Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Quand le communautarisme détermine le mode d’action de l’Armée de Terre

Suite à son premier post sur le sujet, que nous avions relayé ici, Jean-Dominique Merchet commente le rapport parlementaire publié le lendemain "sur la présence et l’emploi des forces armées sur le territoire national". Au delà de l'absurdité de la mission Sentinelle dénoncée ici et ici, ce rapport montre surtout la place grandissante du communautarisme en France. Alors que certains veulent interdire à l'Eglise catholique d'intervenir dans le domaine politique, les autorités religieuses juives et le CRIF discutent "tactique militaire" et "sécurité intérieure" avec le gouvernement et imposent leur point de vue :

"Une large part  des représentants de la communauté israélite exprime de fortes réticences à voir leurs établissements cultuels ou culturels protégés d’une autre façon que par des gardes statiques (…) En effet, selon le général Bruno Le Ray (Gouverneur militaire de Paris, nldr), « le préfet de police de Paris estime qu’une évolution profonde du mode de garde des sites juifs est politiquement aujourd’hui inacceptable ». D’après les chefs de groupements Sentinelle rencontrés par les rapporteurs, « la résistance tient surtout de certains gestionnaires de sites confessionnels ». Elle tient aussi parfois à des facteurs symboliques, et « le symbolique contredit parfois le tactique : qui accepterait de retirer la garde de l’Hypercacher ? »

Ainsi, le gouverneur militaire de Paris observe que « l’évolution d’un mode de protection (statique) à un autre (dynamique) se passe bien en province, mais moins à Paris, du fait notamment de réticences vives de la communauté israélite ». Certes, d’après lui, le Grand Rabbin de France (Haïm Korsia, ancien aumonier général des armées, ndlr) « est très conscient de l’intérêt d’une telle évolution, ainsi que du risque de stigmatisation de la communauté juive et de décrochage de l’adhésion de la population à la mission » ; mais « à Paris, celui qui décide, ce n’est pas le Grand Rabbin : c’est le président du Consistoire et le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) », lesquels « refusent l’abandon de la réquisition statique et font prévaloir leur point de vue auprès du préfet, qui le traduit dans ses réquisitions » (…)

M. Roger Cukierman, président du CRIF, a fermement rappelé que « tous les représentants de la communauté juive sont d’accord pour dire leur attachement à un mode d’action statique », au motif que celui-ci « a un impact psychologique irremplaçable » et rassure la communauté israélite. Il a d’ailleurs fait valoir que « jusqu’à présent, les autorités publiques ont accepté ce fait ». Pour lui, il est difficile de voir les gardes dynamiques non comme une mesure d’économie, mais comme une valeur ajoutée dans la protection des sites sensibles et de leur environnement, et ce :

‒ non seulement sur le plan du sentiment de sécurité des israélites : « même le CRIF aurait dû mal à convaincre les mères de famille que des policiers ou des militaires à 500 ou 800 mètres les protègent mieux que des policiers ou des militaires devant la porte de l’école… » ;

‒ mais aussi dans l’absolu, les représentants du CRIF émettant des doutes sur l’idée, souvent avancée, selon laquelle les gardes dynamiques seraient plus efficaces que les gardes statiques (…)

Pour le CRIF, il y aurait d’ailleurs comme un « effet de cliquet » dans la protection des sites : dès lors que des gardes statiques ont été mises en place, elles doivent être conservées autant que possible, tant que dure la menace. Et s’il est vrai que les gardes statiques ont révélé l’emplacement de certains lieux, par un effet pervers, « justement, renoncer à la garde statique de ces lieux désormais connus revient à les exposer particulièrement ».

Pourrait-on, à tout le moins, limiter la présence statique des militaires aux heures d’entrée et de sortie des lieux protégés ? Les représentants du CRIF ont déclaré en avoir « discuté avec le préfet de police et le gouverneur militaire de Paris », et ont estimé qu’« il ne faut pas sous-estimer le danger » : à leurs yeux, « certains peuvent certes se demander si ce n’est pas beaucoup investir pour 1 % de la population seulement ; mais c’est oublier que précisément, 1 % de la population cristallise 40 à 50 % des attaques racistes »."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

18 commentaires

  1. Qu en pensent les militaires eux-mêmes ? Et nos églises livrées au pillage ne mériteraient-elles pas aussi plus de protection ? Oui , je sais ce gouvernement est aux ordres et se fiche comme d une guigne de notre patrimoine chrétien . Y en a marre de cette dhimmitude quand on voit les réactions des bhl et consorts , qui nous détestent et il faudrait les protéger ?

  2. Ce n’est sans doute pas un “scoop” pour ceux qui savent ouvrir les yeux et ont des notions de la chose militaire, mais ce qui est nouveau c’est que cela soit écrit chez Merchet…

  3. 1% de la population française cristallise la haine de la part de 6 ou 7% de cette même population…
    Inutile de faire un dessin, n’est ce pas ?
    Il va vraiment falloir que les Juifs français comprennent qu’avec Israël, leurs affaires iront de mal en pis… Le peuple Hébreu a donné au monde de grands savants, de grands écrivains, mais pour le bon sens politique, c’est un zéro pointé !

  4. l’impuissance des catholiques vient de leur incapacité à penser la politique. Il font des discours sur la politique ce qui est tout à fait différent. Pour la question posée je suggère que les généraux qui se sont manifestés constituent un état-major et interviennent dans ce débat. Ils ne doivent surtout pas s’intituler catholiques car ils seraient immédiatement désignés à la vindicte du clergé et de la CEF. Qu’ils parlent, le peuple reconnaîtra ses chefs !

  5. On est plus en France mais en république alors ça ne me choque plus.

  6. 1) Heureuse de savoir que quelques-uns sont conscients “du risque de stigmatisation de la communauté juive et de décrochage de l’adhésion de la population à la mission”.
    En effet, sauf à discriminer certains au motif de leur appartenance à une religion qui a certes été persécutée plus que persécutante (mais ce n’est pas la seule, les chrétiens ont largement donné sur ce thème), il n’y a aucune raison pour traiter différemment les écoles privées relevant d’une confession ou d’une autre.
    Les chrétiens sont une des cibles privilégiée de “l’islamisme radical”: donc ce qui n’est pas accordé, en terme de solidarité nationale, pour les uns n’a pas à être accordé pour les autres. Les églises catholiques ont fait l’objet d’une protection visible au moment de la grande fête de Noël, mais je n’ai rien vu de tel à Pâques.
    2) Si je comprends bien le “conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)” doit être rangé parmi les lobbys, au même titre que la conférence des évêques de France? À vérifier que cette institution figure bien sur la liste, sinon, il serait sans doute urgent de l’ajouter ainsi que les institutions maçonniques.
    3) “les gardes dynamiques seraient plus efficaces que les gardes statiques”: probablement pas moins; il me semble que les locaux de Charlie Hebdo faisaient l’objet d’une garde statique, non?
    4) “1 % de la population cristallise 40 à 50 % des attaques racistes” À qui la faute? Les “islamistes radicalisés” qui ont sévi jusqu’à présent n’ont-ils pas TOUS été des élèves de l’enseignement public, qui a donc failli à sa mission (figurant dans les programmes depuis des décennies) de bannir les discriminations et les préjugés?

  7. “1 % de la population cristallise 40 à 50 % des attaques racistes”
    La plupart des attaques sont des “false flag” organisées par les juifs eux-mêmes.
    Qui ne se souvient pas le 4 juillet 2012, de cet adolescent de 17 ans, scolarisé à l’école Ozar Hatorah de Toulouse, pris à partie et insulté par deux individus dans un train. En fait ce juif non seulement avait fraudé la SNCF, mais avait embêté un wagon en téléphonant fort. Quand on vous enseigne faire partie « d’un soi-disant Peuple élu » n’est-il pas normal d’avoir ce genre de manque de respect envers les autres ?
    http://www.dailymotion.com/video/xs3py7_antisemite-un-auditeur-dit-la-verite-sur-l-affaire-tgv-pour-lyon_news?start=32
    Les fausses agressions antisémites du RER D, celle d’un rabbin, puis l’incendie d’un centre social juif se sont révélées n’être que des mensonges pour accuser à tort des musulmans :
    http://www.dailymotion.com/video/xd5nhc_agressions-antisemites-lol_news?start=520
    On a vu un membre LDJ, Alex Moïse, s’auto-agresser et accuser Dieudo d’une fausse agression « antisémite » (il fut condamné par le tribunal correctionnel de Paris, pour .. fabrication de messages antisémites adressés à lui-même) ! C’est un mensonge classique très utilisé même par des rabbins tel que la fausse agression antisémite du rabbin Farhi :
    https://www.youtube.com/watch?v=lXSxOavHBDQ
    En novembre 2015, quelques jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis, un enseignant juif avait expliqué avoir été agressé au couteau par trois hommes se revendiquant de l’organisation Etat islamique (EI) alors qu’il rentrait chez lui. Selon le procureur Brice Robin « A l’issue d’une enquête particulièrement approfondie, il est apparu que les déclarations de la prétendue victime d’une tentative de meurtre n’étaient corroborées ni par les premières constatations des pompiers intervenants, ni par l’expertise médico-légale, ni par la dernière expertise médico-technique.
    Il y aussi Zvica Klein (sioniste non Français cherchant à faire venir les juifs en Israël) qui par une camera cachée voulait démontrer que porter une kippa à Paris était dangereux (un journaliste français après 125 km dans la ville prouvera que c’est faux).
    https://www.youtube.com/watch?v=GdMgn4zUoDI
    Le Top 10 des fausses agressions antisémites :
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Top-10-des-fausses-agressions-antisemites-31321.html
    Et si 95% des atteintes dans nos cimetières sont contre des tombes chrétiennes ou musulmanes, ce sont les médias alignés qui nous font croire l’inverse en ne parlant que de celles juives.
    On comprend pourquoi la police se méfie du chantage « antisémite » et se demande vraiment s’il est nécessaire d’organiser ces gardes statiques.

  8. JPM, il n y a qu à lire Jean Ousset et sa cité de Dieu. Maintenant que civitas devient un parti politique , il est temps , pour nous chretien de s y engouffrer pour faire de la politique et pas seulement pour une réduction de impôt comme le suggère le député Forlani.

  9. l’assistanat pour tous a ses limites!
    il faut revenir au bons sens, l’état doit s’occuper du régalien.
    aux individus de se protéger individuellement ou par communauté, dans de nombreux pays il y a des quartiers sécurisés(résidences fermées) où les propriétaires prennent en charge leur sécurité
    dans les grands villes c’est le principe du concierge!
    à la police et la gendarmerie la sécurité des lieux public accessibles à tous!

  10. Chers Amis,
    Je comprends assez mal où se situe la problématique “communautariste” en l’occurrence… Que les institutions israélites françaises se fassent une idée erronée de ce que doivent être les mesures de sécurité à prendre est une chose. La réalité, c’est qu’en France, ces dernières années, des Juifs ont été tués parce qu’ils étaient juifs, à Toulouse ou à Paris. Après les tueries de masse du 13 novembre, nous sommes tous des cibles potentielles, assurément, mais il nous faut admettre que nos compatriotes israélites demeurent des cibles plus “potentiels” que d’autres… Ceux qui parmi les lecteurs du Salon Beige aiment à manier les statistiques pourraient peut-être s’en souvenir. La vérité nous rendrait libres…
    [Près de 100 personnes ont été tuées au Bataclan. Avez-vous vu des gardes statiques devant chaque salle de spectacle, de concert, de théâtre depuis ?
    PC]

  11. A Véronique
    Oui, c’est très étonnant de voir des rabbins mentir à ce point. Mais c’est sans doute pour la bonne cause ! Il faut que la promesse du Talmud que tout écolier apprend soit accomplie : «Les juifs à l’arrivée du messie, posséderont la clé des richesses de tous les peuples de la terre ».
    Esaïe 60 et 61ème chapitres : « Le prophète rêve qu’à la fin, toutes les richesses des Gentils (non juifs) seront livrés aux Juifs ! »
    Esaïe 60:12 « Nation et Royaume qui ne te serviront pas périront, les nations seront totalement dévastées. »
    Esaïe 60:16 » Les Juifs suceront le lait des Gentils. »
    Esaïe 61:5 » Les Gentils feront paître vos troupeaux… et seront vos laboureurs et vos vignerons… Vous mangerez la fortune des nations. »
    Et la Torah qui est, selon le judaïsme, l’enseignement divin transmis par Moïse .. appelle pourtant au meurtre et au racisme. Ainsi, selon la Torah du roi, l’exécution des non-juifs est permise !
    https://www.dailymotion.com/video/xjtwev_israel-culture-d-appels-au-meurtre-et-au-racisme-au-nom-de-la-torah_news#from=embediframe
    Cette conception du monde est radicalement contraire à celle chrétienne ou la vraie gloire s’obtient pour Jésus par un renversement des valeurs du monde. Le monde dit : « Jouissez, accumulez, soyez orgueilleux, violents, sans cœur, haïssez pour vaincre, mentez pour triompher, soyez cruels pour dominer. » Alors que Jésus : « Soyez modérés, continents, ne soyez pas assoiffés de chair, d’or, de puissance. Soyez sincères, honnêtes, humbles, charitables, patients, doux, miséricordieux. Pardonnez, aidez les autres… Et surtout aimez ! »
    Quelle conception la France veut-elle suivre ?

  12. A Stavros
    Vous dites que “nos compatriotes israélites demeurent des cibles plus “potentiels”. C’est totalement faux sauf pour les juifs qui ne seraient pas sionistes.
    Ce n’est pas la première fois, ni le premier pays où ce communautarisme s’impose. Voyez déjà ce qu’en pensait Benjamin Franklin en 1787 lors des débats préliminaires de la Constitution américaine : » Dans tous les pays où les Juifs se sont installés en nombre, ils ont abaissé le niveau moral, discrédité l’intégrité commerciale, ils ont fait bande à part sans s’assimiler jamais aux autres citoyens. Ils ont tourné la religion chrétienne en ridicule et tenté de la miner… Ils ont bâti un État dans l’État et quand on leur a opposé de la résistance, ils ont essayé d’étrangler financièrement le pays… Si vous ne les excluez pas des États-Unis dans cette constitution, en moins de deux-cents ans ils y fourmilleront en quantités si considérables qu’ils domineront et dévoreront notre patrie et changeront la forme du gouvernement… Si vous n’interdisez pas aux Juifs l’accès de ce pays, en moins de deux-cents ans, vos descendants travailleront la terre pour pourvoir à la subsistance d’intrus qui resteront à se frotter les mains derrière leurs comptoirs. »
    Avait-il tort ? Avait-il raison ? C’est à chacun d’en décider. Mais il ne fut pas le seul aux USA à le penser. Prenez Thomas Jefferson ( 1743-1826) :« Même dispersés, les Juifs forment encore une nation, étrangère au pays dans lequel ils vivent ». (Jefferson cité par D. Boostin dans « Les Américains »)
    Ou en plus contemporain avec Jimmy Carter : « Mais je comprends les pressions politiques sur n’importe quels candidats aux Etats-Unis qui sont dans la course à un poste de membre du Congrès et de sénateur, de gouverneur ou président. Ils n’ont pas la possibilité d’approuver quoi que ce soit de mon action que désapprouve le gouvernement d’Israël « .
    (Jimmy Carter, entretien télévisé, 23 avril 2008).
    Cynthia McKinney, a dévoilé comment ce contrôle se faisait auprès des élus américains au moyen du serment de l’AIPAC :
    https://www.dailymotion.com/video/xj3kql_cynthia-mckinney-sur-le-serment-de-l-aipac-s-t_news#from=embed

  13. @PC
    “Près de 100 personnes ont été tuées au Bataclan. Avez-vous vu des gardes statiques devant chaque salle de spectacle, de concert, de théâtre depuis ?”
    Je ne suis pas un logicien accompli, – de savants philosophes me corrigeront, – mais il me semble que ce genre d’affirmation relève du sophisme ou de la pétition de principe…
    Je pense que nous pouvons admettre que nos compatriotes juifs représentent une cible toute particulière pour un certain nombre de musulmans agités du bocal. Faut-il rappeler que dans le “93” il n’y a plus d’adolescents juifs dans les établissements publics : est-ce aussi un hasard ?
    En toute amitié !

  14. Si Cukiermann avait inventé le fil à couper le beurre, ça se saurait.

  15. Quand on lit l’empressement du CRIF à demander des gardes statiques devant les synagogues et lieux communautaires l’on se demande s’ils sont allés chercher leurs connaissances en stratégie militaire chez le ministre de la guerre de l’entre-deux guerres André Maginot, inspirateur de la ligne du même nom, ou chez le Général Maurice Gamelin, chef d’état major en 1940. En effet en regardant l’histoire militaire, une stratégie défensive uniquement retranchée sur des forteresses a conduit systématiquement à des désastres. La ligne Maginot fut tournée, lorsque sur le front de l’Est la Wehrmacht abandonna l’offensive après l’échec de Koursk à l’été 1943, elle perdit bataille sur bataille, lors de la guerre d’Indochine la constitution du camp retranché de Dien-Bien-Phu en 1953-1954 fut le tournant décisif du conflit menant à la défaite française etc. En fixant des troupes dans des positions immobiles, comme aujourd’hui les synagogues on ne fait que laisser l’initiative à l’adversaire qui justement connaît ainsi les points d’attaques et est plutôt encouragé à passer à l’action dans les endroits mal-défendus, voire par bravade à s’attaquer même à un dispositif puissant, pour prouver l’infériorité de l’adversaire. Ainsi Charlie-Hebdo ou le Bataclan n’étaient pas des cibles juives protégées. Une bonne stratégie efficace consisterait plutôt à utiliser les moyens limités pour aller chercher l’ennemi chez lui sans lui laisser le temps de passer à l’action. Mais celà suppose une volonté politique et nécessite d’assumer aussi des dommages collatéraux.

  16. Le CRIF et ses amis du MEDEF ont bien profité de la main d’œuvre d’Afrique du nord, privilégiant les gains au risque d’implantation islamiste. Maintenant ce serait à tous les français de payer la note sans s’attaquer aux causes, magnifique!

  17. A ce moment-là, il faut les supprimer aussi devant les ministères et l’Elysée…

  18. Vous avez raison de laisser ce genre de poste ouvert aux commentaires.
    Cela me permet de me souvenir pourquoi je ne fréquente plus votre blog , que j’ai pourtant beaucoup aimé.
    C’est sans doute parce que pour lire des choses du type “ce sont souvent des falses flags organisés par le juifs eux memes” , il y a Égalité et Réconciliation, et pas besoin de sentir entre catholiques. Surtout pas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services