Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Quand la Cour d’appel interdisait la dénaturation du mariage au nom de la CEDH

Lettre de la cour d'appel de Paris qui rappelle en 2004 aux maires de France l'interdiction de célébrer des mariages entre personnes de même sexe. J'aime bien le passage sur la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme… il me semble qu'elle est toujours valable (cliquer sur l'image pour l'agrandir) :A

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Dans mon souvenir il existait un droit public d’opposition à mariage, avec la formule “ou qu’il se taise à jamais “non?
    Est-il possible de s’opposer à ces unions en Mairie au nom de cet article de la DDHC?
    La loi Taubira est-elle devenue plus impératif que la Constitution et son préambule sur la DDHC? En l’absence de recours devant la Cour Européenne (et intérêt à agir pour qui?) N’y a-t-il pas de solution pour ne pas laisser ces unions même anecdotiques se multiplier?

  2. Ce ne sont pas des juges. Ce sont des vendus. Des moins que rien . Leurs enfants leur cracheront dessus un jour….

  3. Pour être exact, il semble que c’est une lettre du Procureur de la république d’Auxerre et non d’une lettre de la cour d’appel de Paris

  4. Cette lettre aurait t elle été lue à la chambre des députés lors de la discussion sur le projet de la loi dite taubira ?

  5. Je rappelle, encore et toujours, ici comme dans des instances pubiques ou à des interlocuteurs politiques, qu’il y a des recours qui sont déjà effectués et que des traités internationaux engagent la France et ont force supérieure aux lois françaises et que donc la promulgation de la loi Taubira ne signifie en rien que le dossier est clos…
    … indépendamment bien sûr de sa possible abrogation et de sa souhaitable ANNULATION qui ne revient pas à la même chose que l’abrogation puisque, alors, la loi serait nulle et non avenue et ses effets annulés.

  6. De quoi alimenter les cauchemars des pervers et des … lâches !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services