Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Propagande sur la pilule : le Planning rejette la faute sur les laboratoires

Lu dans Le Monde :

"les femmes estiment que l'information sur les moyens de contraception et ses risques est souvent tronquée."

Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning familial, dont on connaît la propagande en ce domaine, rejette la faute sur les laboratoires :

"Comment les femmes font-elles pour avoir une information correcte face à
la puissance des laboratoires au regard des 2,6 millions d'euros
alloués chaque année à l'éducation à la sexualité du CP à la terminale !
"

Pour rivaliser avec les laboratiores, le Planning réclame… de l'argent !

Personne ne parle des moyens naturels de régulation des naissances, que certaines femmes adoptent contre l'avis des médecins. Nicole Dauly Bastin, 31 ans, a décidé d'arrêter à l'âge de 25 ans toute pilule pour "revenir à des méthodes ancestrales comme celle de la température. Les migraines ont vite disparu" :

"J'ai pris plusieurs pilules de 3e génération, notamment Méliane, vers 20
ans. Très vite, je me suis sentie mal. J'avais des migraines terribles.
Aucun des trois gynécologues que j'ai consultés alors n'a bien voulu me
prescrire un autre moyen de contraception
, arguant que je n'avais pas
encore eu d'enfant, que la pilule était ce qui se faisait de mieux".

Partager cet article

7 commentaires

  1. Non mais …elles rigolent ces femmes ??? ou elles sont illettrées …. la notice jointe est suffisante .
    Et quand on contre la nature …la nature se venge ….
    Les conséquences de la pilule ne sont pas que neuro – circulatoires … elles touchent aussi la fertilité programmée .

  2. L’idole contraceptive tremble de plus en plus sur ses bases et des fissures inquiétantes apparaissent…Ses serviteurs zêlés et aveuglés commencent à découvrir qu’il serait prudent de prendre un peu de distance, mais n’est-ce pas trop tard déjà pour eux ?
    Au moment même où l’on tente d’imposer les conséquences les plus radicales de cette dissociation entre sexualité et fécondité, c’est l’origine même de ce mouvement qui est déstabilisée.

  3. AH ! Je jour où l’on enseignera la méthode Billings dans toutes les écoles en France, on aura fait un très grand pas !

  4. Tout ce qui est naturel ne rapporte pas, tout ce qui est chimique rapporte. Il ne faut pas aller plus loin.
    Etonnant que les écolo ne parlent jamais de cela.

  5. Concernant la pilule,ne l’oublions pas,c’est un médicament!Il y a une posologie et des contre-indications.Le tabac en particulier …Hors plus de 50% des jeunes femmes fument…Donc c’est une contre-indication à la prise de la pilule!
    Cette polémique va probablement un effet sur le long terme avec la prise de conscience que la pilule est nocive pour les femmes!

  6. Donc, si je comprends bien, il suffirait d’embaucher quelques centaines d’assimilés fonctionnaires supplémentaires ????

  7. Oh oui, jpsouq, quel changement ce serait: sans frais, fortement éducative, utilisable dans les deux sens (comment mettre toutes chances de son côté avant de désespérer de sa fertilité).
    Il y avait même eu un manuel en ligne comportant des éléments téléchargeables (niveau lycée)

Publier une réponse