Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation / Non classé

Quand une “journaliste” engagée de BFM se livre à un interrogatoire accusateur contre son invité

Quand une “journaliste” engagée de BFM se livre à un interrogatoire accusateur contre son invité

Quand la Macronie est attaquée, elle déploie tous ses bons et fidèles petits soldats. C’est une interview hallucinante à laquelle s’est livrée Apolline de Malherbe ce matin sur BFM(acron). Son manque de professionnalisme, ses mimiques, son parti pris et ses questions auxquelles elle avait déjà les réponses ont poussé Juan Branco à faire un signalement au CSA afin que le système soit mis face à ses contradictions. Pour mieux juger, regardez l’intégralité ci-dessous (résumé ici) :

Réaction de Juan Branco :

La fin de l’interview constitue une forme d’accusation, et une atteinte très grave à la présomption d’innocence. Elle m’accuse d’être derrière cette affaire sans aucun élément de preuve. Et elle ferme l’interview là-dessus, donc elle m’interdit de répondre. C’est une accusation très grave portant sur la commission d’une infraction. Mon signalement porte surtout sur la fin de l’interview, mais la fin est éclairée par le reste de l’interview. C’était une interview accusatoire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Aurait-elle interrogé Playboy de la même manière quand ils ont fait poser nue Pierette Le Pen ?
    Faut interdire playboy ! Bande d’hypocrites ! ! !

  2. Que de haine ! Les journaleux se plaindront après que les gens ne les aiment pas.

  3. Appeau-ligne de Mal-herbe s’est révélée pire que Jean-Jacques Bourde-hein, le Dzerjinski de BFM. À ce propos, on nous présente toujours cette émission comme “Demi-heure politique de BFM”. En fait, l’émission commence à 08:34 et dépasse rarement 08:54, soit une vingtaine de minutes. Ca commence donc par une tromperie sur la marchandise… avant la tromperie des interviouveurs.

  4. Brancognole ne vaut pas mieux que Kapoline de Mauvaises-Herbes.

  5. Et en plus, elle se permet d arriver en retard à la radio . Bon, c est juste une anecdote mais il fallait la voir hier en se confondant en excuse , avec des sourires et rires idiots-bêtes alors qu elle nous serine sa morale macronnienne à longueur de temps , de ses éditos mensongers, devenus inaudibles . C est un copier coller de Bourdin , la marionnette du systeme. A tel point qu ils en sont, tous les deux à user de propagande où tous les matin vers 06h40 sur rmc , la doublure de bfm, un auditeur appelle pour leur chanter à l un comme à l autre , des louanges. Voilà où nous en sommes. Oui des louanges .

  6. Elles est aussi haineuse et mal élevée que Bourdin
    Elle interrompt sans cesse et empêche de répondre… C’est une élève de Bourdin !

    Ce ne sont pas des journalistes mais des propagandistes
    Arrogante, elle donne son opinion et termine carrément par un jugement, bravo la déontologie !

    Appeler cela une interview relève de la malhonnêteté intellectuelle.

  7. Elle ferait mieux d’être belle et de la fermer !
    Cette femme a oublié d’où elle vient et le “noblesse oblige” de ses ancêtres.

  8. j’ai vu Torquémada au féminin
    j’ai vu un commissaire politique soviétique qui ne veux que l’accusé avoue ce qu’elle veut entendre
    j’ai vu une pécore impolie

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services