Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Propagande en faveur de l’arabe à l’école

Nicolas Cadène, rapporteur général sur la laïcité auprès du Premier ministre, aurait déclaré qu'il faut «encourager l’enseignement de l’arabe». Vincent Peillon, l’ancien ministre PS de l’Education, avait déclaré en 2012 :

«L’enseignement de l’arabe doit être un axe de développement stratégique du ministère.»

Olivier Postel-Vinay plaide ainsi dans Libé :

A"C’est tout de même curieux. L’arabe est la seconde langue parlée en France et toute la population est consciente de l’acuité du problème des banlieues – même si les interprétations diffèrent. Si Voltaire ou Diderot étaient parmi nous, ils donneraient raison à Peillon. Il est simplement limpide qu’il faut de toute urgence engager une action à long terme destinée à permettre aux élèves qui le souhaitent de prendre arabe seconde langue au collège. Aujourd’hui, la plupart des jeunes qui reçoivent des cours d’arabe le font en dehors de l’école publique, dans le cadre d’associations d’inspiration confessionnelle. Est-ce vraiment souhaitable ? Pour les jeunes des banlieues – les garçons sans doute plus que les filles -, l’école publique est souvent perçue comme un instrument d’exclusion. Est-ce ce que nous recherchons ?

Du point de vue de l’enseignement, l’arabe dit «moyen», celui de la presse et de la littérature moderne, est un magnifique outil d’apprentissage linguistique et culturel. Et le marché de l’emploi, lui, est grand ouvert aux arabisants – comme en témoignent les cours d’arabe offerts aux étudiants des grandes écoles. Manuel, Najat, encore un effort !"

Mais à part ça il n'y a pas de grand remplacement.

Partager cet article

27 commentaires

  1. Ceci dit, pour bien combattre quelque chose, il le faut bien connaître !
    Et, si l’ost savait ce que fait l’ost, toujours l’ost battrait l’ost !
    Si les forces de l’ordre comprenaient le baragouin de ceux d’en face, ils auraient plus de faciliter à les appréhender ; non ?

  2. Avant la Révolution française, le français était la langue internationale.
    Grâce au noyautage de l’élite française par la franc-maçonnerie anglaise, ce qui arrive dans les pays du Proche et Moyen Orient est arrivé en France à la fin du XVIIIme siècle.
    Le procédé est le même : terreur, décapitation, persécution des chrétiens, saccage culturel (après pillage des plus beaux objets d’art que l’on retrouve maintenant dans les châteaux anglais)….
    Grâce à ce traitement de choc, l’anglais est devenu la langue internationale.
    Le sera-t-elle pour encore longtemps ? Non ! Dans moins de 15 ans plus personne l’apprendra ! Car cette langue sera synonyme de Nouvel Ordre Mondial ! De troisième guerre mondiale ! De ce plan diabolique qui se met en ce moment en place !
    Le visionnaire Nicolaas van Rensburg va même plus loin ! Quelques rappels : ” flux grandissants d’étrangers en Europe, provoquant de nombreux conflits ; les musulmans sur ce continent, en changeant le profil de la population, par leur religion et leur culture, auront une incidence sur la politique des pays d’accueil. Particulièrement par ses protestations contre Israël. Ce qui entraînera une rébellion au sein même du Parlement européen. Les USA devront affronter en Europe les islamistes intégristes… guerre civile et une misère incroyable apparaîtront en Europe après un formidable clash économique. Arrivera alors au printemps, une troisième guerre mondiale avec l’Allemagne, l’Angleterre et l’Amérique se battant côte à côte contre la Russie. Mais la Russie annihilera rapidement les troupes anglaises et américaines. Ces dernières se replieront, voyant ses propres terres attaquées et sur le coup d’un gigantesque écroulement financier, laissant ainsi les Russes atteindre la frontière espagnole et écraser au passage les troupes françaises. Les Anglais trahiront alors les autres pays européens, en s’alliant aux Russes (en quittant l’Otan). Les Allemands rétabliront peu à peu l’ordre en Europe, devenant, sous l’autorité d’un homme fort et juste, la première puissance mondiale. Les manigances des Juifs et des Anglais durant les 3 guerres mondiales commenceront à être connues. Ils seront chassés et jugés pour ne plus être en sécurité nulle part. La langue anglaise ne sera plus enseignée et pratiquée.”
    https://effondrements.wordpress.com/2012/08/08/nikolaas-van-rensburg-le-plus-celebre-voyant-dafrique-du-sud/
    Bref, celui qui a des enfants en âge scolaire a tout intérêt à lui faire apprendre autre chose que l’anglais ! Le chinois, l’arabe, l’allemand..

  3. l’enseignement de l’arabe correspond en parallèle à l’affaiblissement voulu du latin.
    Il y a un rapport entre les deux.
    En effet, de même que le Latin reste et demeure la langue de l’Eglise catholique… L’arabe est LA langue du Coran qui – pour les garants de l’islam – est la SEULE langue sacrée si l’on veut devenir musulman et connaître le Coran
    C’est pourquoi , il y a toujours, en même temps que l’ouverture d’une mosquée : l’ouverture d’un centre culturel ;
    LE BUT cache mais poursuivi est d’arriver à islamiser le pays et par conséquent de faire en sorte que l’arabe soit enseigné partout.

  4. L’arabe est la seconde langue parlée en France ? Quel arabe ? le Marocain, l’Algérien, le Tchadien, le Soudanais, l’Egyptien, le Syrien etc. le littéral ? Ça c’est un vrai amalgame.
    Autant dire que le latin est la première langue parlée au monde (dans l’ordre: espagnol, portugais, français, italien, etc…)

  5. “Tiens c’est dommage, le français n’est plus intéressant !
    C’est triste que l’arabe soit privilégier…
    mais tant qu’à faire il faut apprendre l’arabe !
    c’est normal, il faut vivre avec son temps !
    les enfants, aujourd’hui c’est coran !
    parce qu’il faut s’adapter à l’environnement !”
    Dites l’arabie c’est à l’est, pas ici. si les policiers ne connaissent pas les dialectes de ceux qui les caillassent, ce n’est pas en apprenant l’arabe classique qu’ils maîtriseront davantage.
    est-ce que je suis policier moi ?! si les policiers doivent se mettre aux langues étrangères, ce n’est certes pas mon problème.
    Quant à se mettre à une langue étrangère pour ne pas faire désordre dans son propre pays, il faudrait arrêter de croire à TF1 et canal plus comme on doit croire au Messie.
    Si les étrangers ne veulent pas être français, c’est le Qatar, qu’il leur faut, pas la plaine saint Denis !

  6. Point commun entre voltaire , Diderot et peillon ? Allez je vous le donne entre mille ! Ce sont des frères la truelle, des fils de la veuve ! Ne nous étonnons pas que dés le début du XVIII et par la suite, leur but est de détruire le Royaume de France. S ils passaient moins de temps en salle humide…

  7. D’accord avec Guizmoet et Jejomau… Si dans le principe, cela me fait bondir, dans la pratique cela peut servir !
    Mais pour la langue internationale de demain, je verrai plutôt le chinois…Et inutile de comparer entre la civilisation arabo-musulmane et la chinoise, pour moi il n’y a pas photo !

  8. l’indonésien est le pays qui compte le plus de musulmans, ils parlent indonésien!
    l’arabe littéraire est très difficile et est réservé aux élites, n’est ce pas une bonne chose de favoriser l’apprentissage de l’arabe pour que tous puissent lire le coran et en voir les incohérence?

  9. Ajoutons au commentaire de jejomau que les enfants même français ne savent pas parler français (à titre d’exemple les temps et les modes ne sont plus connus d’aucun élève).
    Bien sûr que l’invasion est linguistique.
    Si l’on voulait mieux les intégrer il vaudrait mieux leur apprendre le français, et pas l’arabe… ça semble logique? Visiblement les intégrer n’est donc pas le but de l’enseignement. Mais quel est-il alors??

  10. Il faudrait d’abord éviter de tout mélanger…J’ignore qui est Olivier Postel-Vinay, mais je pourrais lui conseiller de commencer par se renseigner sur ce dont il parle…
    Je ne sais pas ce que c’est que “l’arabe”!
    Personne ne parle “l’arabe”: cela n’existe pas!
    Il y a une langue sémite dite “arabe”, écrite, celle par exemple du Coran.
    C’est une langue aujourd’hui “ancienne” dont l’usage pourrait tout à fait se comparer à ce que fut l’usage du latin dans l’Occident Chrétien jusqu’au XVII eme siècle pour ce qui est de la vie civile et jusqu’à nos jours dans la vie religieuse…
    (J’oublie évidemment dans ce raccourci les déviances vernaculaires vatican-deucistes)
    Pas plus que le latin, “l’arabe” ne participe aujourd’hui à la vie quotidienne, même si les dialectes égyptiens par exemple en sont assez proches…
    En outre, les “arabes” sont des gens correspondant à une zone géographique précise: la péninsule.
    Il s’en suit que l’immense majorité des gens “basanés” fussent-ils musulmans ne sont pas des “arabophones”! C’est par exemple le cas évident de tous les maghrébins!
    Même si ces populations ont adopté l’alphabet “arabe” au fil des siècles, la langue qu’ils pratiquent et écrivent est fondamentalement différente de l’arabe de Médine…
    Résumons nous:
    Il existe une langue arabe, écrite, dite langue classique, langue de l’Islam, langue des lettrés qui est effectivement “universelle” de Rabat à Manille, et puis une foultitude de langues, régionales ou nationales, qui s’écrivent en alphabet arabe sans avoir forcément de rapports directs avec…
    Apprendre la langue arabe de Médine, actuelle “péninsulaire” à “nos jeunes issus de la diversité maghrébine” conduit à leur enseigner une langue qui leur est par nature étrangère (surtout en terme de vocabulaire!) et qui n’est pas du tout celle pratiquée à la maison!
    En même temps, cette langue, très proche du classique est par nature très liée à la langue de la religion musulmane.
    Autrement dit, loin de “mettre à l’honneur” leur langue maternelle (qui est plurielle!)le seul enseignement possible d’une langue arabe à l’école va conduire à donner aux enfants une culture islamique unifiée – qui n’a que très peu à voir avec leur culture d’origine – et donc favoriser voir créer un nouveau communautarisme “arabe” qui n’existe pas entre ces diverses communautés!
    On ne parle donc pas de l’enseignement d’une culture “arabe” respectueuse-de-l’intégration, mais bien d’une tentative idéologique de l’école dite laïque pour islamiser (au sens religieux) la jeunesse!

  11. Le petit personnel n’a nul besoin
    De savoir le latin en revanche l’arabe est essentiel!

  12. Au train où on va, face à une immigration massive d’arabophones et une présence désormais submergeante de ces gens, je propose que l’on supprime le français et que l’arabe devienne notre langue nationale.
    Comme ça, tous les bobos seront contents.
    Mais il faudra qu’eux aussi apprenne l’arabe.
    C’est vrai que je n’ai jamais apprécié l’aspect rauque et guttural de cette langue ne révélant ainsi aucune beauté sonore.
    Pour ma part, jamais je n’apprendrai cette langue que je n’aime pas contrairement à l’italien, au russe ou au japonais.

  13. A quand l’arabe langue officielle bis pour ne pas discriminer nos compatriotes issus de la diversité ???
    Et pourquoi QUE l’arabe, et non pas les nombreuses langues subsahariennes, le turc, le vietnamien … parlées par les populations immigrées ?
    Je rejoins quelques commentateurs, c’est symptomatique que de vouloir enseigner l’arabe alors que la latin et le grec sont menacés.

  14. Irishman,
    Avec un pseudonyme anglosaxon, je trouve cocasse que vous trouviez utile que des générations mal instruites apprennent l’arabe littéraire.
    Mais comment ne pas voir que l’on cherche à faire une unité culturelle là où elle n’existe pas, pour pasteuriser un peu plus une culture entre hip hop, coran et franglais ?
    des troupeau abrutis, à 400 mots sont tellement plus malléables !
    Vous parlez français, anglais que sais-je ? votre culture est solide et si vous trouvez utile de mettre une corde de plus à votre arc, ce n’est pas la même chose pour le petit français de 2015 ou le fils d’immigré qui n’a pas accès à la même culture que vous ou vos petites cousines.
    apprenez à vos enfants le chinois si cela vous plait, la koinè, la lingua franca, restera le globish pendant longtemps encore.
    en attendant, mon pays n’est pas à vendre, et le Français se moque par son style et sa subtilité du baragouin cosmopolite et prétentieux de tous les apatrides marchands de soupes!

  15. «L’enseignement de l’arabe doit être un axe de développement stratégique du ministère.»
    Combien de bourses, pour l’étude, les Judas ont-ils reçues, pour jeter hors du lit de Marianne notre belle langue latine et la remplacer par une barbaresque dite «arabe»?
    Depuis «la feue Assemblée constituante », les coquins n’arrêtent pas de butiner de catins en catins si bien qu’aujourd’hui notre France a le profil d’une asexuée lobotomisée, parlant mille dialectes, tout comme au temps de Babel.
    En regard de ce qu’il en reste, de Babel, nos judas non qu’un but : vendre Marianne au marché des esclaves…de là-bas !
    Combien le nommé Mirabeau avait raison…
    « Si le pouvoir exécutif était chargé d’organiser et de surveiller les écoles publiques, l’éducation et l’enseignement y seraient subordonnés à ses vues, ou plutôt à celles de ses ministres, lesquelles (nous en avons assez de preuves) ne sont pas toujours conformes aux intérêts du peuple. »
    Mirabeau : « De l’instruction publique ou de l’organisation du corps enseignant»

  16. Ce qui est amusant est que l’immense majorité des musulmans du monde ne parlent ni ne comprennent l’arabe… Ils ânonnent bêtement ce qu’ils ont appris par cœur dans le Coran…
    Les Pères Blancs faisaient apprendre l’arabe aux jeunes missionnaires afin de pouvoir les aider dans leur travail… Dans les faits, en Afrique, c’était inutile car les locaux ne les comprenaient pas… Ils devaient apprendre les dialectes locaux pour s’en sortir…
    Comme quoi, la culture de ce monsieur est de bonne facture : sans doute d’origine Bonne Maman, comme la confiture…

  17. Si je comprend bien (plutôt mal), pour convertir les mahométans il faudrait célébrer nos Eucharistie en arabe. Qu’en pense la CEF ?

  18. JPO m’enlève les mots du clavier!

  19. L’inculture abyssale des Cadène, Peillon, Belkacem, Pellerin, Valls et consorts, alliée à leur suffisance, les rend capable d’oser tout : c’est à ça qu’on les reconnait (disait Audiard…).
    Ces canards sans tête foncent vers l’abîme.

  20. En fait le problème qui va se poser est un peu le même que celui des repas hallal à la cantine scolaire, qui aboutissent pratiquement pour des raisons d’économie et de standardisation à l’abolition du porc pour tous. Il faut savoir que le caractère centralisé de l’éducation nationale a conduit à un monolinguisme à l’école publique qui était depuis le XIXème siècle axé autour du Français. La scolarisation obligatoire a donc conduit dans les régions françaises, dont la langue d’origine n’était pas française, comme la Flandre, l’Alsace-Moselle, la Bretagne, le Pays-Basque, la Catalogne, la Corse, à la disparition de ces langues régionales, comme l’éducation nationale n’était pas capable de gérer ce bilinguisme. Si donc l’on place une autre langue, comme l’Arabe sur un pied d’égalité avec le Français et en tenant compte du fait que les locuteurs d’origine arabe ont un plus grand dynamisme démographique que le Français, l’effet mécanique de cette standardisation sera une nouvelle langue de la République, l’Arabe au lieu du Français.
    Comme le repas hallal tend à supplanter le repas traditionnel français à la cantine!

  21. L’arabe dans le domaine économique, stratégique, diplomatique, culturel, etc… ne vaut pas le russe ou le chinois.
    D’autant que cette langue n’existe pas car il ne s’agit que de multiples dialectes locaux avec tous les inconvénients qui en résultent.
    Un saoudien ne comprend pas un maghrébin, qui ne comprend pas un yéménite, etc… Bref, le foutoir comme d’habitude.
    La civilisation arabe n’a jamais décollé, même pas en Espagne andalouse.
    Les petits français devraient donc apprendre après le français une langue dominante, pas une langue dominée.

  22. Joli sophisme : l’arabe est la 2e langue la plus parlée et en France … donc il faut l’enseigner plus.
    Passons sur le fait qu’il n’y a pas qu’une langue arabe. Si celle langue est déjà la 2e la plus parlée, il n’y a pas lieu d’investir dessus, mais bien plutôt sur l’anglais, l’espagnol ou le chinois, qui sont bien plus utiles au niveau international.

  23. Oh,
    Je vous remercie d’avoir réagi à mon commentaire, et j’ai lu avec plaisir le vôtre…
    Je ne trouverai pas choquant qu’un partie de nos concitoyens soit maintenue dans leur mentalité d’origine, puisqu’ils y tiennent tant ; mais alors il faut leur retirer la nationalité française un peu trop généreusement accordée, et avec elle tous les droits et avantages qui s’y rattachent…
    Le cas de ma chère Irlande est certes bien différent : nation de civilisation et de langue celtes, les irlandais ont subi violement une première agression culturelle, celle des vikings ; puis pendant plusieurs siècles, celle des anglais et des écossais (les protestants nord-irlandais en sont leurs descendants) ; la langue de “l’envahisseur” ainsi que sa civilisation ont été des bienfaits, malgré les horreurs commises…
    Le gaélique, première langue officielle, est apprise depuis plusieurs générations obligatoirement à l’école, d’où un intérêt “relatif” ; les irlandais eux-mêmes pensent qu’elle serait passionnante si elle était à nouveau… interdite !
    Alors pour revenir à la France et l’enseignement de l’arabe, des commentateurs ont raison en disant :”mais quel arabe ?” ; ce qui rendrait son enseignement difficile et onéreux, mais des pays comme le Quatar (au hasard Balthazar) se feraient un plaisir d’avancer les fonds !
    Mais connaître la langue de son ennemi, et je ne crains pas de dire que le monde arabe est notre ennemi, n’est sans doute pas une si mauvaise chose…
    Vous me pardonnerez j’espère cette réponse un peu longue ! Et très cordialement !

  24. l’arabe pour qui…. ?
    ils le parlent déjà….

  25. J’ai bien rigoler en lisant les commentaires. Les français d’origine maghrébine ne maîtrise absolument pas l’arabe .Il suffit de voir les joueurs de la sélection algérienne composé pour beaucoup de français d’origine algérienne s’exprimer en français lorcqu’ils sont en interview face au journalistes algérien.

  26. https://youtu.be/WvdG8QPDXtQ
    Voila une vidéo sur youtube où l’on voit des joueurs de la sélection algérienne sur une chaine de television algérienne et constater par vous même à quel point ils parlent arabe …..

Publier une réponse