Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Propos de Robert Ménard : haro contre Anne-Sophie Lapix

Lors de l'émission Mots Croisés sur France 2 en mai, Robert Ménard avait soulevé une polémique en évoquant une proportion importante d'enfants issus de l'immigration dans les écoles de Béziers. L'affaire a fait un flop, la justice n'a rien trouvé à redire et la presse s'est tue de façon lamentable, incapable de s'excuser de son lynchage.

Le 29 juillet, le CSA, saisi par quelque association ne représentant presque plus personne, a clos l'affaire :

N"Le Conseil a été alerté au sujet de propos tenus par M. Robert Ménard sur l’antenne de France 2, le 4 mai 2015, dans l’émission Mots croisés. Au cours du débat, le maire de Béziers a fait état de statistiques, collectées au sein des écoles maternelle et primaires de sa ville, reposant sur une distinction – effectuée en fonction des prénoms des enfants – entre les élèves qui seraient ou non de confession musulmane. 

Le Conseil a considéré qu’aucun manquement de la chaîne n’était caractérisé, les propos de M. Ménard ayant, en l’espèce, fait l’objet de réponses et de protestations de la part de ses contradicteurs. 

Il a toutefois regretté que la journaliste qui menait le débat n’ait pas davantage insisté sur le caractère discriminant des propos de M. Ménard à l’égard des personnes de confession musulmane, ainsi que sur l’illégalité des pratiques revendiquées par celui-ci. 

Le Conseil a rappelé aux responsables de France Télévisions l’exemplarité dont le groupe public devait faire preuve dans la lutte contre les discriminations."

Anne-Sophie Lapix est la journaliste qui n'a pas "davantage insisté"… C'est à partir de quand davantage ? C'est quand la journaliste parle sans arrêt en coupant systématiquement la parole de l'invité ? Comment va-t-elle payer ce manquement au politiquement correct ? En disparaissant des écrans ?

Anne-Sophie Lapix
Anne-Sophie Lapix

Partager cet article

17 commentaires

  1. Couper la parole au contradicteur , quand la thèse que l’on soutient s’avère indéfendable , est vieux comme le monde
    et comme sur “nos médias ” , il n’existe pratiquement pas d’interviewers qui ne pratiquent pas cette manip et cela dès que cela les gênent un tantinet , tirez-en les conclusions.

  2. Nos medias vivent dans un univers soviétique …

  3. “Illégalité des pratiques” ? Quelle illégalité ? Puisque Robert Ménard n’a finalement fait l’objet d’aucune condamnation par la justice et pourtant bien des magistrats du “mur des c…” auraient bien aimé que cela soit le cas.

  4. elle utilise déjà cette méthode de couper la parole et de ne jamais s’arrêter de parler devant les personnes qu’elle interview…
    L’autre méthode soviétique consiste à clamer que son interlocuteur est fasciste… De cette façon il ne peut plus exprimer ses idées, juste se défendre de l’être… Fastoche!!!

  5. Cette Harpi(xe) ne mérite pas qu’on la défende ici.

  6. La disparition des écrans d’Anne-Sophie Lapix ne serait pas une catastrophe nationale …

  7. “les propos de M. Ménard ayant, en l’espèce, fait l’objet de réponses et de protestations de la part de ses contradicteurs”…
    Le CSA avoue son penchant pour les “contradicteurs” (opposants) de Robert Ménard. Mince alors, moi qui pensais que cette docte assemblée était impartiale et qu’elle était pour la liberté d’expression !

  8. et pourtant la personne en cause est plutôt du genre archi-politiquement correcte;
    cela devient intéressant car à force ils vont tous se flinguer les uns les autres!

  9. Anne-Sophie Lapix …. ce nom me dit quelque chose.
    En réalité ne voudriez-vous pas plutôt parler “de la commissaire politique “de canal +
    http://lci.tf1.fr/videos/2013/anne-sophie-lapix-surnommee-commissaire-politique-par-marine-7943117.html

  10. C’est la reconnaissance officielle de l’insécurité juridique et de l’arbitraire officiel qui règnent dans notre pays.
    “Davantage insister”, ça ne veut rien dire. Il y a toujours un fonctionnaire qui pourra décider, de façon arbitraire, sans le moindre risque d’être contesté, que ce n’est pas “assez”.
    C’est la définition de la tyrannie, de l’absence d’Etat de droit.
    Note : Etat de droit ne signifie pas, contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, Etat de gauche (c’est à dire Etat gentil, “social”, etc) : cela signifie Etat qui se soumet lui-même aux règles de droit qu’il a édictées.
    Et une règle de droit, c’est une règle objective, aussi peu soumise que possible aux aléas de l’interprétation, qui indique de façon factuelle et incontestable ce qui est interdit.

  11. Ce n’est pas grave, tout ce qui sort d’eux dans ces moments-là n’est que haine et mépris de l’autre. Leur visage se ride, ils se mettent à baver dans des rictus où on ne voit que leurs dents qui éructent des menaces sans écouter les réponses. Ils se parlent à eux-même et plus personne ne les comprend. Leur seule motivation: écraser l’autre à en perdre la raison. Ils échouent à chaque fois. Les téléspectateurs se mettant à avoir de la compassion pour leur invité, leur victime. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils se ridiculisent et qu’ils perdent à tous les niveaux. Tout le monde sait que la haine n’apporte rien de bon et qu’elle n’est jamais bonne conseillère. Le système à un moment donné les mettra de côté.

  12. Même Henri de Lesquin sur Radio Courtoisie coupe allègrement la parole à ses invités. Alors que généralement sur cette radio les invités peuvent déveloper sereinement leur penssée.

  13. Madame Sadoun a peu de chances de disparaître d’une fonction grassement payée. Si ce n’est cet écran, ce sera autre chose…
    “Anne-Sophie Lapix est l’épouse depuis juin 2010 du publicitaire Arthur Sadoun, président depuis janvier 2009 de Publicis Worldwide France et membre du club Le Siècle. Publicis, géant mondial de la communication, a été fondée en 1926 par Marcel Bleustein, et son PDG est aujourd’hui Maurice Lévy. C’est aussi l’un des principaux contributeurs financiers (avec Microsoft) du think tank du Parti socialiste « Terra Nova ». En avril 2011, Arthur Sadoun a racheté l’agence de santé de François Sarkozy, le frère de Nicolas, et nommé François Sarkozy « chief operating officer » de Publicis Groupe.”
    http://www.ojim.fr/portraits/anne-sophie-lapix/

  14. @ Tonio
    Henry avec un “y” surtout si vous lui tweetez ! Je suis tout à fait d’accord avec vous : ses interruptions sont insupportables et déstabilisantes pour celui ou celle qui répond à ses questions.

  15. @ clemsius
    Que c’est bien dit, que c’est bien vrai !
    Je coupe le poste systématiquement lorsque les invités ne peuvent s’exprimer car c’est se moquer et mépriser les auditeurs.
    Ces “journaleux” sont tous du système et méprisables pour leur mauvaise foi.

  16. Lapix qui déchante…

  17. @Tonio
    Oui, cette attitude me fait fuir.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]