Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay / Immigration

Quand les frais d’inscriptions à la fac financent l’homosexualisme et l’antiracisme

… sans oublier la diversité, et… le syndicat gauchiste de l'UNEF !

Le Rouge & le Noir consacre tout un dossier au FSDIE, ce fonds alimenté par une partie des frais d'inscription à l'université, censé financer des projets étudiants et l'aide sociale des élèves en difficulté. Bilan : une rare opacité, une absence totale de rigueur budgétaire, des rappels à l'ordre restés lettre morte et le fameux financement de toutes les causes gauchistes. Bref, une caricature de la "redistribution" socialiste.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Apparemment, ce n’est pas nouveau :
    “L’utilisation du FSDIE dans les universités a déjà été épinglée à de nombreuses reprises par l’AERES (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur). Son fonctionnement est ainsi qualifié d’opaque à Lyon III où en 2010, 259 600 euros non dépensés ont été « réaffectés dans
    l’intérêt des étudiants » sans plus de précision”…
    Peut-on encore parler de “caricature de la “redistribution” socialiste” ?

  2. C’est grâce à des médias sur le net comme vous que nous Français qui ne sommes pas de gauche pouvons être informés des actions passées par la gauche et ses soutiens assez dégradants.

  3. Je crois que si on fermait tous les robinets qui gavent de fric toute la gaucherie ambiante, on ferait des économies colossales.

  4. Après on viens nous expliquer
    que les frais d’inscription sont hors de prix,
    que certains ne peuvent pas se les payer,
    Que c’est une discrimination par l’argent et que seuls les riches peuvent se les payer…

  5. Caricature socialiste c’est un pléonasme?

Publier une réponse