Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Quand un élu FN rappelle que les Lumières mènent à Auschwitz

Allez directement à 3h00mn56 de la vidéo ci-dessous. Amaury Navarranne (FN) évoque l'origine de la terreur concentrationnaire,

"directement issue d'une philosophie, celle des Lumières, dont la France peut porter une certaine responsabilité. Elle a donné la Révolution française et le génocide vendéen, la révolution bolchévique et là aussi des camps de concentration et des massacres terribles, elle a donné le national-socialisme en Allemagne. Le cardinal Lustiger disait : "les Lumières mènent à Auschwitz"."

Partager cet article

14 commentaires

  1. « les Lumières mènent à Auschwitz », cette phrase est très ambigüe
    Soit vous croyez à la version officielle de l’histoire et cela signifie que vous affirmez que les lumières sont maléfiques ;
    Soit vous avez étudié le dossier et vous faite de l’humour appelant à un peu de raison sur le recyclage de la propagande de guerre…
    [Avez vous regardé la vidéo ? MJ]

  2. Excellente intervention de ce député FN.
    Quelle hypocrisie dans la réponse de la député Rampal !

  3. À Thomas, non elle n’est pas ambigüe mais au contraire bien explicite ! Elle est à prendre au 1 Er degré . Les lumières sont ténébreuses car ne viennent pas de Dieu ; c est un faiseur de lumière qui est à l origine de cet oxymore et il est satanique. Il a donnê la république. Rien à voir avec la res publica dont s accommode parfaitement la Monarcherie.

  4. Quand  » les valeurs de la république  » brûlaient les enfants dans les fours de boulangers !!!
    liberté ,égalité ……vaseline !!!!!!
    https://www.youtube.com/watch?v=dU4oblpeFZo
    http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/730-brules-vifs-dans-les-fours-de-la-republique
    https://www.youtube.com/watch?v=HbQa4IvY8do

  5. Magnifique ! C’est la stricte vérité : l’Homme que se fait Dieu ne connait plus d’autres limites que sa raison pervertie par le péché originel, ses passions, ses caprices ou les idéologies qu’il se fabrique ! Un jour les « Droits de l’Homme », un autre le racisme d’état, un autre le marxisme-léninisme ou les « nouvelles familles »; à ce niveau, le XXI°s promet beaucoup…

  6. Bien joué. Bientôt un évêque pour dire que les chambres à gaz n’ont jamais servi à canoniser qui que ce soit ?

  7. @ Thomas
    Quelle histoire officielle ? Sûrement pas celle concoctée dans les loges maçonniques et enseignée dans les lycées et collèges de la (dés)éducation nationale…
    Phrase ambigüe : pour les microcéphales qui ne veulent pas comprendre et sont drogués à la propagande goebbelsienne des « valeurs » ripoublicaines !

  8. Le début de la vidéo est hautement instructif avec son interminable liste de gens (élus) qui ont « donné procuration » (en termes clairs, qui n’ont pas cru bon de se déplacer): je suggère à leurs électeurs de leur faire savoir qu’ils ne votent pas pour des procurations, mais pour des gens présents. On ne me fera pas croire que tous ces gens-là avaient des raisons légitimes de ne pas être présents … c’est à leurs électeurs de leur demander des compte.

  9. On atteint le sommet de l’absurdité et de la mauvaise foi. Non, les Lumières ne conduisent évidemment pas à Auschwitz.
    Le nazisme n’a strictement rien à voir avec les Lumières ni avec la Révolution française. Le communisme s’est réclamé de cette dernière. Pas le nazisme.
    Moi aussi je peux présenter des relations causales inexistantes, regardez : la naissance de Jésus-Christ conduit à Auschwitz, puisque les Lumières sont nées dans une société profondément chrétienne, donc Jésus est responsable de l’Holocauste.
    D’ailleurs, cette assertion, aussi fantaisiste soit-elle, est plus vraie que celle de cet élu FN. Avant les Lumières et la Révolution française, il y eut de nombreux progroms conduisant à des meurtres de Juifs en Europe, dans des sociétés chrétiennes. Mieux, ces pogroms ont été perpétrés (à tort, bien évidemment) au nom de la foi chrétienne.
    Donc si vous tenez absolument à mettre le nazisme sur le dos de quelqu’un d’autre qu’Hitler, eh bien mettez-le sur le dos du christianisme. Ce sera tout aussi ridicule, mais un tout petit peu moins faux, malgré tout.
    Un élu FN n’a certainement pas « rappelé » que les Lumières menaient à Auschwitz. On rappelle que 2 et 2 font 4, que Marignan = 1515, etc. On ne « rappelle » pas des théories pour le moins contestables, pour ne pas dire plus.
    Et « un élu FN » n’est certainement pas le mieux placé pour servir de référence historique ou philosophique.
    Quant à ce qu’aurait dit le cardinal Lustiger, il serait bon que vous rappeliez le contexte, que vous expliquiez dans quel cadre il aurait dit cela (s’il l’a dit), au lieu de faire des copiés-collés de « petites phrases » avec lesquels on peut faire dire n’importe quoi à n’importe qui, ainsi qu’adore le faire le politiquement correct.
    [Vous devriez lire l’oeuvre sérieuse de Xavier Martin sur les Lumières, lesquelles sont effectivement à la source des totalitarismes modernes.
    Nous en avons parlé plusieurs fois ici.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/02/prix-renaissance-2011-au-professeur-xavier-martin-.html
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/06/le-racisme-des-r%C3%A9dacteurs-du-code-civil.html#tp
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/07/lid%C3%A9ologie-dominante-relativise-le-mythe-fondateur-des-lumi%C3%A8res.html
    MJ]

  10. Quiconque est un tantinet lucide sait bien que les « lumières » ,loin d’être des phares de la civilisation , étaient des lanternes de naufrageurs attirant la civilisation sur les écueils pour la faire sombrer et qui à ce jour ne s’en est pas encore remise.

  11. Notre Foi en Dieu nous permets de nous élever, mais avec les « lumières », on se brûle les ailes…

  12. Mon message était ambigu:
    Si la raison doit agir, c’est dans l’analyse des faits affichés comme des vérités dogmatiques.
    Les procès de Moscou ont eu lieu entre 1936 et 1938, et les techniques d’alors utilisées lors du procés de Nuremberg afin de construire la vérité officielle imposée par la Démocratie avec la loi Gayssot.
    Les lieux de mémoire pour imposer des faits interdits d’analyse c’est de la propagande digne des lumières donc de la terreur

  13. Les Lumières, ce n’est que l’autre nom de Lucifer, le porteur de lumière.

Publier une réponse