menace du châtiment d’Allâh. Son jugement est la mort quant à celui qui doute de sa mécréance ou de son châtiment il est lui-même un mécréant. [As-Sârim al-Masloûl p.7]."

Les islamologues vont devoir se creuser les méninges pour nous expliquer comment ces citations ont été mal interprétées.

Partager cet article

23 commentaires

  1. Qui est ce prophète dont on parle ?
    Dans le Livre Saint, TOUS les prophètes ont été annoncés AVANT qu’ils arrivent. Pourquoi celui-ci ne l’a jamais été ? Pourquoi son nom n’apparrait-il nulle part dans les Livres Saints antérieurs au Coran ?
    Maintenant je pose une question alors (puisque son nom n’est nulle part): les tenants de l’islam peuvent-ils donc PROUVER que ce Mahomet est bien un prophète ?
    Par exemple, quand Moïse reçut la Loi au Mont Sinaï, il est enveloppé par Dieu dans une nuée et ainsi apparrait-il aux yeux du Peuple. Dieu, lui-même donne une preuve que Moïse est bien un Prophète à tous.
    Et Mahomet ? Où sont les preuves ? y a-t-il alors des témoins qui ont pu TEMOIGNER que Mahomet était bien un prophète ? Oui ? Où sont leurs écrits ? Leurs paroles ?
    Il n’y a pas de témoins ? Alors, un homme arrive et dit “je suis le prophète” …. et vous le croyez comme çà ?
    Etrange… Etrange… Jamais aucun peuple n’a connu quelque chose d’aussi étrange…

  2. Ces belles revues comme Dabiq sont en concurrence avec celle d’Al Qaïda (“Inspire”)
    http://www.slate.fr/story/70479/inspire-al-qaida
    http://www.europe1.fr/international/dabiq-l-arme-mediatique-de-l-etat-islamique-2258777
    L’état islamique a même récupéré pour sa couverture des clichés de Paris-Match http://www.parismatch.com/Actu/Societe/L-Etat-islamique-ne-viserait-pas-le-metro-parisien-599834
    Qui va lui réclamer ses droits d’auteur ?

  3. Le lien ne semble plus disponible…

  4. Mahomet n’a jamais existé, c’est pour cela que ses partisans ont inventé le blasphème contre lui, sinon il y a belle lurette que l’islam et les pouvoirs qu’il confère à certains, auraient cesser d’être.
    Pour paraitre crédible, l’islam avait besoin d’un nom, pourquoi pas Mahomet.
    Les faux dieux des fausses religions sont des démons, leurs adeptes vivent dans le fanatisme que procure la peur.

  5. Oui Jejaumo!
    Feu Monsieur l’abbé Vincent Serralda nous avait bien souvent alerté de sa voix après la messe, dans certaines de ses conférences, sur la vraie nature de l’islam et de son abject prétendant que chacun désormais nomme, comme par une insulte faite aux vrais prophètes de l’Ancien Testament et des Évangiles.

  6. Si la censure bloque ce pdf, vous le trouverez encore sur les archives du web (bibliothèque US) :
    https://ia601505.us.archive.org/29/items/DrAlIsllm2/D%C3%A2r%20Al-Isl%C3%A2m%202.pdf

  7. HS autre sujet si cela vous intéresse :
    Isabelle Morini-Bosc : “Arrêtons de juger les émissions avant de les avoir vues”
    http://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-arretons-de-juger-les-emissions-avant-de-les-avoir-vues-7776588648

  8. D’un jeune homme musulman angevin avec lequel je suis en discussion de temps à autre, cette phrase envoyée par lui il y a deux jours :
    “…il ne s’agit pas de lire des livres profanes (et à vrai dire ce sont ces livres là qui peuvent, VOIRE DOIVENT ETRE DETRUITS car la science sacrée n’a rien à voir avec l’érudition qui peut même être un obstacle)”.
    Un jeune homme parfaitement ordinaire, maladivement timide… mais qui sait ce qu’il ne veut pas. Et ils sont combien comme cela, l’air de rien, à souhaiter détruire notre civilisation ? Des millions…

  9. jejomau
    Si vous le permettez, je dirais même mieux ! Les prophètes ont annoncé la venue du Messie, Lui étant venu, il n’y a pu de prophètes. CQFD

  10. 10 fév 2015 à 8:00 par Luc Ruy
    À propos de la cathédrale de Cordoue…
    Source : Wikimedia
    En 572, les Wisigoths devenus maîtres de la ville de Cordoue décident d’y bâtir une église, dédiée à Saint Vincent, qui devint rapidement la plus importante de la ville, son siège épiscopal puis un monastère. Puis, au VIIIe siècle les mahométans prirent la ville et décidèrent d’ériger une mosquée, d’abord sur la moitié de l’église, puis enfin sur sa totalité, en détruisant l’ancienne construction. En 1236, la ville fut reprise et la mosquée redevint une église, puis une cathédrale, au prix de quelques modifications architecturales. Au XVe, une nef gothique fut construite, puis agrandie et transformée au XVIe siècle.
    C’est cette histoire tumultueuse qui croit pouvoir permettre à certains de renommer la cathédrale en mosquée-cathédrale, voire même de la partager avec les musulmans comme la demande en fut faite — heureusement en vain — en 2010 à l’évêque de Cordoue, propriétaire de l’édifice depuis 2006. Ainsi Kamel Mejelef, le président de l’association des musulmans de Cordoue, a récemment affirmé, à propos du refus de l’évêché de changer le nom de l’édifice : « La tentative de changement de l’histoire du bâtiment nous blesse, tenter d’effacer l’appellation mosquée (…). Les gens lorsqu’ils viennent à Cordoue, viennent voir la mosquée, pas la cathédrale. ».
    La réponse du diocèse ne s’est pas faite attendre : « L’Église a géré [la cathédrale] pendant huit siècles en prenant soin de son architecture alors que les musulmans avaient, eux, détruit la basilique originale ».
    En outre, il pourrait sembler intéressait de rappeler que des chrétiens ont participé à la construction de la mosquée, et que la partie mosquée du monument n’est donc pas le seul fruit du travail des musulmans de l’époque. Ainsi, le chroniqueur arabe Ibn Idhari rapporte par exemple (Histoire de l’Afrique et de l’Espagne, intitulée Al-Bayano’l-Mogrib, trad. E. Fagnan, 1904, tome II) : (…)”
    suite >>>
    http://www.ndf.fr/histoire-de-comprendre/10-02-2015/a-propos-de-la-cathedrale-de-cordoue#.VN5gDy4UtoA

  11. @Ethos
    C’est vrai et il avait même publié plusieurs petits fascicules sur l’Islam.
    Il dénonçait inlassablement le contenu du Coran et à l’époque il était bien seul…

  12. Et pourtant le Coran est formel !
    Tous les musulmans iront en Enfer !
    https://www.youtube.com/watch?v=5cIujvOqsvs

  13. les chrétiens ont été forcé de construire la mosquée et en plus en utilisant les pierres de la basilique… sans parler évidemment de l’impôt spécifique à payer pour les non musulmans.
    Une mosquée payée avec l’impôt sur les chrétiens et construite de force par eux, cela laisse songeur sur le droit de propriété, même en appliquant “le malheur aux vaincus”.
    il faudrait en fait demander des dommages aux anciens occupants installés par la force!

  14. Que ceux qui nous disent qu’il ne faut pas faire d’amalgame commencent à lire un peu ces écrits avec un minimum de bonne foi et d’honnêteté intellectuelle (si toutefois cela est dans leurs cordes !) …
    Comment ne pas dire que ces publications n’incitent pas à la haine ! Ah …pardon… j’oubliais…. liberté d’expression, n’est-ce pas ?

  15. On ne peut pas rattraper ces gens.
    Dans leur esprit, c’est eux ou nous, sans alternative.
    Conclusion, il faut les éradiquer, en prison ou autrement.
    Ils ne nous laissent pas le choix.
    C’est une simple question de survie.
    Si nous sommes faibles, nous sommes condamnés.

  16. Si les menaces disparaissent, il n’y a plus d’islam en moins de 50 ans.

  17. Au niveau des citations mahomédanes condamnant la dérision vis à vis du prophète de l’Islam on peut citer également la 9ème sourâte du Coran versets 65 et 66 “Vouliez vous vous moquer d’Allah, de ses signes et de son envoyé (Mahomed)? Ne cherchez pas à vous excuser, car vous êtes devenus infidèles, après que vous eussiez été fidèles. Mêmes si nous pardonnons à une partie d’entre vous, nous punirons l’autre,car vous êtes des hommes mauvais”.
    Les rédacteurs de hâdiths cités dans l’article interprétaient d’ailleurs ce verset coranique comme s’appliquant également aux non-juifs, même le repentir après avoir insulté Mahomed n’écartait pas la peine de mort, mais adoucissait seulement les peines encourues dans l’au-delà.
    En Occident il y a juste un problème en ce qui concerne des préceptes religieux aussi clairs. Alors que dans la vie civile, par exemple des contrats entre les personnes, les clauses d’un contrat doivent être respectées entre personnes, si elles ne le sont pas il s’en suit des procès pouvant durer des années, on a pris l’habitude depuis le siècle des “lumières” de ne plus prendre au sérieux des prescriptions religieuses. Ainsi on trouve même dans les églises chrétiennes, des théologiens affirmant que l’homosexualité n’est pas condamnable, bien qu’on puisse facilement trouver une douzaine de passages dans la Bible témoignant du contraire.
    Là où ça devient dangereux, c’est qu’on applique ce schéma occidental de relativisme et donc de caractère optionel ou facultatif de toutes les prescriptions religieuses à l’Islam. Certains contemporains ne croiront donc pas même en les lisant noir sur blanc, que pour les musulmans, le respect à la lettre de ces prescriptions est, sans jeux de mots une question de vie ou de mort (Plus exactement une question de vie pour eux et de mort pour nous)!

  18. @fblanche
    “C’est une simple question de survie”(sic)
    Oui ! Mais n’oubliez pas que c’est parce que nos gouvernants ont fait en sorte que cela le devienne
    Ils ont des chefs parce que nos gouvernants ont fait en sorte qu’ils en aient
    Ils sont armés parce que nos gouvernants ont fait en sorte qu’ils le soient
    Ils ont de l’argent parce que nos gouvernants ont fait en sorte qu’ils en aient
    L’Islam n’est pas dangereux en soi tant qu’il est circonscrit et n’a pas les moyens de sa folie.
    Un fou soigné dans un asile n’est pas un danger public par contre si vous le libérez, cessez de le soignez et lui mettez un fusil d’assaut dans les mains, il le devient !

  19. Comme dirait Paris-Match une poignée de 49 secondes vous suffira pour vivre le choc de la photo ci-dessus et de cette vidéo …
    http://www.bvoltaire.fr/videos/des-musulmans-sen-prennent-la-tour-eiffel,152816
    Quant au poids des mots, les mots ont-ils encore un sens au Royaume d’Ubu-Normal 1er ?…

  20. Erratum :
    J’ai oublié de rappeler qu’heureusement pendant ce temps l’Islam de France prie pour la République ( chaque vendredi ? )

  21. Toutes ces citations qui rendent le « prétendu Prophète » sacré doivent nous rappeler que la jeune Aïcha (cette petite fille de sept ans que Mahomet aurait épousée avant de la déflorer à neuf ans, autorisant ainsi tous les Musulmans à se comporter de même en pédophiles) avait un jour osé dire à son prophète d’époux : « C’est étonnant, mon cher époux, comment, chaque fois que tu as envie de faire quelque chose, Allah t’envoie l’archange Gabriel pour te permettre ou t’ordonner de le faire. »
    Je dis le « prétendu Prophète », car Jejomau a parfaitement raison : rien ne prouve que Mahomet ait été un Prophète, ou le porte-parole de quelque divinité que ce soit, pour la bonne raison qu’il n’existe pas le moindre document, pas le moindre commencement de preuve que le Coran ait été rédigé avant le IXème siècle ! La plus ancienne biographie de Mahomet date de 750 environ, mais le texte en est perdu et les hadiths n’apparaissent pas plus tôt. On peut trouver un bon résumé de cette question, sous le titre « Les vraies origines de l’islam » à l’adresse http://www.dreuz.info/2014/08/les-vraies-origines-de-lislam- parties 1, 2 et 3.
    Donc, soit Mahomet n’a jamais existé, soit c’était, comme l’histoire officielle de l’islam le raconte d’ailleurs, sans s’en étonner ni l’en blâmer, un brigand, voleur, pillard, massacreur et même génocide, et pédophile de surcroît. Et s’il est l’auteur du Coran, il l’a écrit, non sous une dictée divine (car qui peut imaginer un Dieu qui choisirait un tel homme pour porter sa « Parole incréée », et une telle Parole ?) mais pour justifier chacun de ses crimes au fur et à mesure qu’il les commettait. Si une puissante entité quelconque a choisi un tel criminel pour porter une telle parole, c’est que cette entité n’était pas Dieu, mais bien un démon.

  22. faudrait encore que ces hadiths soient authentiques… Comme par haqard aucun ne vient de al bukhari et muslim qui les seuls spécialistes de hadith incontestables…
    Mais c’est un détail n’est-ce pas…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]