Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / France : Société

Quand le planning “familial” verse dans le féminisme violent et haineux

Quand le planning “familial” verse dans le féminisme violent et haineux

Après avoir prôné la polygamie, le planning “familial” tombe dans l’appel à la haine et à la violence contre les hommes. Il est grand temps de dissoudre cette association nuisible. Lu sur Boulevard Voltaire sous la plume de Sabine Faivre :

Le Planning « familial » de Paris, pour illustrer l’affranchissement de l’oppression masculine, a publié, il y a cinq jours, sur son compte Facebook suivi par plus de 13.600 personnes, un épisode biblique : Salomé présentant la tête décapitée de Jean-Baptiste, avec le dialogue suivant en anglais : « Women must serve men » et Salomé, le plateau dans les mains, répondant : « Like this ? »

Cette publication a été postée avec la mention « Bonne journée ! » par l’administrateur du groupe, comme si cette apologie du meurtre était décidément la meilleure trouvaille de la journée. À quelques mois de la décapitation de Samuel Paty par un terroriste islamiste, le Planning familial croit pertinent d’utiliser une image de décapitation pour dénoncer l’oppression masculine. On s’interroge : est-ce de la bêtise, de la provocation, de l’inconscience ? Quelqu’un de normalement constitué n’aurait pas eu l’idée de publier ce genre de représentation, ne serait-ce que par respect pour toutes les victimes du terrorisme islamiste.

Mais dans le cas précis, il n’est pas sûr que cette publication n’ait pas été au contraire mûrement pensée, réfléchie. Ce n’est même pas une publication teintée d’un humour trash de troisième degré. Parce que le fond de l’idéologie qui s’exprime sur cette page Facebook est une idéologie ouvertement haineuse, quel que soit le sujet abordé. Le thème principal est une haine viscérale de l’homme, déclinée de différentes manières : l’homme violeur, l’homme violent, l’homme qui entrave la liberté des femmes… Et, face à lui, ses victimes, les femmes.

On est confronté à cette rhétorique du féminisme radical qui, aujourd’hui, ne vise pas seulement la lutte contre les inégalités, mais exprime clairement sa volonté d’anéantir le masculin et encourage l’appel à la violence (…) on se demande comment l’appel au meurtre, à l’anéantissement des hommes, peut être un levier de progrès social ?

En tout cas, c’est un levier de haine, sans aucun doute, mais une haine politiquement correcte, une haine largement subventionnée par l’État. Sur Facebook, les internautes ont réagi sainement et la publication a été signalée immédiatement pour appel à la violence. Ce lundi matin, celle-ci avait été supprimée par l’administrateur. Cependant, il faut s’inquiéter de ce virage du féminisme vers la violence qui constitue le terreau fertile pour un futur terrorisme.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Et pendant de temps, pour la journée internationale de la femme, la Vierge est représentée avec des moustaches, en culotte et porte jarretelles, portant dans ses bras l’enfant Jésus tatoué.
    Cela se passe à Périgueux, avec la complicité de la mairie.

  2. toujours un peu plus loin…jusqu’au point de non-retour
    mais je croyais que les réseaux sociaux (c’est ainsi qu’il faut dire?) censuraient

  3. Une clique de folles. Mais qu’elles prêchent la haine , qu’elles continuent! quand leurs copains muzz seront au pouvoir , elles feront : à sauve qui peut

    • Oui , un petit stage, chez eux, leur ferait le plus grand bien . Elles reviendraient avec un autre etat d esprit .A moins qu elles en redemandent ces rebelles soumises à vraiment plus fort qu’elles.

  4. Oui ils censurent pour tout ce qui representent des valeurs chretiennent mais bien évidemment pas pour l inversion d’icelles . Bientôt , twitter , face de bouc seront rendus à la portion congrue car tous les censurés pourront aller sur DJTUP.com ( Donald Joe Trump UP) où nous serons libres de nous exprimer. La plateforme n est pas encore active mais on peut déja s inscrire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services