Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Quand Nicolas Sarkozy se fait le chantre de la famille

Extraits d'un discours de Nicolas Sarkozy à l'occasion de la cérémonie de remise de la médaille de la famille le 30 septembre :

"la famille est un refuge, un appui pour traverser les difficultés inéluctables de l'existence. Les familles sont un atout qui va permettre à la France de préparer son avenir. C'est pourquoi, malgré la crise, j'ai souhaité que notre engagement soit maintenu à la hauteur des attentes des familles. […] Depuis 4 ans, nous avons préservé et renforcé ce modèle, avec un certain nombre de réformes. Nous avons veillé à défendre les valeurs que porte la famille. La première valeur, c'est la solidarité. Je pense notamment à la réforme des retraites à l'occasion de laquelle le principe de la solidarité nationale envers les familles a été réaffirmé. Il était injuste que le fait même d'avoir eu des enfants pénalise une femme. Désormais, dans le calcul de la retraite, le congé de maternité sera pris en compte. C'était demandé depuis bien longtemps. Je veux quand même le rappeler. Nous avons également voulu reconnaitre ce que notre pays devait aux mères de familles nombreuses qui approchent aujourd'hui de l'âge de la retraite. Celles qui se sont consacrées entièrement à l'éducation de leurs enfants pourront faire valoir dans le calcul de leur pension le travail qu'a représenté cette période de leur vie. Enfin, je sais que les parents d'enfants handicapés doivent souvent réduire leurs activités professionnelles pour s'occuper de leur enfant. Là encore, nous avons décidé que cet effort devait être soutenu par la solidarité nationale.

La deuxième valeur portée par la famille, c'est la liberté pour chacun, et chacune, de se réaliser dans sa vie personnelle. L'Etat doit savoir accompagner le choix des femmes, en leur proposant les moyens d'exercer pleinement leur liberté. […] D'ici l'an prochain, nous aurons créé 200 000 places pour l'accueil des jeunes enfants, conformément aux engagements que j'avais pris en 2007. 85% de ces 200 000 places ont été déjà été créées. Les enfants sont un bonheur pour une famille. Financer notre politique familiale, c'est investir pour l'avenir. L'école doit aussi être considérée comme un atout au service des familles. J'ai voulu que nos écoles soient davantage tournées vers l'égalité des chances. Chaque famille attend de l'école qu'elle donne à ses enfants toutes les chances de réussir.  La réforme de l'école primaire a permis de recentrer les programmes du primaire sur les enseignements fondamentaux. […]

Pour vous accompagner dans cette aventure, vous pouvez compter sur Roselyne BACHELOT et sur Claude GREFF, auxquelles je tiens à rendre hommage une nouvelle fois. La famille, c'est quelque chose qui nous rassemble. La famille est une institution qui doit être défendue parce que c'est une institution fondamentale pour notre société et qu'il ne va pas de soi de la défendre."

Ce discours est à rapprocher des réalités déjà listées dans ce post :

  • l'absence pendant plusieurs années de ministère dédié à la famille, alors qu'elle est le noyau de la société. Claude Greff, en charge de ce secrétariat d'Eat est connue pour ses positions en faveur de l'euthanasie et du Planning familial.
  • Suppression des majorations CAF à 11 et 16 ans depuis le 1er mai 2008 [perte de 600€ par famille].
  • Eco-taxe ou malus écologique pour les familles depuis le 1er janvier 2008 [1.600€ pour un monospace 7 places].
  • fin du droit au repos dominical.
  • Suppression de l'avantage fiscal pour les nouveaux mariés.
  • Fin programmée de la retraite à taux plein à 65 ans pour les femmes ayant élevé trois enfants.
  • Simplification de la procédure de divorce, fragilisant encore plus la famille.
  • dépsychiatrisation de la transsexualité en 2009.
  • Le gouvernement laisse faire la propagande homosexualiste dans les écoles (accréditation de SOS homophobie), voire les encourage.
  • Multiplication des campagnes contre l'homophobie.
  • Multiplication des mesures pour que les mères fassent garder leurs enfants et non pour qu'elle puissent les garder elles-mêmes (même le dimanche !).
  • Nicoas Sarkozy a estimé que les femmes qui gardent leurs enfants plutôt que de travailler, c'est du gâchis.
  • Poursuite de l'alignement du Pacs sur le mariage. Sarkozy a même regretté l'opposition de la droite lors du vote de cette loi.
  • Financement du lobby gay (comme Act up) par les ministères.
  • La France a reconnu les mariages homosexuels contractés à l'étranger.
  • Clause de l'européenne la plus favorisée, alignant le droit français sur le droit des États membres de l'Union européenne les plus progressistes dans chaque domaine du droit de la famille.
  • Obligation de mise sur le marché du travail de 67% des femmes (processus de Lisbonne).
  • La France, par la voix de Rama Yade, a soutenu à l'ONU en décembre 2008 un projet de déclaration pour demander “la dépénalisation de l'homosexualité dans le monde entier". Projet contesté alors par le Saint-Siège.

Partager cet article

22 commentaires

  1. Parfaite, votre mise en miroir des paroles et des actes. Cette inadéquation totale entre les deux vaut tous les arguments de campagne !

  2. Notre président me surprend souvent par la qualité de certains discours sur la famille ou sur les bonnes relations religion-état (à Rome entre autres) comme sur l’insécurité ou l’immigration, discours dits avec beaucoup de conviction et apparemment de sincérité et qui pourtant ne sont pas suivis d’action ou même sont suivis d’actions en sens contraire. Il y a là un mystère.

  3. Discours d’hypocrite et de menteur : les faits rappelés par Michel Janva en sont la bien triste illustration.
    Discours de président de la république en campagne électorale.

  4. Début de campagne.

  5. Mais puisqu’il vous dit qu’il faut faire confiance à Roselyne Bachelot…… Puisqu’il le dit……

  6. Début de campagne, oui, première salve de mensonges. Faut-il mépriser ses semblables, quand même , pour leur servir les mêmes salades à 4 ans d’intervalle! Tous amnésiques, et tous crétins incurables, sans doute?!

  7. Sauf erreur de ma part, le plafonnement à 1 000 euros par an de la majoration pour charge de famille de la retraite des cadres (AGIRC) ayant élevé au moins 3 enfants, ne fait pas partie de cet inventaire.
    Cerise sur le gâteau,les écoles “libres” gagnent des élèves et perdent des professeurs !
    Conséquence : 40 000 refus d’inscription pour la dernière rentrée, et des écoles hors contrat qui prospèrent !

  8. Le ministère de la famille ne me paraît guère indispensable. On peut être pro famille et contre la création d’un ministère
    bananier!
    Concernant la baisse des allocations familiales, si c’était dans un projet d’attirer moins les immigrés et de faire reculer l’Etat providence, je serais complétement d’accord.
    Il faut être clair: si notre pays n’était pas accablé d’autant d’impôts, nous n’aurions guère besoins de toutes ces allocations et aides familiales socialisantes.
    La famille, elle se crée toute seule, sans l’État, et la famille n’a pas besoins d’une quelconque aide de l’État. Ce dernier a juste le devoir de reconnaître la famille monogame hétérosexuelle comme seule pouvant assurer la stabilité et la pérennité de notre société.

  9. Qui essaie-t-il de convaincre? C’est là la question. Où cherche-t-il encore un électorat, dans les familles avec de nombreux enfants et qui ne lisent pas le salon beige et qui ne sont pas depuis assez longtemps en France pour comprendre que la situation est moins bonne qu’avant, alors que pour ces dites familles c’est au contraire formidable par rapport à ce qu’elles ont connu dans leurs pays d’origine!
    Blague à part, qui essaie-t-il de convaincre?

  10. Merci Michel.
    Et c’est reparti pour 6 mois d’hypocrisie !
    “On peut tromper une fois mille personnes mais pas…” La cité de la peur

  11. Il est bien ce Sarkozy ,il nous prend pour des naîf et nous donne comme gardienne du foyer la Bachelot

  12. Il a raison et il doit continuer : les Français aiment qu’on les baratine, qu’on leur mente, qu’on leur raconte n’importe quoi…
    En plus, ils aiment se faire essorer économiquement, discriminer sur tous les plans mais par dessus tout, ils aiment les candidats tricheur, malhonnête, grossiers et sans envergure…
    Bref, il a raison : c’est comme cela qu’il faut faire pour être élu… et SCOOP : ÇA FONCTIONNE. Il va être réélu (car les Français sont farouchement conservateurs… car ils préfèrent une fripouille connue qu’une autre fripouille qui pourrait leur réserver une surprise).
    Le satrape a la bonne méthode et il est bien parti pour 2012.

  13. Bravo à Michel Janva d’avoir listé en regard de ce discours démagogique toutes les atteintes portées aux familles !

  14. Ce discours est médiocre ; il ne dit rien sauf ce que chacun voudra entendre. A aucun moment il ne définit cette fameuse famille qu il dit défendre. Du coup, à part quelques forcenés, ce discours convient à tout le monde, surtout mis en face des actes en effet. Relisez le en vous mettant dans la peau d un militant du mariage homo. Vous ne trouverez rien à redire.
    Autrement dit, On retrouve bien la plume misérablement relativiste de Gaino. Ce type est cultivé mais incapable d avoir une pensée forte et cohérente. Un petit en somme.

  15. Pour l’éco-taxe, les familles peuvent très bien se la faire rembourser: http://vosdroits.service-public.fr/R13614.xhtml

  16. à Bernard Mitjaville
    Je suis surpris que vous soyez surpris du décalage entre le discours de Sarkozy (et de l’UMP dans son ensemble) et son action. C’est un enfumeur, c’est tout.
    Comment pouvez-vous encore croire à la force de ses “convictions” et à sa sincérité ? Dire n’est pas faire.

  17. ET puis il ne faut pas oublier Deux divorces …… Deux familles éclatées. Et qu’adviendra t-il de la 3° ?
    Prions pour eux.

  18. C’est que je crains que vous n’ayez raison, PK, avec votre satrape!

  19. “Quand Nicolas Sarkozy se fait le chantre de la famille” ….……La majorité des catholiques bien pensants voteront pour lui comme un seul homme!
    Les mêmes qui ont voté pour lui en 2007, EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE, revoteront pour lui pour les mêmes raisons!
    Insupportable bêtise démocratique ou les petits se gonflent d’Orgueil en accomplissant leur “devoir” électoral! Comme si un droit pouvait être un devoir !
    Un électrochoc ne les ferait même pas réagir!
    Dans ce domaine je n’attends pas de miracle, car (et dites moi si je me trompe)à ma connaissance Jésus, dans sa longue liste de miracles, n’a jamais guéri un imbécile.
    Dites-moi aussi, si une seule foi, une seule, une solution est sortie des urnes présidentielles?

  20. Bla bla bla bla…

  21. SARKOZY est un produit de notre société, et ça au moins, ce n’est pas de sa faute.
    Il n’a rien reçu de l’approfondissement doctrinal qui est évident pour des catholiques un peu motivés. Il n’en a sans doute pas vu un livre, les quelques prêtres qu’il a rencontré était probablement façon Action catholique, paroisses des années 60-70, etc., etc…
    Donc,avec un bonne dose d’inconscience, il vit à un niveau où l’on mélange des espérances, des intérêts politiques personnels, des bouts de convictions sociologisées, etc. sans avoir notre conscience des fondements et des contradictions que cela implique.
    Il est clair qu’ il est 100 % avec son époque pour vouloir croire que la sexualité est une affaire privée et que tant qu’on respecte le consentement du “partenaire” il n’ y a pas à faire d’histoire. Peu importe la pratique personnelle: homosexuelle, onanisme, transexuelle, etc..Le sexe c’est une histoire de plaisir et de vie privée.
    Crois-tu que quelqu’un l’a mis sur la piste de la Loi naturelle, de ses débats, de ses prolongements, hein ??? qui ??
    IL écrivait ou faisait écrire en 2007, dans ses réponses aux LGBT et GAYLIB, que “seul importe l’amour” (sic ); que tant que les homos , etc., s’aiment, etc., c’est très bien, il faut les reconnaître, lutter contre les discriminations injustes à leur égard, qu’ il s’ y engageait, etc.(et ça va tellement dans le sens de la facilité). Peut-être pas les reconnaîre au niveau du mariage, mais affirmer que leurs unions sont légitimes, par le PACS, par exemple. Il parlait à l’époque d’ un PACS renforcé à la mairie, le CUCS. Il a effectivement renforcé le PACS et regretté d’avoir été contre.
    Il essaye aussi de faire coïncider la vision de l’avortement à la CHIRAC-VEIL des années 1975 avec ce que l’ IVG est devenu aujourd’hui; il trichotte pour essayer de croire encore que le Planning familial en est là,comme dans les années 60 – 70, à aider la femme à planifier ses naissances, y compris en cas de détresse, par un avortement, etc.
    Il s’efforce de concilier ça avec une vraie petite conviction personnelle, tirée de son fond familial d’enfance, que la famille c’est important, que c’est la cellule de base de la société, etc.
    Il s’efforce de tenir ça ensemble, et peut-être même qu’ il ne pense comme un génie de la cohésion sociale. C’est(dramatiquement) incohérent, mais qui le soutient et le démontre dans le monde où il vit (disons pour concrétiser: -LE MONDE-TELERAMA-LIBERATION-LE FIGARO)?
    C’est à nous d’être plus présent dans le monde de la culture, plus précis, plus explicite, pour montrer que c’est inconsistant et fondamental, d’être plus courageux pour refuser de se rallier à des pensées inconsistantes qui nous conduisent dans le mur, pour expliciter le lien avec l’économie et le social, l’environnement, l’éducation et le scolaire…
    Et avoir le courage de l’objection de conscience.
    …et pendant que je dis ça, mes enfants foncent encore vers les écoles de commerce. Je vais encore me verser de la cendre sur la tête ce soir.
    merci au SALON BEIGE (un peu de nuance parfois, ce serait super, mais merci, merci).

  22. à Guillaume: en fait il y avait une petite dose d’humour dans le style de mon message. Ceci dit, je suis vraiment étonné par la capacité de certains à paraître vraiment sincères et convaincus durant des discours qui ne sont pas suivis d’une politique cohérente. Peut-être sont-ils convaincus le temps d’un discours. Comme Johnny Halliday disait à propos de sa vie amoureuse qu’il avait des “fidélités successives”, ils ont des sincérités ou convictions passagères ou successives.

Publier une réponse