Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Angleterre

Quand on scandalise, on démissionne

En Grande-Bretagne, pas en France. Le principal conseiller du gouvernement britannique sur les drogues a été poussé à la démission vendredi après avoir affirmé que l'ecstasy, le cannabis ou le LSD étaient des substances moins dangereuses que l'alcool ou la cigarette. Le ministre de l'Intérieur Alan Johnson a demandé au professeur David Nutt qui présidait le Conseil gouvernemental sur l'abus des drogues, de remettre sa démission, soulignant qu'il avait «perdu confiance» en la capacité de l'expert à donner des avis impartiaux :

"Il est important que les messages du gouvernement sur les drogues soient clairs et qu'en tant que conseiller vous ne fassiez rien qui ne puisse rendre (ce message) confus pour le public".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

2 commentaires

  1. Vous n’y pensez pas, ça en ferait des démissions en France. Et pas seulement dans les sphères politiques, mais encore dans le showbiz, une partie de la presse ou encore chez les artistes.

  2. C’est tout le système politique français qui est déséquilibré depuis l’élection du Président de la République au suffrage universel.Comme le Président qui a perdu une élection (législative, ou autre) reste en place, en dessous, on ne démissionne pas non plus, pour quelque raison que ce soit.
    Il est significatif de constater que les élections ponctuelles (type législative partielle à Poissy) sont provoquées par la déchéance du titulaire, et non par sa démission.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!