Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Quand Véronique Lévy répond à Jacques Attali

Quand Véronique Lévy répond à Jacques Attali

Sur Facebook :

Bonsoir monsieur Attali…il paraît que vous avez parlé de moi dans une revue.. vous avez évoqué ma route comme un chemin perdu, celui d’une femme fragile manipulée par l’extrême droite identitaire anti-sioniste… la soeur de BHL comme vous m’appelez s’est radicalisée avec les intouchables… oui je suis devenue une stigmatisée, non pas hélas des saints stigmates du Christ mais de ceux des innommables… les surnuméraires, les furieux, les extrêmes, les édentés, les réfractaires, les vandales, et pourquoi pas les black blocs bientôt…Ou déjà, qui sait? Je suis au Christ Jacquot, au Roi des juifs , de la terre et des Cieux; au Seigneur désarmé et Nu , je suis dingue du très Haut Qui Se fit très bas… et Se cacha dans la chair douce comme du lait d’une vierge de Nazareth. Je suis de Sa famille Jacques, j’ai retrouvé les miens: je suis chrétienne comme l’étaient déjà les prophètes, les poètes et les rois de l’Alliance native… gravée dans la pierre de la loi avant qu’elle ne se fit chair dans le Coeur de Sa miséricorde… aux entrailles maternelles d’un Dieu d’Amour. Il faut que je vous confie un secret… oui je vous l’offre comme le cadeau d’un départ, un présent pour la route, une chanson pour la vie, une berceuse pour traverser la mort: j’attends mon amour, je l’attends, je L’attends… je guette Ses pas… je L’attends. Mon corps est déchiré de la blessure de Sa Lumière et Sa lumière est une épée, la Vérité. Je L’ai épié dans le fin murmure d’un silence pénétrant comme le prophète Elie… je me languis de Sa Présence et je respire à la brise du soir le parfum de Son Souffle… au fil tranchant de Son Verbe… Mais Il Se cache… Et Se dévoile soudain dans le visage défiguré de ceux qu’on assassine sur un cri silencieux, les non nés ou non conçus encore et dont la voix se perd aux coulisses d’une vie exterminée in utéro, ou bien labellisée aux laboratoires privés du triage génétique. Cri silencieux des germes d’hommes congelés aux chambres fortes du planning familial. Mon Bien-Aimé m’appelle au secours aussi dans le sourire dépouillé des vieillards endormis de mort lente, de la “bonne mort” dites-vous, assistés médicalement dans les couloirs de la santé publique… Hélas il n’y a pas assez de lits…. et toutes les croix sont arrachées. Une mort sans croix c’est une mort sans pourquoi, sans fenêtre ouverte, sans les bras du Ressuscité étreignant la solitude et la douleur pour les coloniser de Son éternité et de Sa Paix. Une mort à la sauvette, une mort honteuse, une mort qui se veut propre mais qui pue le chien crevé et les viscères ouvertes comme ces pauvres maccabés de l’université Paris Descartes qu’on a laissé pourrir et qu’on a profanés dans une haine de l’Homme qui ne croit plus au Ciel, qui n’espère plus… programmant l’immortalité car il a peur de Son éternité.

Elle le regarde de Ses eaux infinies.

Jacques, je ne suis d’aucun parti, d’aucun clan, d’aucune tribu, je m’arracherai la peau avec le matricule anti-viral que vous voulez, vous, les marchands du temple de nos corps, graver dans notre chair… à Son Image et à Sa ressemblance nous furent créés et Son Visage est notre liberté… je suis à mon Amour tout simplement et Il m’appelle toujours plus loin, en eaux profondes dans le silence des vies d’enfants jetées à la poubelle ou bien brûlées comme combustible dans les fours crématoires des hôpitaux anglo-saxons. Et puis je suis de France, car la France voyez vous… ce n’est pas la potée, les binious , les bérets… la France c’est le coeur d’une vierge aussi… une vierge qui dit oui à l’Archange saint Michel… dans les clairières de sa Lorraine natale… La France c’est une Annonciation qui se déploie, du Calvaire à Chinon… de Chinon à toujours… car sa mission à la France c’est de chanter sur la plus haute branche avec saint Irénée et pour le monde entier: “la gloire de Dieu c’est l’Homme vivant!”

Véronique Jeanne Lévy

Partager cet article

37 commentaires

  1. Excellent. Nous avons besoin de lire de telle témoignage. Que Dieu vous bénisse.

  2. Je crains que ce pauvre BHL tout à son pauvre matérialisme du libéral borné ne pipe pas un mot de cette belle envolée de sa sœur emprunte d’un si profond mysticisme. Quelle belle image des fruits savoureux accordés par la Grâce divine quand on compare les deux membres de cette fratrie, leurs destins, leur personnalité alors qu’ils ont bénéficié de la même éducation et de la même culture.
    Puisse-t-elle être l’intercesseur comblé d’une Grâce identique accordée à son frère pour son salut et pour notre bonheur et aussi notre grand soulagement …

  3. ” La France c’est le coeur d’une vierge aussi… une vierge qui dit oui à l’Archange saint Michel… dans les clairières de sa Lorraine natale… La France c’est une Annonciation qui se déploie, du Calvaire à Chinon… de Chinon à toujours… car sa mission à la France c’est de chanter sur la plus haute branche avec saint Irénée et pour le monde entier: “la gloire de Dieu c’est l’Homme vivant!”” C’est dommage qu’il n’y ait plus de défilé de Jeanne d’Arc du 1er mai, car Jean-Marie se serait fait une joie de reprendre dans sa péroraison cette belle conclusion de Véronique.

  4. Version corrigée :
    Un musulman qui se convertit au catholicisme risque la mort, et est souvent exécuté par lapidation, pendaison ou autre (comme Asia Bibi, fuyant de pays en pays la vindicte de ses compatriotes musulmans depuis sa conversion).
    Madame Lévy a eu le tort de quitter le judaïsme et de se convertir au catholicisme. En conséquence, elle fait l’objet de la vindicte et de l’ostracisme des membres de sa communauté d’origine, son illustrissime frère le tout premier, grande conscience autoproclamée et incontournable depuis des décennies dans la bonne société bien-pensante.
    Madame Lévy affiche sa Foi et ses convictions avec un courage qui manque trop souvent à nombre de nos Évêques qui devraient s’en inspirer.

    • Merci pour votre commentaire. Néanmoins, je me permets de préciser qu’Asia Bibi ne s’est pas convertie. Elle a été accusée de blasphème pour avoir bu de l’eau dans un puit “réservé” aux musulmans.

      • Vous avez raison. J’ai fait erreur. Ceci démontre encore plus le caractère RATP de l’islam (Religion dAmour, de Tolérance et de Paix) dans ses relations aux non musulmans.

    • F.Jacquel: Contrairement à ce que vous dites Véronique Lévy ne fait pas” l’objet de la vindicte et de l’ostracisme des membres de sa communauté d’origine”, mais de certains d’entre eux seulement. Etendre à tous les juifs les aberrations de certains d’entre eux est, permettez-moi de vous le dire, ridicule. En outre, toute généralisation dans ce domaine, vous devez le savoir, est dangereuse. Enfin il y aurait beaucoup à dire sur l’usage que vous faites de l’expression communauté d’origine. Son admirable réponse est claire à ce sujet.

      • ouh la la ! c’est qu’il faut peser les virgules maintenant, avec certains !

      • Choisissez votre camp, sivolc, car à faire le grand écart, on se casse la margoulette et on ne se reléve plus. L expression ” synagogue de Satan” ne vous dit rien ?

        • Le Forez J’ai choisi mon camp depuis bien longtemps et je ne comprends pas que vous ne l’ayez pas encore compris. En revanche je supporte mal vos allusions au grand écart et à la synagogue de Satan.

          Pour moi, catholique romain pratiquant, je sais que Jésus-Christ était juif et que, par conséquent, comme l’a dit en 1938 Pie XI en personne ” spirituellement nous sommes des sémites”. Relisez au choix les textes de ses successeurs (de Pie XI) par exemple l’adresse de Benoit XVI aux Juifs de France de 2008, les textes convergents de Mgr Fellay sur le sujet si vous préférez cette nuance-là. Rappelez-vous aussi tout ce qu’a dit et fait le Cardinal Lustiger. Plongez-vous dans les textes de Pascal (oui, Blaise), Péguy, Bernard Lazare, Maritain, Leon Bloy, Lévinas et tant d’autres. Inclinez vous avec respect devant les textes et la personne de Simone Weil. Renseignez-vous sur l’amitié judéo chrétienne de France. Réfléchissez un tout petit peu et sortez du cercle infernal de vos allusions mal digérées, qui font très mal à ceux qui en ont souffert pendant l’occupation.

          Vous pourrez alors comprendre pourquoi le texte de Véronique Jeanne Lévy émerveille tellement le vieux gaulois catholique que je suis et qui vous invite à rejoindre la schola grégorienne qu’il a fondée dans sa paroisse en 2010, pour louer Dieu avec nous si vous le voulez.

          • Jesus etait juif mais pas que ; il a ouvert le rideau spirituel pour nous faire découvrir le message complet d Amour de Dieu, que ne voyaient pas les juifs jusqu à Son Avènement . Dieu était le chef des Armées du peuple juif. A partir de NSJC , Dieu est un torrent d Amour pour tous hommes, juifs ou non . Il a libéré toute l humanité et pas seulement le peuple juif . Niez vous que par NSJC , nos âmes n ont pas été plus élevées ? N est ce pas à partir du Christ que les âmes saintes juives ont connu le Paradis ? Le christianisme, pour résumé est l aboutissement de l élévation spirituelle des âmes, que n a pu atteindre le judaisme.
            Desolé, vous faites le grand écart , vous n arrivez pas à vous decoller du judaisme , même s il faut connaitre l Histoire de ce peuple pour comprendre comment est arrivé le Christianisme .
            De plus, le judaisme, à travers la vie des Prophètes et de certaines femmes comme Ruth, n est qu une prefiguration de l image du Christ et de sa trés sainte Mére .
            Je vous trouve quelque peu naif car tout au long de son Histoire post chretienne, de nombreux juifs se sont opposés ouvertement aux chretiens , les denonçant à l autorité romaines , ont crée l islam, ou faisant semblant de se convertir , ont fait du mal comme Franck Jacob . Ils ont le monopole des banques pour tondre economiquement nos pays , nous gouvernent , cachés dans l ombre comme Minc, Attali , Golden Sacks , Rothschiled . Sans oublier l holodomor , à l instar de l ignoble holocause dix ans plus tard , en Ukraine en 1932 avec 6 à 7 millions de victimes de catholiques uniates, étant le bras armé des communistes jusqu à Staline. N oubliez pas que les loges di B’nai Britt sont les méres de toutes les loges fm.
            Vous me citez Lustiger , un des chantres de l Eglise moderne , Bloy soupçonné de gnose . Lévinas ? Connais pas. Par contre vous pourriez lire les frères Lehmann, juifs devenus de vrais chretiens, qui denonçaient les mauvaises conversions de leurs anciens coreligionnaires pour , sous couvert d etre chretiens , faisaient du mal à notre religion par leurs attitudes.
            L Alliance judeo-chretienne ne va que dans un seul sens et a pris de l importance dés Vatican 2 , malheureusement pour nous .
            Rassurez vous , je digére tres bien , car clairvoyant sur les rapports avec ceux que l on nomme nos Ainés . Ce n est pas le monde des bisounours et vous devriez écouter les videos sur youtube du rabbin Ron Chaya et sa theorie des 3 coqs, peut etre serez vous moins naïf.

          • Monsieur, j’ai connu les “amitiés-judéo-chrétiennes” des deux cotés, du temps de Colette Kessler et du père Bernard Dupuy. Les catholiques étaient éblouis par la qualité de l’éxégèse juive, pour ne pas dire fascinés… Mais peu d’entre eux, à part moi, ont fait le pas de la conversion. Pendant 15 ans mes enfants et moi avons été juifs orthodoxes. J’ai eu le temps de mesurer avec quel regard condescendant les membres juifs des Amitiés considéraient les chrétiens. Colette disait ” je ne fais cela que par souci d’éviter une prochaine guerre, mais si vous saviez ce que cela me coûte !”. J’ai trouvé ces rencontres malsaines et hypocrites. J’ai peu à peu découvert l’ampleur de la haine et du mépris des juifs envers les “goyim” ( c’est à dire tous les humains sauf eux), j’ai beaucoup étudié et réfléchi, jusqu’à mieux comprendre la révolte de Jésus, sa rupture d’avec la frauduleuse “élection” juive, et sa mission d’amour universel. Il l’a payé de sa vie, parce que c’était vraiment une question de vie ou de mort. Alors faire ami-ami avec ceux qui ne lui pardonneront jamais sa trahison ne mène qu’à une impasse. Véronique n’est pas une marrane. Comme Jésus ou Jeanne elle est prête à donner sa vie pour défendre la lumière qui brille en chacun de nous… Jésus a dit :” Laissez les morts enterrer les morts…”

  5. Amen!

  6. MAGNIFIQUE et surtout bien envoyé à ce suppôt de Satan

  7. Vous êtes notre honneur dans ce silence assourdissant. Merci Madame.

  8. Quelle merveille! Merci, chère Véronique Jeanne de nous apporter tant d’espérance et tant d’amour avec tant d’intelligence, de grâce et de force.

  9. Magnifique réponse à ces pauvres malheureux qui ont choisi le mauvais camp, celui des Ténèbres ! Leur Prince a bien choisi ses lieutenants et semble se réjouir du travail des exécuteurs de ses plans !
    Il ne nous reste qu’à prier pour qu’ils fassent un demi-tour franc et définitif vers la Lumière!

  10. Pauvres BHL et Attali, ils doivent bouffer leur cravate hors de prix !

  11. Un juif converti de “juifs pour Jésus” disait que Dieu maintien son alliance avec le peuple d’Israël grâce aux convertis qui, en très petit nombre, maintiennent une chaine continue depuis 2000 ans.
    Quand j’écoute Mme Lévy je comprends pourquoi.

  12. Parmi les gens qui ont reçu une grande intelligence, beaucoup se disent athées. Mais peuvent-ils démontrer qu’il n’existe pas un “Être premier” (que les religions appellent Dieu) ? Parce que s’ils ne sont pas capables de le démontrer, c’est bien imprudent de leur part de ne pas regarder de très près s’il n’y aurait pas un Dieu, et si ce Dieu n’aurait pas parlé aux êtres humains, en particulier au plan de la conduite humaine à tenir pour notre bien, avec le secours de sa grâce.
    Le Magistère de l’Eglise catholique a de tout temps enseigné que l’intelligence humaine, par ses seules forces (c’est-à-dire sans le secours de la foi) est capable d’atteindre l’existence de Dieu. Et, en particulier saint Thomas d’Aquin a montré, dès le treizième siècle, comment l’intelligence humaine, par ses seules forces, pouvait y arriver. Ceci n’est pas le plus important en ce qui concerne Dieu, mais c’est quand même fondamental de le savoir, et, pour ceux qui en ont reçu la capacité intellectuelle, de l’étudier et de l’enseigner.
    La réponse de Véronique Levy est dans un tout autre registre que mes quelques mots ci-dessus, et elle est magnifique ! Si Dieu est le Créateur, Il est aussi Père, et Il est Amour, etc.. Merci à elle, et merci au Salon Beige de la faire connaître.

    • A une personne (pseudo scientifique) qui me disait que Dieu n’existe pas car on n’a jamais pu démontrer qu’il existe, j’ai répondu que “Dieu existe car on n’a jamais pu démontrer qu’il n’existe pas” !

      Un partout, la balle au centre…

      De grâce, restons loin de ces sophismes car si on pouvait démontrer qu’il existe, ce ne serait plus Dieu !

  13. DUPORT: Moi aussi.

  14. Mademoiselle Véronique, que Dieu vous garde. Mais vous êtes trop bonne pour cette canaille d’Attali qui est inaccessible à la douceur et au raisonnement. Il faut le traiter à la schlague, comme le fit le Christ avec les marchands du temple.

  15. Bravo et merci à Véronique Levy d’avoir de si belle manière clouer le bec à ce songe-creux d’Attali…

  16. Je peux apporter un petit éclairage scientifique à la question évoquée par ABCD.
    En première approche, on peut se pencher sur les 5 premiers “Indices pensables” de Brunor, en BD; ce format inhabituel en théologie donne pourtant des bases très solides sur l’état des connaissances, tant scientifiques que philosophiques, et met en lumière les erreurs manifestes – et mauvaise foi – de bien des ‘grands noms’ de l’histoire des sciences (les tomes suivants sont peut-être moins factuels et plus personnels).
    Pour résumer et compléter, si on conjugue l’ADN (exit Darwin), l’extrême complexité de la synthèse des protéines et la surprenante coïncidence de l’apparition simultanée d’un ‘traducteur’ permettant l’ADN et la vie cellulaire, l’âge fini de l’univers et extrêmement réduit de la Vie (quasi anéantissement des théories sur le ‘hasard’), la très contrariante entropie qui dégrade tout ce qu’on aurait eu la chance de pouvoir créer ‘par hasard’; si on rajoute l’inexplicable cohérence des grandes constantes physiques dont l’accumulation ressemble à l’usinage très précis d’une clef ajustée à une serrure très sophistiquée, l’explication de la création et la vie par le simple ‘hasard’, dont la probabilité est une fraction infinitésimale de pour-cent, nécessite une foi chevillée au corps, digne d’admiration.
    Précisons également que la référence à de grands noms de la science, et leurs théories dans ce domaine (cordes, multivers…), relève de l’escroquerie intellectuelle. D’une part d’autre ‘noms’ tout aussi grands (par ex. l’abbé G. Lemaitre) abondent dans le sens de Dieu, et surtout ces thèses invérifiables (satané ‘mur de Planck’!) ont une valeur scientifique similaire à celle du Père Noël; ces ‘grands noms’ sortent de leur domaine et font de la métaphysique sous l’autorité de leurs travaux dans un domaine qui n’a rien à voir. Tout comme si un de ces jeunes artistes écervelés utilisait sa célébrité fugace pour énoncer ses ‘vérités’ définitives sur la physique quantique.

    • AFumey, ce que vous évoquez pourrait effectivement être un « éclairage », une petite lumière qui vacille, tirée d’une BD…

      De formation scientifique, j’ai été passionné jadis par la littérature sur la physique théorique, sans préjugés sur les auteurs, toujours scientifiques ou proches des scientifiques eux-mêmes… Entre autres, les éditions Point Science du Seuil à partir des années 80 étaient excellentes et sont toujours en bonne place dans ma bibliothèque.

      De cela, il ressort qu’on ne peut pas trier les bonnes et les mauvaises approches, les bonnes et mauvaises hypothèses, les bons et mauvais raisonnements comme vous le faites. Il y a des théories, des hypothèses … et c’est tout. L’Homme ne crée jamais rien. Il ne fait que mettre en relation des observations et des expériences à partir de l’existant, de la Création. À partir de là, il ne fait qu’utiliser ce qui existe et fabrique des artefacts dits parfois contre-nature lorsqu’il s’agit de chimères. Bons ou mauvais, cela existe et fait partie des conséquences de la Création. Personnellement, je rejette ces pratiques chimériques, l’Homme restant libre de les faire ou pas et cela nous dépasse.

      Mais revenons aux théories. Pourquoi rejeter certaines hypothèses de la physique théorique qui ne vous plaisent pas pour en conserver d’autres ? C’est cela qui est une approche « métaphysique » orientée et non scientifique !

      La métaphysique a droit de cité mais sans « à priori » sinon la démarche n’est pas scientifique. Ce que vous appelez « métaphysique » sont en fait des hypothèses que font tous les physiciens sinon leur science ne pourrait pas avancer.

      Je ne prendrai qu’un exemple : Celui du mur de Planck qui me plait beaucoup. Notre univers serait vieux d’une quinzaine de milliards d’années mais n’aurait pas de début ! En remontant audit « mur », on n’est plus capable de dire quoi que ce soit de notre univers. L’Espace-Temps avec les règles que nous lui connaissons n’existe plus. Les notions simples de passé et de futur, de distance ne sont plus applicables. Et cela ne m’empêche pas de dormir ni de croire en Dieu. Au contraire, le fait qu’il n’y ait pas de début ou qu’il soit inatteignable va bien avec l’idée d’un Dieu éternel qui nous dépasse, transcendant.

      De même l’hypothèse qu’il n’y aurait pas que notre univers mais des multivers dont on ne sait rien est une théorie parmi d’autres qui est fascinante.

      Ne réagissons pas comme celui qui, jadis, ne pouvait imaginer que la terre ne soit pas le centre de l’univers et que tout ne tournait pas autour. Ne soyons pas sectaires.

  17. Question annexe: je ne comprends pas la référence à ‘Jacques’ dans ce témoignage ?

  18. Véronique-Jeanne, vous m’avez émerveillé. Merci. Dieu vous bénisse!

  19. A l’attention de Le Forez. Inutile de poursuivre ce dialogue de sourds.
    Après avoir sillonné le monde physique et intellectuel de droite à gauche et de haut en bas, avoir intensément vécu tout cela dans ma chair, Dieu m’a permis d’ atteindre un âge très très respectable, tout en restant naïf, c’est vous qui le dites, naïf comme les enfants en somme. Quelle chance pour moi car c’est à ceux qui leur ressemblent qu’est promis le royaume de Dieu (Mt XIX-14). A défaut de venir chanter le grégorien avec nous, émerveillez-vous, ça vous fera du bien. « Nous périssons par manque d’émerveillement et non par manque de merveilles.. » (GK Chesterton)

  20. Merci d’avoir pris la peine de faire part de votre réaction par rapport à mon commentaire. Je vais compléter un peu ce que j’ai écrit, ce qui j’espère pourra apporter quelques informations utiles.
    1). Ce qui est du domaine de “l’intelligence humaine” laissée à ses seules forces :
    Bien que je sois ingénieur ce n’est pas au plan de ce que l’on appelle habituellement “les sciences expérimentales” que je vais prolonger mon premier commentaire, mais au plan de “la philosophie”. La “philosophie première” (également appelée “métaphysique”) est capable de montrer la nécessité de “l’existence” d’un “Être Premier”, d’un “Créateur”. Ensuite la “théologie ‘naturelle’” (qui fait partie de la philosophie, et donc sans l’apport du contenu d’une révélation) permet de découvrir “les manières d’exister” de l’Être premier : unique, tout-puissant, bon, etc. Mais en revanche l’intelligence humaine, sans la foi ne peut pas avoir connaissance de ce que Dieu “est en lui-même” : en particulier qu’Il soit Trinité (3 Personnes, et un seul Dieu !), etc.
    À noter aussi que la philosophie permet de ne pas être choqué par l’affirmation de la foi chrétienne sur la Trinité, car la philosophie est aussi capable de montrer qu’il n’est pas incompatible qu’il puisse y avoir “plusieurs ‘personnes’” et pourtant “un seul ‘être’”.
    Les deux meilleures références que je connaisse au plan de l’enseignement sur ces sujets : Le livre “Y a-t-il une vérité ?” de Jean DAUJAT, et encore plus profondément : Le livre “De l’être à Dieu” du Père dominicain Marie-Dominique PHILIPPE.
    PS. Quand je mentionne la philosophie, ce n’est pas ce qu’on nous apprend habituellement au lycée ou à l’université, c’est-à-dire “l’histoire des idées” (ce qui est reste très intéressant et utile), mais il s’agit : de la “philosophie ‘réaliste’”, c’est-à-dire qui part du “réel” et qui étudie “le réel”, “les réalités” “qui existent” “telles qu’elles existent”, (et non donc : des divers “‘systèmes’ philosophiques”, —autrement dit : des diverses “idéologies”—). La philosophie (la “philosophie réaliste”, et non les divers “systèmes philosophiques”) a une démarche intellectuelle au moins aussi rigoureuse que les autres sciences les plus rigoureuses (mathématiques, physique, chimie, biologie).
    Les meilleurs enseignants que je connaisse dans notamment le domaine de la “philosophie réaliste” est le Père dominicain Marie-Dominique PHILIPPE (maintenant décédé), et la Communauté Saint-Jean qu’il a fondée. Aristote déjà avait fait beaucoup, saint Thomas d’Aquin énormément, et, plus ou moins bien, pas mal d’autres (que je suis loin de tous connaître).
    2). Ce qui est du domaine de la foi et de l’enseignement de l’Église Catholique sur ce sujet :
    CEC (Catéchise de l’Église Catholique) n° 35 : « Les facultés de l’homme le rendent capable de connaître l’existence d’un Dieu personnel. Mais pour que l’homme puisse entrer dans son intimité, Dieu a voulu se révéler à l’homme et donner à l’homme la grâce de pouvoir accueillir cette révélation dans la foi. Néanmoins, les preuves de l’existence de Dieu peuvent disposer à la foi et aider à voir que la foi ne s’oppose pas à la raison humaine. »
    Et Concile Vatican II : GS 18, § 1 ; cf 14, § 2
    Et Rm 1, 19-20 — Ac 14, 15. 17 — Ac 17, 27-28 — Sag 13, 1-9
    Et dans de nombreux enseignements des Papes à travers les siècles et à notre époque (dont saint Jean-Paul II) — etc.
    Remarque : L’Église Catholique a rejeté sous le nom de “fidéisme” l’erreur qui prétend que “le fait que Dieu existe ne serait connaissable que par la foi”. (Concile Vatican I)
    Pour plus d’informations pour ceux qui sont intéressés, voir au besoin mon site internet : http://www.rdlvgc01.fr/

  21. Merci! Quelle subtilité! Quel profondeur!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services