Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Protection anti-terroriste pour des clowns

L’État Islamique oblige nos soldats à occuper le territoire national (1M€ par jour) et à arrêter des clowns.

Pas sûr que ce cirque soit du goût de tous les militaires mobilisés pour faire un travail de communication / police protection anti terroriste.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Cette affaire de clown est presque comique quand on regarde le communiqué ronflant sur le site : “ayant fait preuve d’un sang froid exemplaire”. A trois, sur-armés, face à un voleur à la tire faut pas trop pousser quand même.

  2. j’avais été choqué déjà l’année dernière ou il y a deux ans, c’était un 14 juillet en matinée, de voir de tout jeunes soldats en tenue de combat et armes à la main (approvisionnées ou pas) patrouiller sous la tour Eiffel et entourer de touristes mais aussi de potentiels “pickpockets” très reconnaissables même s’il ne faut pas, n’est ce pas, faire de procès d’intention et de procès à l’allure (ne pas dire faciès!) alors que défilaient “tranquillement” sur les Champs des policiers, des élèves officiers de police avec leur grande écharpe bleu, blanc, rouge, etc.
    Evidemment sous la tour Eiffel, l’on ne voyait pas vraiment de policiers en tenue de policier, ils étaient peut être là en civil pour être plus efficaces…
    Vision assez surréaliste, vision d’une
    drôle de France à la tête de laquelle se trouvent de ceux qui étaient étudiants il y a quelques décennies et qui pensaient le plus de mal possible de l’armée pour les plus calmes d’entre eux…
    Mais l’histoire de France nous montrent que ce sont depuis quelques 220 ceux qui pensent le plus grand mal des militaires (et qui veulent détruire l’armée jugée trop coûteuse, aux valeurs anachroniques, etc.) qui les emploient aux plus “mauvaises” besognes, quand ils n’ont personne d’autres sous la main et que la situation est devenue catastrophique, rien de nouveau sous le soleil…

  3. De toutes les façons ils ne peuvent plus rien faire d’autre. Ils n’ont plus de matériel, ne sont plus assez nombreux et ne peuvent plus rien tenter à l’extérieur sous peine de fiasco total les causes citées plus haut entraînant leurs effets inéluctables. De plus, il n’y a plus aucune volonté politique pour inverser le processus.

  4. Si les militaires veulent arrêter des clowns, nous avons les adresses des membres du gouvernement.
    Car au sein de ce gouvernement, il n’y a que des clowns et certains d’entre eux sont de réels pickpockets.
    Les Valls, Sapin, Macron et autre vide-poches !

  5. Des militaires qui arrêtent des clowns, dans l’état actuel des choses, ça s’appelle un coup d’Etat !!!

  6. C’est tout à fait normal, dans un pays dont l’université forme à une licence des arts du clown.
    http://bit.ly/1OwqikR
    Faute de débouchés, ils se retrouvent dans la rue comme pickpockets, et puis voilà.
    Remarquez qu’en matière de clownerie, l’exemple vient de haut :
    http://bit.ly/1HUY6X4

  7. Les militaires devraient aller faire un tour du côté de l’Élysée ou du Palais Bourbon, les clowns c’est pas ce qui manque…

  8. Des clowns qui arrêtent des clowns c’est dans l’ordre des choses…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]