Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Policiers : “Les syndicats ne sont plus représentatifs, ça fait trop d’années qu’ils nous baladent”

Le gouvernement n'est pas la seule cause du mécontentements des policiers :

"Ces policiers restent anonymes. Ils affirment que c'est par nécessité qu'ils sortent de leur devoir de réserve. À leurs yeux, leurs syndicats ne portent plus leur voix. "Les syndicats ne sont plus représentatifs, ça fait trop d'années qu'ils nous baladent et qu'on obtient pas ce qu'on veut", s'insurge un policier.

Devant la pyramide du Louvre à Paris, ils sont plusieurs centaines à signifier la même rupture. Ces policiers veulent créer leur propre association et mettent le feu à des cartes syndicales symboliques. Pour eux, hiérarchie et syndicats fonctionnent main dans la main et les policiers ne sont plus entendus.

Une dizaine de manifestants ont symboliquement brûlé des feuilles de papier affichant l'inscription "carte syndicale", avant de partir en cortège dans les rues de Paris.

"Les syndicats ont négocié en notre nom mais sans nous. On veut être reçu par le gouvernement. On continuera jusqu'à ce que nous soyons entendus, nous petits policiers de la rue", a ensuite lancé un frondeur au mégaphone lors d'une halte devant la préfecture de police. "Le gouvernement a voulu s'acheter la paix en mettant de l'argent, ça avance mais il faut qu'il comprenne que le malaise est profond. Il faut que tous les policiers soient unis, et les syndicats sont trop souvent du côté du pouvoir. Ils pensent à eux avant l'intérêt général", explique un gardien de la paix du Val-de-Marne qui préfère rester anonyme."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

15 commentaires

  1. Comme c’est drôle : on pourrait dire exactement la même chose de la profession enseignante.

  2. Policiers,
    Les politiciens franc-maçons,qui détiennent les pouvoirs, ont un SEUL objectif : détruire les fondements naturels de toute vie sociale pour créer l’homme nouveau : amoral, athée, inculte, esclave de l’Etat.
    La montée de l’insécurité et la culture de l’excuse font partie de leur révolution culturelle.
    Informez-vous sur les sites impolitiquement corrects, sur LMPT que vous aviez naguère gazée, sur JF Poisson qui émerge du marigot.

  3. “Les syndicats ne sont plus représentatifs, ça fait trop d’années qu’ils nous baladent…”
    Mais c’est pour cela qu’ils sont faits, comme les médias pour fabriquer l’opinion…..que de naïveté.

  4. C’est bien qu’enfin certains commencent à s’en rendre compte, en espérant que cette prise de conscience va se généraliser et qu’il ne soit pas trop tard.

  5. D’un autre côté, les syndicats ne tiennent pas les cordons de la bourse. C’est le peuple qui élit le parlement et le président.

  6. Oui, les policiers ont gazé jusqu’à des enfants et des personnes âgées de LMPT, comme le rappelle Vincent; on dirait qu’ils se vengent sur des personnes pacifiques des violences que les voyous leur font subir. Maintenant qu’ils sont en grande difficulté, ils protestent; mais il ne faut pas oublier que, normalement, ils sont là pour nous défendre et que s’ils ne parviennent pas à maintenir les délinquants et les djihadistes en respect et qu’ils se font tuer, ce sera notre tour après. On n’a pas tellement d’autre choix que de les soutenir.

  7. Et plus on monte dans la hiérarchie policière, syndicats compris, plus on trouve de francs-maçons.

  8. Depuis plus d’une semaine maintenant, c’est Maître Liénard qui représente les policiers non syndiqués.
    Maître Liénard a souvent défendu les membres des forces de l’ordre, il maîtrise le sujet de la légitime défense et est l’auteur d’un ouvrage de référence en la matière : “Force à la loi”.
    https://www.facebook.com/laurentfranck.lienard

  9. Toujours en colère, les policiers cherchent à s’organiser en association
    Monter une association permettrait à ceux qui ne sont toujours pas satisfaits des mesures du gouvernement de poursuivre légalement les manifestations.
    Leur colère n’est toujours pas apaisée. Une semaine après les annonces de Bernard Cazeneuve pour calmer leur grogne, les policiers manifestent toujours, sans autorisation.
    Si les syndicats se sont dit satisfaits des annonces gouvernementales, la semaine dernière, ce n’est toujours pas le cas de la “base”, qui cherche au contraire à se structurer pour intensifier ses actions.
    Une association pour se structurer. Les policiers en colère cherchent en effet, selon nos informations, à créer une association loi 1901 pour contourner les organisations syndicales. Et ont rendez-vous jeudi matin pour en discuter. En réalité, ils ont bien compris que s’ils continuent à manifester sans autorisation, ils seront sanctionnés. L’association leur permettra de déposer des demandes en préfecture pour rester dans les clous. Mais aussi d’être plus lisibles, de maintenir la pression sur le gouvernement et de diversifier leurs moyens d’action.
    Difficile de s’accorder sur un leader. Mais qui les représentera à la tête de cette nouvelle structure ? C’est là toute la difficulté. Une quinzaine de personnes doivent se retrouver autour de la table jeudi : des meneurs du mouvement, ainsi que des représentants de chaque département d’Île-de-France et de régions, mais aussi un avocat spécialiste de la défense des forces de l’ordre et Robert Paturel. Ce dernier, ancien négociateur du Raid, avait été réclamé par certains comme porte-parole. Mais, soupçonné d’être proche de l’extrême droite, il est loin de faire l’unanimité et devrait donc rester dans un rôle de conseil.
    * http://www.europe1.fr/

  10. J’ai beau faire, même si je suis avec intérêt les manifestations des policiers, je n’arrive pas à les soutenir.
    J’ai été par trop révolté par leur attitude inqualifiable à la LMPT et même si leur mouvement m’intéresse, je n’arrive pas à les excuser de leur lâcheté, de leur docilité à des ordres ineptes et imbéciles, pour ainsi frapper hommes, femmes, enfants, vieillards, nouveaux nés dans les poussettes tout en commettant sur le mobilier urbain des dégradations pour discréditer le mouvement et rafler toutes les personnes possibles.
    Je suis désolé, je n’arrive pas à être solidaire.
    Tant pis pour eux car je ne compte plus sur leur loyauté.
    Qu’ils se débrouillent avec leur hiérarchie à laquelle ils ont tant obéi stupidement, mais je ne bougerai pas un orteil pour les soutenir. Je dirai même qu’ils récoltent ce qu’ils ont semé par leur passivité et leur docilité.
    Je les crois tout à fait capables de retourner leur veste à tous moments contre nous si un Cazeneuve l’ordonne. En conséquence, qu’ils se débrouillent seuls.
    Je n’ai pas envie d’être trahi une fois de plus.

  11. Je vous rappelle juste que lorsque les policiers auront obtenu ce qu’ils veulent (cad plus de moyens), ils n’hésiteront pas à s’en servir contre nous lorsque les ordres viendront, et ils ne tarderont pas à venir !
    Désolé, depuis 2013 je suis un peu méfiant, il y en aura toujours pour répondre que les ordres sont les ordres … comme en 40!

  12. C’est peut-être temps de se rendre à l’évidence ! La police aux ordres de la maçonnerie gouvernementale et commandée par des chefs du même tonneau et enfin embrigadée par des syndicats de gauche. Messieurs les bleus, Dieu n’oublient jamais les persécutés. Oseront-ils comprendre ?

  13. Les policiers devraient créer un syndicat non homologué et secret, ainsi ils pourraient s’organiser et agir.
    Les franc-macs détruisent sans être homologués, ils ne font pas de dépôt légal , en toute impunité, pourquoi eux et pas les flics ?

  14. @ Spartacus,
    Pour monter les échelles dans la police, être franc mac, ça aide et les leaders des syndicats font souvent parti de cette secte, Alain Bauer était grand maître.

  15. Le paradoxe : en URSS, une telle évidence fut faite bien plus précocement !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services