Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Quand TF1 rachète M6, Le Monde s’inquiète de… Cnews

Quand TF1 rachète M6, Le Monde s’inquiète de… Cnews

Le Monde voit CNews comme FoxNews et s’inquiète de la “banalisation” du populisme, comme FoxNews l’a fait pour Donald Trump…

[…] Avec sa parole prétendument décomplexée, ses clashs et ses commentaires à l’emporte-pièce, CNews ne cesse de gagner du terrain. Entre le 3 et le 12 mai, elle a dépassé l’audience de BFM à quatre reprises. Un couronnement pour la chaîne de Vivendi, et son principal actionnaire, Vincent Bolloré.

Sa trajectoire rappelle celle de Fox News aux Etats-Unis. Quand il crée sa chaîne en 1996, Rupert Murdoch a l’ambition d’en faire un CNN de droite, un créneau laissé en jachère par les chaînes de télévision. Cinq ans après sa naissance, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, le nouveau canal d’informations dépasse CNN.

« Les conservateurs, qui se sentaient opprimés sous Bill Clinton, ont trouvé dans Fox News un repaire où amplifier leur colère », analyse Alexis Pichard, auteur de Trump et les médias. L’illusion d’une guerre ? (VA Press, 2020). Pour lui, la chaîne a servi à « mettre en culture l’électorat de Donald Trump », élu en 2016.

« C’est de moins en moins une chaîne d’information », analyse Philippe Riutort, sociologue, spécialisé en communication politique. L’antenne a exploité ad nauseam la deuxième tribune anonyme supposément signée par les militaires d’active, alors même que Le Figaro, quotidien classé à droite, n’y consacrait qu’un bas de page tout en distance, pointant un « malaise au sein des armées ». « J’y reconnais des propos que, moi, je tiens. Il y a des phrases fantastiques ! », s’est réjoui, lundi 10 mai au soir, Eric Zemmour, polémiste réactionnaire, et phare de l’antenne.

Pascal Praud, qui connaît des succès d’audience avec son émission « L’heure des pros », saute sur toutes les occasions pour conspuer la supposée « bien-pensance » de gauche. […]

Et Le Monde s’interroge, à l’heure où le mastodonte TF1, qui fait la pluie et le beau temps de la pensée unique, vient de racheter M6 :

Quel rôle CNews tiendra-t-elle dans l’élection présidentielle de 2022 ? Difficile de mesurer l’impact d’une chaîne de télévision sur un scrutin. En 2005, alors que les médias prônaient le oui au référendum sur l’Europe, le non l’emportait dans les urnes. En attendant, CNews banalise les idées de l’extrême droite et les discours populistes en leur apposant un tampon « vu à la télé », encore gage de crédibilité. […]

Et quel rôle tiendront TF1 et M6 dans l’élection de 2022 ?

Partager cet article

15 commentaires

  1. Qui lit encore “l’immonde”. De vieux bobos en voie de disparition. Cette m…. mourra faute de lecteurs, puisque la loi naturelle les aura fait mourir.

  2. Bref, Sandrine Cassini, qui se prétend journaliste, mais n’est, visiblement, qu’une des propagandistes du pouvoir gauchiste qui tyrannise la France, estime que les dissidents ne devraient pas avoir le droit de passer à la télévision.
    Leur reconnaît-elle le droit de vivre, ou bien veut-elle qu’ils soient exterminés dans des goulags ?
    Elle ne le dit pas clairement, mais on croit le comprendre…

  3. Va-t-on avoir des voix discordantes dans les campagnes électorales de 2022 ? Ça va changer de 2017…

  4. C’est marrant, ils ne se posent jamais la question du pourquoi alors que tout simplement ils sont hors sol et tellement hors sol que ça n’effleure même pas leur cerveau. C’est vrai que, financé par Bill Gates, il faut qu’ils racontent ce que veulent leurs maitres.

  5. “Le Figaro, quotidien classé à droite”. Arrêtez de me faire rire, j’ai les lèvres gercées !

    • Il est classé “à droite” mais n’est pas “de droite”, c’est ce qui fait toute la différence…

      Or ce qui compte, n’est pas un “positionnement” mais le fond : la doctrine.

  6. Le monde …

    Ils devraient changer le nom car c’est dur à porter et rien que de le prononcer suscite le ridicule.

    Le monde … Je propose La Boule, La Boulette, Le Microcosme servile …

    Quand on pense que ce torchon a eu Pierre Bergé comme patron et voudrait donner des leçons d’intelligence à Zemmour. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

  7. C’est ce qu’on appelle parfois la collaboration !

    « En 2010, il (Le Monde) est le second quotidien français qui reçoit le plus de subventions de l’État avec 17 millions d’euros d’aides directes. En 2011 et 2012, il est le premier avec 16,9 et 18,6 millions d’euros »

    « Pour coûteuses qu’elles soient, les aides à la presse n’ont pas démontré leur efficacité. »

    « Par ailleurs des critiques sur les répartitions inégales des aides sont régulièrement émises par les journaux s’estimant lésés et souhaitant une réflexion sur les modalités de ces subventions publiques »

    Selon Wikipedia.

    Rendez-nous notre argent !

  8. Ils sont quand même gonflés ceux-là,ils passent leur temps à parler de démocratie,mais on a pas le droit de s’exprimer si on sort de la pensée unique !!! Ces torchons ne sont plus des journaux d’opinion,objectifs,mais des outils de propagande du système et de ceux qui les engraissent(en partie avec notre argent),avec un profond mépris de ceux qui ne sont pas de leur petit»Monde»-sans faire de jeu de mots !

  9. Tout ce qui gêne la gauche et ses torchons ne pouvant même pas servir de papier hygiénique est bon pour la France.

  10. Et quel rôle joue le Monde dans les élections truquées ?
    Et quel rôle joue le Monde dans la mise en place de Présidents fantoches ?
    Et quel rôle joue le Monde dans la désinformation permanente ? Acte de haute trahison s’il en est…

  11. Céline, Rebatet étaient d’extrême droite, or sur CNews on n’entend du tout leurs idées s’exprimer, CNews n’est donc pas d’extrême droite, et une moitié des intervenants à l’antenne sont même franchement de gauche. Le Figaro (famille Dassault) n’est pas de droite, je le vérifie à chaque fois que j’y entre un commentaire de droite : il est refusé. De même, ne sont pas de droite : le service public socialo-communiste, les groupes audiovisuels des macroniens Francis Bouygues, Xavier Niel et Nicolas Berggruen, Arnaud Lagardère, Bernard Arnault, Patrick Drahi et Alain Weill, Benjamin de Rothschild. On constate que l’immense majorité des médiats est sous le contrôle d’un même courant d’idées, qui modèle l’opinion. On pourrait dire la même chose des publicités et des films. Jules Monnerot a écrit sur l’ampleur du conditionnement des esprits à laquelle peuvent arriver des techniques médiatiques utilisées par le pouvoir, qui en plus profite aujourd’hui du terrain favorable créé par un enseignement qui a évacué l’esprit critique. On peut parler de manipulation de l’opinion publique et de viol des consciences par la propagande. Mais il est risible de parler d’information pluraliste dans notre démocratie républicaine.

  12. il n’y a qu’une seule chaine télé (cnews) et une radio (sudradio) où la diversité des opinion est effective
    qu’ils les suppriment et les gens fermeront leurs postes

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]