Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Valeurs chrétiennes : Culture

Quand la droite publie des livres qui se vendent…

Quand la droite publie des livres qui se vendent…

Le Monde s’inquiète :

Un grand basculement s’opère depuis quelques années sur la scène des idées. Un glissement de terrain idéologique destiné à préparer un renversement politique. Car la contre-révolution illibérale n’a pas uniquement lieu lors d’insurrections électorales. Elle s’installe aussi sur le terrain de la pensée. La droite extrême s’est ainsi imposée dans la bataille des idées, et la « pensée anti-68 », comme dit le philosophe Serge Audier, tient le haut du pavé. « Le vent souffle à droite », constate la philosophe Elisabeth Badinter, alertée par les mouvements antiavortement et ceux issus de La Manif pour tous, rassemblés dans « la sainte alliance des réactionnaires » (Le Monde daté du 13 avril 2018).

Ce grand basculement prend la forme d’un « grand retournement », explique le professeur au Collège de France Pierre Rosanvallon dans Notre histoire intellectuelle et politique – 1968-2018 (Seuil, 448 pages, 22,50 euros). Un renversement des valeurs du progressisme qui repose sur un « antilibéralisme intégral » (l’extension des droits de l’individu est associée au règne de l’illimitation de l’individualisme consumériste), une offensive axée sur « l’exaltation d’un peuple essentialisé » forcément méprisé par les élites, une guérilla conceptuelle tournée vers une critique obsessionnelle de « l’événement repoussoir » qu’est devenu Mai 68, sans oublier une « radicalisation des aversions » dominée par une hypertrophie du langage – par laquelle on assimile sans ambages le libéralisme ou le pédagogisme à des « totalitarismes ». De Maurras à Gramsci, les références de ces pamphlétaires réactionnaires mêlent aussi bien des catholiques royalistes que des communistes révolutionnaires.

La rentrée est marquée par le nouveau livre d’Eric Zemmour, qui se vend comme des petits pains, alors même que l’éditorialiste est chassé des chaines de télévision. Son livre sera suivi par un nouvel ouvrage de Philippe de Villiers, consacré à Clovis, mais aussi par un nouveau pavé de Patrick Buisson dans la mare soixante-huitarde, sur le thème de la paternité. Nous en reparlerons.

Et à gauche, quel livre se vend ?…

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Les livres de droite ou dits de droite ? Bref !

    Ils se vendent mais aucun homme politique n’est de droite. Et surtout Macron a gagné en 2017. La victoire culturelle qui précède la victoire politique, ce n’est pas pour 2022… Malheureusement.

    • non mais en général faut attendre quelques dizaines d’années….. mais en réalité le Monde a sacrément du retard. les idées de droite ont le vent en poupe depuis au moins les années 80…. on parlait bien de la “lepénisation des esprits” à une époque…. époque qui commence à être éloignée

      Macon a été élu en 2017 mais ça va contre le sens de l’Histoire (s’il y en a un) car le populisme de droite monte en puissance partout dans le monde (et prend le pouvoir ici ou là)…. il a été élu par défaut, parce que ses adversaires de droite étaient divisés et ayant trop d’imperfections.

      Les choses allant de plus en plus vite, on ne sait pas ce qui se passera en 2022, tout reste possible finalement.

      De toute façon ce n’est qu’une question de temps

    • “La victoire culturelle qui précède la victoire politique”, oui cela j’y ai cru avant 2017 dans le sillage de la Manif pour tous, où l’on a pu nourrir l’espoir que cette fois les cathos allaient basculer en masse du bon côté… Cruelle désillusion ! Les vieux réflexes de classe ont la vie dure, même si cela va enfin changer avec les nouvelles générations de plus en plus touchées par le déclassement… Non, il faut se rendre à l’évidence que dans ce système verrouillé par les garde-chiourmes médiatiques nous ne pouvons pas gagner ! Et que si d’aventure une “victoire” patriote advenait, ce serait par l’onction de l’oligarchie elle-même pour les besoins de ses propres objectifs politiques… Cet été, le mage Attali nous a prévenu : pour que l’idée globaliste ne soit pas remise en cause, elle doit aussi s’accommoder de l’idée de nation, qui tout d’un coup n’est plus un gros mot ; en somme, pour que le système esclavagiste planétaire perdure, donnons aux peuples septiques l’illusion d’une politique nationaliste… sans nationalistes aux commandes cela va de soi… Alors que ceux qui veulent emboîter le pas aux arnaques y courent à marche forcée (et toute corrélation avec un certain Zemmour est purement fortuite…)

  2. Tout cela ne représente que quelques secondes pour Dieu. Combien de temps a-t-il fallu à nos ennemis pour contrôler les esprits et tous les organes du pouvoir ? Il nous en faudra autant pour la contre-révolution, patience donc, ce sont dans doute nos enfants ou petits enfants qui verront l’heureux dénouement.

    • ça ira beaucoup plus vite. Nos anciens n’avaient pas les outils que nous connaissons aujourd’hui (internet, transports, mondialisation etc)…. l’Histoire s’accélère. Nous le constatons tous les jours, tout va de plus en plus vite. la technique comme le mouvements des idées……

  3. Ai-je bien lu: “la philosophe Elisabeth Badinter” ? Est-ce une blague de Michel Audiard?

  4. des livres de droite???
    des idées simplement qui ne sont pas rabachées par la classe médiatique qui abhorre la diversité des idées!
    j’écoute avec bonheur ce zemmour, qui m’interpelle souvent même si parfois je n’approuve pas tout ce qu’il dit, au moins il le dit!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services