Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation / Valeurs chrétiennes : Education

Quand le titre ne colle pas avec l’article

Le Monde titre un article :

"La grande majorité des enseignants du primaire juge bon le climat scolaire".

Puis l'introduction :

"Selon
la première enquête de victimation menée auprès des personnels du
premier degré, les instituteurs jeunes et exerçant dans l'éducation
prioritaire perçoivent une violence "assez fréquente""

Puis l'article commence :

"On savait qu'il est difficile d'enseigner en collège dans les zones
d'éducation prioritaire, c'est aussi le cas dans les écoles primaires et
maternelles
. 46,5 % des personnels affectés en éducation prioritaire – 6 642 écoles,
sur un total de 48 522 dans le public – perçoivent une violence "très fréquente" ou "assez fréquente", contre 18,3 % hors éducation prioritaire."

Cela fait quand même beaucoup. Et il n'y a pas que la violence qui nuit au climat scolaire :

"8 sur 10 se sont livrés à une
critique "très virulente" de la hiérarchie
et du mode de
gouvernance. Autant ont pointé la relation aux familles, le manque de
reconnaissance. Plus de 7 sur 10 revendiquent davantage de moyens.
Presque la moitié s'interrogent sur la prise en compte des élèves en
difficulté ; près d'1 sur 3 sur leur formation."

Conclusion : ne vous contentez pas de lire les titres des journaux.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Depuis le “bilan globalement positif” du communisme en URSS, selon Georges Marchais, on a appris à se méfier de ce genre de litote…

  2. C’est, depuis des dizaines d’années une des techniques de désinformation les plus utilisée par “Le Monde” (avec la juxtaposition très artificielle d’articles tendancieux).
    Non seulement les gens lisant “en diagonale” sont évidemment désinformés.
    Mais cela marche aussi pour les lecteurs plus assidus. En effet, le titre – censé avoir été rédigé par des spécialistes de l’information (en qui l’on a confiance, sans cela on n’achèterai pas ce canard) – représente un moule qui formate notre “regard” et induit une lecture-interprétation de l’article qui est forcément plus ou moins biaisée dans le sens voulu par cet organe de presse très tendancieux.

  3. “Le Monde” a également été cité ce matin par Jean-Jacques Bourdin vers les 8h00 comme étant un journal peu sérieux parceque la photo représentant Mr Sarkosy est une photo datant de… 2010…
    Apparemment ce journal financé par les grand patronnat aux valeurs gauchistes dit n’importe quoi et fait n’importe quoi…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique