Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le quai d’Orsay aurait étouffé une affaire de pédophilie

Cela se passe peu de temps après l’affaire DSK, au siège de l’ONU à New-York. Un jeune fonctionnaire du quai d’Orsay (énarque ?) est mis en cause dans une affaire de pédophilie. Le gouvernement le rapatrie pour éviter que l’enquête du FBI n’aboutisse et recase le jeune homme dans une grande banque…

 

Qui était ministre des affaires étrangères à l’époque ? Alain Juppé ou Laurent Fabius ?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. Pour choisir son personnel et ses politiques, il faudrait abandonner les dogmes idéologiques républicains et ceux imposés par des lobbys.
    Ce n’est pas demain la veille y compris au néo-FN qui ne souhaite que devenir “un parti comme les autres.”

  2. On a vu en Grande Bretagne que les médias, showbiz et le milieu de la politique étaient très atteints par des scandales concernant la pédophilie : 260 personnalités publiques, dont 76 politiciens, mis en cause :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150805.OBS3700/edward-heath-la-classe-politique-britannique-rattrapee-par-des-affaires-de-pedophilie.html
    L’occident sous prétexte des Droits de l’Homme, a supprimé totalement les Droits de l’Enfant. Le plus fort qui gagne contre le plus faible. L’inverse de la civilisation chrétienne ! On est arrivé à la civilisation maçonnique pour le plus grand malheur des enfants. Ils ne sont aujourd’hui qu’une marchandise (achat de bébés, produit des avortement vendu à des labos, membre par membre) ou devenus un jouet, pour le bon plaisir sexuel de certains. Dans de nombreuses loges, des discussions eurent lieu pour l’autorisation de la pédophilie. Et il ne serait pas impossible qu’elle le soit dans les années à venir, avec l’ONU et l’U.E..

  3. Michel Guillereau était un enseignant coopérant au Qatar, il avait été rapatrié, en 1986, après une affaire de pédophilie. Son dossier aurait été expurgé par le Quai d’Orsay.
    On le retrouve à Paris, directeur de l’école élémentaire publique de la rue Milton. Victime de ses petits jeux pendant trois ans, un enfant a fini par craquer : «Je peux parler, soupire un jour le jeune garçon avant son entrée au collège, parce que je sais que je ne retournerai plus dans cette école.» Les parents portent plainte et découvrent, stupéfaits, qu’un certain nombre d’institutrices soupçonnaient les pratiques particulières de leur directeur; il avait installé un matelas dans son bureau, qui faisait office d’infirmerie. La concierge de l’école, elle, avait prévenu sa hiérarchie, en l’occurrence la mairie du IXe: on lui a proposé de quitter l’école.
    Plus déroutant encore: Guillereau dirigeait précédemment l’école Saint-Merri, à Paris. Là, une pétition de parents d’élèves contre ses gestes équivoques avait provoqué son départ. L’Education nationale avait réagi en le nommant à la tête de l’école de la rue Milton !
    Se souvenir de l’attitude de nombreux intellectuels et politiciens français, lors de l’affaire du Coral ! Ils avait suscité des pétitions de soutien aux pédophiles.
    http://www.lexpress.fr/informations/la-pedophilie-enquete-sur-un-sujet-tabou_602683.html

  4. Pourtant à cette époque, Françoise Dolto avait largement fait connaître ce qu’elle pensait de l’initiation sexuelle « des adolescents et des enfants par un adulte (donc par garçon ou fille de 16 ans déjà), en admettant même que ce partenaire ne soit pas incestueux, encore plus si cet adulte est confirmé en âge et en prestance, est toujours un traumatisme psychologique profond »
    Cela dit, aujourd’hui, l’enfant n’est plus tant en danger d’être blessé par l’autoritarisme de ses parents, d’une société, que d’être affaibli par la permissivité et une « civilisation du plaisir » dans laquelle on ne saurait lui imposer de limites dès son plus jeune âge.

  5. Le président de la République Sarkozy n’a-t-il pas proposé à l’ex-ministre de la Culture de François Mitterrand, Jacques Lang, le poste d’ambassadeur, représentant permanent de la France au Conseil de sécurité des Nations unies ?
    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20090115.OBS9897/jack-lang-envoye-a-new-york-par-nicolas-sarkozy.html
    Le nommer à un poste aussi sensible , n’était ce pas oublier un peu trop vite une succession d ‘affaires de mauvaises mœurs ?
    Jack Lang en 1977 a signé une pétition avec Bernard Kouchner !, afin de soutenir Bernard Dejager, Jean-Claude Gallien et Jean Burckardt, arrêtés à l’automne 1973, pour attentat à la pudeur sans violence sur des mineurs de moins de quinze ans. Pourtant l’un d’eux, avait été retrouvé dans une affreuse posture :
    https://www.youtube.com/watch?v=YkXv7-rmkhM
    En 1996, un «blanc», document non signé des Renseignements généraux, fait allusion à une vraie affaire de pédophilie survenue en 1988 dans le sud-est de la France et évoque, avec force détails scabreux, le couple Lang.
    A l’approche de la présidentielle de 2002, quelques Chiraquien racontent une arrestation de Jack Lang au Maroc, dans une affaire de mœurs, suivie d’une exfiltration discrète organisée par l’Elysée » l’express du 22/09/2005

  6. Affaire tout à fait condamnable, mais pourquoi sort-elle donc maintenant ?
    Voilà : Hollande a fait enquêter sur Juppé et commence à balancer ….
    Juppé a du souci à se faire, cela ne fait que commencer !
    Hollande fera tout pour discréditer son futur principal adversaire en 2017 !

  7. Merci Zoe pour ce lien effrayant.
    http://www.lexpress.fr/informations/la-pedophilie-enquete-sur-un-sujet-tabou_602683.html
    Il y a décidément des choses assez louches, là où on ne s’y attendrait pas et y compris au sein de l’Eglise.
    Ces choses vont de la laideur ordinaire (guéguerres et compagnie) à la pure abomination. Il faudrait vraiment tirer un certain nombre de choses au clair, maintenant.
    Je comprends que l’évêque de Pontoise ne sache pas si la pédophilie est un péché, dans la mesure où lorsque l’on a soi-même subi des sévices atroces, il est “naturel” de devenir à son tour pédophile. Mais au-delà de cela, au-delà de l’amour pour les victimes et pour les coupables (surtout ceux qui sont d’anciennes victimes), il faut tout faire pour en terminer avec ces horreurs.
    De fait, l’Eglise ne fait pas trop envie. Elle n’est pas loin d’offrir un visage hideux. Je ne parle pas seulement de la pédophilie, mais les comportements ordinaires des prêtres sont parfois particulièrement indignes. Ils en viennent à scandaliser les chrétiens même!

  8. Et dans la “grande banque” ce petit pedophile à la mode de Libé…. Il s’est fait des petits garçons de ses collègues ? On peut avoir quelques précisions et alerter ceux qui travaillent auprès de ce pervers protege parce que LGBT ?
    Combien de victimes traumatisées et détruites par ce genre de type intouchable parce que se revendiquant des valeurs permissives du SOCIALISME ?

  9. M. le bon docteur Kouchner, Messieurs André Glucksman et Jack Lang ,et bien d’autres que pensez-vous de tout ce tapage autour de la pédophilie ?
    Cohn -Bendit n’avait pas signé ,mais il en “parlait à son aise ”
    http://24heuresactu.com/2013/01/02/quand-libe-le-monde-et-la-goche-morale-defendaient-la-pedophilie/
    ” Dany le rouge ” dans toute sa splendeur !!!
    https://www.youtube.com/watch?v=9P7UKzSTwgQ
    https://www.youtube.com/watch?v=po5ZIsW__Mk&nohtml5=False
    https://www.youtube.com/watch?v=dZoF__ZpR3g

  10. Qu’a-t-on appris avec l’émission C dans l’air du 4 avril 2016 grâce au journaliste Serge Garde ?
    Que des sociétés transnationales du CAC40 comme “Orange”, organisaient des parties pédophiles pour leurs cadres.
    https://www.youtube.com/watch?v=N-Wcd_vtP_8
    En février 2000, il avait déjà publié un article dans le journal L’Humanité, à partir d’un fichier établi par la police hollandaise, qui avait lancé en France la polémique autour de l’Affaire du CD de Zandvoort. D’ailleurs il coécrira un livre intitulé « Livre de la honte » avec Laurence Beneux, journaliste au Figaro pour dénoncer le laxisme qui sévirait autour des réseaux pédophiles. Car finalement, la justice française n’a-t-elle pas prononcé un non-lieu sur cette affaire en 2003 ?
    Cette pédophilie institutionnelle abjecte, manifestement protégée par les hautes instances judiciaires dans plusieurs pays (dont la France) est loin d’être nouvelle. « Viols d’enfants : la fin du silence », un reportage présenté par Elise Lucet sur France 3 le 27 mars 1999, ne semble n’avoir rien changé. L’état continue à cacher ses brebis galeuses, ce qui par contre ne l’empêche pas de critiquer l’église, elle aussi victime de quelques religieux pervers.
    https://www.youtube.com/watch?v=__HyjOpwNzI

  11. Un aspect pratique concerne ces affaires de sexualité à l’étranger.
    Une expatriation volontaire nécessite de la disponibilité. Pour une famille où les deux travaillent, c’est déjà compliqué; s’il y a des enfants, les problèmes de scolarisation et de vie quotidienne rendent l’expérience vraiment difficile.
    Qui reste? Le célibataire, qui doit posséder un équilibre personnel hors du commun (il y en a heureusement) pour rester hors de portée des tentations.
    Moralité: nous avons ici une “structure du péché” due à l’absence de prise en compte des besoins spécifiques des familles et de la nouvelle génération.

  12. Pourquoi l’épiscopat français n’envahit pas les merdias en déclarant par exemple : “Que les media, le show-bizz et l’éducation nationale balaient devant leurs portes ! et il y a beaucoup à balayer ! Et que tous les gens de bonne volonté nous rejoignent dans notre dénonciation de la pédophilie !”
    Il serait bon, utile et même nécéssaire que les catholiques réagissent avec un peu plus de vigueur, de fermeté, face aux attaques dont nous faisons l’objet, et surtout au mépris pour les enfants dans la société actuelle !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services