Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Quand Le Monde reconnait avoir désinformé

Lu dans Présent :

"Dans un dossier du 4 août 2015, le quotidien de gauche avait diffamé le leader de la droite italienne, Berlusconi, sur le thème suivant : « Quand Berlusconi pactise avec la Pieuvre ». Puis le 10 juillet 2017, Le Monde récidivait sous le titre « Quand Berlusconi pactisait avec Cosa Nostra ». Ce dernier article venait à l’appui d’un reportage de FR3 intitulé : « Berlusconi et la Mafia sicilienne – Scandale à l’italienne ». Articles et dossiers repris bien évidemment sur les réseaux sociaux, puisque c’est Le Monde qui le disait.

Depuis ces deux articles, il ne faisait donc de doute à personne que Berlusconi était comme cul et chemise avec la Mafia. D’autant que ces articles soutenaient que les liens de Berlusconi avec la Mafia « avaient été établis de façon certaine par de nombreux juges chargés d’enquêter sur les affaires de l’ancien président du Conseil italien ».

Or toutes ces informations étaient fausses. Le Monde lui-même reconnaît aujourd’hui, dans cet erratum, considérable quant au fond, mais pudiquement baptisé : « Précision », que toutes ses informations étaient mensongères, qu’il a donc induit en erreur ses lecteurs, mais aussi, indirectement, l’opinion publique du monde entier.

Le-monde-fakeniouOn peut saluer cette honnêteté du Monde… même si cette précision bienvenue ne fait pas la Une, mais est publiée dans une note page 17 (entre la rubrique « votre soirée télé » et « mots croisés – sudoku ») !

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Dire qu’on nuance un propos pour parler d’un mensonge, ce n’est pas mal non plus
    Heureusement que c’est le Monde qui fait la chasse aux fake news

  2. Dommage que ce soit une honnêteté si discrète ! On peut s’estimer heureux que “L’Immonde” ait fait son mea culpa…

  3. “Fake news” dans Le Monde ?! Un merdia de gauche ? Impossible c’est forcément une “Fake news.

  4. Il n’est pas juste que les excuses à minima faites par ce journal odieux ne soit pas à la même page que les insultes.

  5. N’y aurait-il pas de quoi déposer plainte en diffamations ?
    Ces modestes “précisions” sont-elles suffisantes pour corriger ces diffamations répétées ?

  6. Le Monde va passer en orange sur le Decodex, caramba !

  7. vous parlez bien ici du journal “le monde ” ?
    Je pencherais plutôt pour “l’immonde ” comme j’appelais le Général de Gaulle en parlant de ce torchon !!!!
    https://ripostelaique.com/Ce-que-disait-De-Gaulle-sur-les.html

  8. Je ne salue pas cette confession du Monde faite du bout des lèvres et comme à regret. S’il a fait ce minuscule acte de contrition ca n’est pas par honnêteté, c’est par hypocrisie, pour se protéger d’un possible retour de flammes légal de Berlusconi, autrement il aurait laissé courir vu qu’il applique à la lettre les instructions de Voltaire : « mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ». Mais d’ailleurs, même si le Monde se confessait de tous ses péchés, à deux genoux en nous demandant pardon, en place publique, en chemise et la corde au cou, ca ne serait rien qu’un mensonge de plus et il faudrait l’exécuter quand même. Non, il convient bien d'”écraser l’Immonde” comme aurait dit cette vieille canaille corrompue de Voltaire, pour commencer sous des tombereaux de mépris, par la suite en lui coupant les vivres jusqu’à ce que mort s’en suive.

  9. Un hameçon por gogos

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services