Qatar-Syrie : il y a de l'eau dans le gaz

NEt si les évènements de Syrie n’étaient qu’une simple guerre commerciale tournant autour de la distribution du gaz naturel du Qatar, qui en est le premier producteur mondial ?
En effet, le gaz qatari doit être écoulé sur le marché mondial et particulièrement européen en traversant plusieurs pays du Moyen-Orient avant d’être branché sur des gazoducs déjà existants ou en prévision, comme le Nabucco, financé principalement par les Etats-Unis et la Turquie (gaz d’Asie centrale et du Moyen-Orient vers l’Europe).

Ce gazoduc qatari est d’ailleurs déjà prêt à être branché du côté turc, mais sur le trajet le plus direct pour un branchement sur le réseau de distribution, il y a la Syrie et son gouvernement alaouite de Bachar-el-Hassad.
Or celui-ci refuse ce projet, car il a déjà signé un accord avec l’Iran et l’Irak pour avoir un gazoduc concurrent, projet soutenu par les Russes
.

Donc, le Qatar, soutenu par l’Arabie saoudite et les USA, veut supplanter la Russie comme principal fournisseur de gaz naturel à l’Europe de l’Ouest, d’où le conflit entre les USA et la Russie à ce sujet !
D’où le lancement de la rébellion anti-Assad en Syrie pour évincer ce gêneur !
Enfin, cerise sur le gâteau, les pays européens veulent se libérer des importations russes et appuient donc le projet qatari.
A l’évidence, tous les prétextes actuels de guerre (chimique ou pas) ne sont que des trompe-l’oeil, provoquant malheureusement des milliers de victimes innocentes, sacrifiées sur l’autel du commerce du gaz qatari.

Lire aussi ici.

34 réflexions au sujet de « Qatar-Syrie : il y a de l'eau dans le gaz »

  1. Colibri

    Article très pertinent. çà c’est de la réinformation. ce sont des éléments très importants à connaitre pour comprendre les décisions de notre caste politico-médiatique.
    Par contre nabucco serait complètement tombé à l’eau puisque la roumanie vient de demander une compensation financière pour son abandon.
    On peut se demander aussi pourquoi ils ne modifient pas le tracé en passant par l’irak pour éviter la syrie.
    Pourquoi l’arabie saoudite refuse aussi le passage par son pays, ils ne se concurrence pas directement l’un fait dans le pétrole l’autre dans le gaz.
    C’est un facteur mais pas le seul.
    Le principal facteur c’est le remodelage du grand moyen orient qui doit améliorer la sécurité d’israel en créant des petits états faibles et morcelés plus faciles à manipuler par les grandes puissances.

  2. Jude

    S’il en est ainsi… que va faire la France dans cet imbroglio commercial ?
    Il ne s’agirait donc plus de sauver des populations gazées mais juste un prétexte pour déclarer la guerre et aider le plus fort à remporter le marché.
    Une question se pose : pour emporter l’adhésion des peuples à intervenir, QUI a eu intérêt à gazer ces pauvres gens ???
    A-t-on aussi mesuré en haut lieu que pour sauver ces populations il faut en tuer d’autres ?
    NE NOUS MELONS DONC PAS DE CES GUERRES FRATRICIDES QUI SENTENT UN AUTRE GAZ.

  3. saint-plaix

    Il ne faudrait pas non plus oublier le fameux gisement pétro-gazeux marin libano-israélien dit “Léviathan” situé au large de la côte…
    http://www.juif.org/economie-israelienne/143315,la-reserve-de-gaz-leviathan-estimee-a-45-milliards-de-dollars.php
    Un gisement à partir duquel les ambitions exportatrices israéliennes sont avouées…
    Là encore la solution la plus simple en matière de gazoduc est de se brancher en Turquie sur Nabucco…
    Donc traverser évidemment la Syrie…
    On comprend mieux brusquement la pire hystérie va-t-en guerre de certains pourtant d’horizons divers: LaurentFabius, Rony Braumann, Bernard Kouchner, Bernard Henri Lévy…Mais qu’ont-ils donc en commun???
    On se le demande vraiment?

  4. meunier

    La moitié de l’énergie mondiale transite par là. Ce n’est pas seulement le gaz, mais le pétrole etc. toute les guerres des américains dans la région tournent autour du même sujet. Là où ils se sont plantés, c’est que les fournisseurs les ont lâchés suite aux guerres, pour se tourner vers la Chine.
    Depuis le temps qu’on sait que les “rebelles” sont des mercenaires turcs (et comment des rebelles auraient-t-ils eu des mortiers “sabot” dès les premières heures?)
    Autre donnée :
    matière 1e ==travail*energie==> production
    sans energie, pas de croissance, pas de travail, pas de production. D’où la stagnation de l’europe ces 20 dernières années (et pas une soit-disant crise économique qui n’a pas encore commencé)

  5. GG

    Voila une explication très crédible des raisons de cette guerre et du mic mac médiatique occidental qui l’accompagne en ce moment, même si elle n’est sans doute pas la seule.
    Cette guerre “pue” depuis le début. Et pour ma part je crois beaucoup plus au cynisme commercial ou géopolitique pour expliquer les gesticulations belliqueuses de nos dirigeants que les affichages humanitaires ou “droit-de-l’hommesques” qui sont juste bons à berner les peuples.

  6. VIGUIE

    oui et non, car en amont de ce pipe Nabucco il faudrait l’alimenter depuis l’asie centrale et qui ne sera pas évident vu les engagements de ces pays envers la Chine et la Russie; la quantité ne sera pas suffisante pour le rentabiliser. Par ailleurs en cas de conflit l’Iran pourrait détruire une partie des terminaux Qataris et provoquer un soulèvement en Arabie séoudite de l’est, à majorité chiite
    Ces calculs américains sont donc assez aléatoires et dérisoires, comme ceux faits dans le passé… finalement avec une hausse générale du prix du pétrole et du gaz, la perte certaine de l’Egypte, le chaos,ect ce sont les Chinois et les Russes qui tireraient les marrons du feu en entretenant les guerres civiles

  7. Dritani

    Euh… la carte des projets des gazoducs date du 27/11/2009 (cf en bas de la photo à droite). Depuis le projet TAP a vu le jour (les travaux devraient commencer au printemps 2014.) et a été approuvé par le consortium gazier Shah Deniz et Shah Deniz -2 (composé de British Petroleum, du norvégien Statoil, du français Total, du russe Lukoil, de l’iranien NICO et de l’azéri Socar mais aussi de la société suisse EGL, la norvégienne Statoil et l’allemande EON Ruhrgas.).
    Il s’agit d’un nouveau couloir de transport de gaz de la mer Caspienne vers l’Europe. Cette branche de gazoduc sera longue d’environ 800 kilomètres et reliera la frontière gréco-turque à l’Italie, en passant par la Grèce, l’Albanie puis sous l’Adriatique. Elle acheminera vers l’Europe, dès 2018-2019, 10 milliards de m3 de gaz en provenance du gisement azéri Shah Deniz-2, en mer Caspienne. A terme, la Croatie, le Monténégro et la Bulgarie pourraient aussi recevoir du gaz azéri, grâce à des ramifications du TAP, théoriquement extensible à 20 milliards de m3.
    Nabucco West (en bleu sur la photo), l’autre projet concurrent, prévoit le transfert de gaz par la Turquie à la destination finale de l’Autriche. Cependant le projet Nabucco présente un plus long parcours(1 300 kilomètres, contre 800 pour TAP), et a été jugé plus coûteux. Le projet Nabucco, qui venait de recevoir le soutien de GDF Suez, en sort quelque part perdant.
    Supplanter la Russie, en diversifiant et en multipliant les fournisseurs énergétiques, ne peut qu’être bénéfique. La Russie n’aucun droit de monopole sur l’approvisionnement énergétique européen, heureusement.
    Il appartient aux pays européens, et à eux seuls de décider de leur politique énergétique. En ce domaine la France donne un très bon exemple en multipliant ses sources d’approvisionnement énergétique, contrairement à l’Allemagne.
    Cela étant, rien ne justifie une agression de la Syrie surtout si cette agression est basée sur un mensonge. Rien ne justifie, en cas d’agression de la Syrie, un quelconque soutien des agresseurs. Les Etats peuvent transformer leurs armées (de métier) en forces d’agression, mais il ne faut pas que les agresseurs (militaires) aient le soutien de la population de leur pays.

  8. codene

    Evidemment qu’il y a du cynisme la dedans mais nous avons besoin de cette énergie .
    Pour une fois je me mets à la place de notre gouvernement qui a du chercher la source la moins chère et peut être aussi une indépendance ?
    Poutine n’est pas un idéaliste il est un commerçant qui veut bien sur le marché mais aussi la force politique que cela apporte :
    affaire à suivre

  9. e

    Enfin une information qui montre bien ce qu’il en est…..et pourquoi le gouvernement français qui a vendu le pays au Qatar est si partisan de cette guerre.
    A qui profite le crime?…Des réponses étaient là depuis pas mal de temps déjà…

  10. jacky.a

    Le Qatar, soutenu par l’Arabie saoudite veulent le « leader chips » du Gaz….
    La Syrie fait obstacle….du moins son patron actuel….l’alaouite Bachar-el-Hassad…
    On fait appel aux Super Mercenaires…les USA qui au passage invite son acolyte
    anglais…celui-ci indisposés…la France ….qui ne refuse rien au Qatar…ils ont un compte en commun…un compte en « pétro-dollars »….se propose gracieusement….
    Nous voilà…pour une poignée de dollars…avec la mise en scène du Bon, de la Brute et du truand….
    La mise « 200 millions de dollars » pour les USA et la France est payée d’avance…
    « Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a déclaré que certains pays arabes avaient déjà promis de couvrir les frais de l’opération… »
    Petit problème sur site…à côté de Damas…il y a un petit site nucléaire…bip..bip!
    Par ci…par là…de stocks….de gaz…de tout genre….du sarin…au butane…
    Et l’on mentira de dire que la défense aérienne est équipée d’un certain missile… comme on dit…à haute vélocité…..(>2500 km/h)….bip..bip !
    D’ici que la Charles de Gaulle revienne à la rame…
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_05/Les-frappes-des-Etats-Unis-en-Syrie-seront-payees-par-des-pays-arabes-8446/

  11. Huguette

    Merci à tous pour vos infos donc s’ils veulent la guerre c’est encore pour du pétrole , je ne suis pas au fait de toutes ces choses et en vous lisant j’en conclue que je suis le dindon de la farce mais comme j’en ai conscience ….
    Mes prières pour tous les sacrifiés !!!

  12. SKKN

    et oui, Flanby est le valet du quatar depuis que Sarko son pote de loge a vendu la France :le PSG en PQSG, le stade de France en échange de la construction des stades pour le mondial au quatar par bouygues et vinci, (bonjour les com en Suisse j’ose à peine imaginer!!, du genre 100 millions d’euros comme celle qu’a eu roland dumas pour les frégate de taiwan?)

  13. Tachyons

    Le QATAR comme l’ARABIE SAOUDITE suivent les USA car leur pétrole et leur gaz sont payés en DOLLAR. Le dollar ne vaut plus rien, plus personne n’en veut, si demain la valeur du dollar ne vaut plus que le 1/20 de sa valeur d’échange alors ce sera la ruine pour ces 2 Pays. Pour 4 dollars que la FED imprime, l’on ne produit que 1 )dollar, 84 MILLIARDS DE DOLLARS sont imprimés chaque mois et inonde les marchés mondiaux, les américains rachètent même leurs dettes en imprimant du papier. Les USA veulent provoquer un 3em conflit mondial pour régler le problème de leur dette, dette qui atteint plus de 200 000 Milliards de dollars. Voir le livre de MYRET ZAKI “la fin du dollar” !!!!

Laisser un commentaire