Propagande au lycée

Lu ici :

"Depuis le début de l'année scolaire, des élèves du lycée professionnel Roz-Glas,
à Quimperlé (29), réfléchissent sur « les questions de genre ». Un
thème qu'ils ont choisi, au sein du club Unesco créé dans
l'établissement. Idées reçues, perception, représentation… En janvier,
ils se sont livrés à un exercice original : sous l'objectif d'un
photographe professionnel, les filles sont devenues garçons et les
garçons, filles
."

18 réflexions au sujet de « Propagande au lycée »

  1. C.B.

    Les “Club Unesco” sont les nouveaux (pas si nouveaux, d’ailleurs, ça existait déjà il y a plus de quarante ans) avatars des Hitlerjugend.
    Avec la bénédiction de la bien-pensance au pouvoir et de sa clientèle (au sens latin du terme).

  2. Jérôme Comino

    Ces messieurs les satanistes de l’éducation nationale ne font qu’appliquer leur petit programme : « une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme : car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel, ton Dieu » (Deutéronome 22 :5)

  3. Exupéry

    Effectivement ladite “libéralisation des mœurs” (en fait le pervertissement de la sexualité naturelle) est le principal cheval de bataille de ceux qui veulent démolir le christianisme, en général, et le catholicisme en particulier.
    Ainsi, couplé à des cours débiles ou déstructurants, ces enseignements sur la sexualité, formatent des générations dont l’esprit est de moins en moins “prompt”, mais dont la “chair” de plus en plus faible… (cf St Paul)

  4. l'anarcho

    La théorie du genre ne pas tenir puisque dans le règne animal il y a bien mâle et femelle avec des comportements différents selon le sexe et pourtant les animaux ne produisent guère de culture jusqu’à la preuve du contraire. Donc le tout culture qui produit des stéréotypes est faux. En réalité il y a certes une part de culture mais aussi une part de nature. Or la théorie du genre ni cet aspect de la biologie, de l’inné, en nous faisant croire que tout est culture et donc bon à modifier selon la mode du moment.

  5. tarci

    Il va falloir s’y mettre : changer d’aspect suivant la mode du jour ! Ici un garçon se transformant en fille…..
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ZhDK6o12u3o
    Mais ce qui gâche tout, la nature ne veut pas se laisser faire ! Du moins c’est ce qu’en dit le Dr Jean.jpgerre Calot, chef de service à Etablissement français du sang (EFS) de la région Midi-Pyrénées : « Un vagin est fait pour avoir des rapports sexuels alors qu’un anus non … Il y a un risque important de contamination par la muqueuse anale. Donc dès qu’il y a une érosion, une petite plaie, si un partenaire est séropositif, il y a transmission … »
    Bien entendu, ces déclarations déclenchèrent une levée de boucliers des « sodomites » criant à la stigmatisation d’une population. Ils n’avaient pas compris qu’il n’y a pas de population à risque, il n’y a que des pratiques à risque. L’abstinence qui vaut éminemment pour d’autres domaines de la prévention sanitaire (drogue, tabac, alcool pour les femmes enceintes etc…) où l’état ne se prive pas de cibler des populations à risques, est curieusement repoussée ici par a priori idéologique et tabou de la non-discrimination sexuelle : révolution des mœurs et dogme du « gender » obligent !
    On sait pourtant que c’est cette volonté aveugle de ne pas discriminer qui est à l’origine du scandale du sang contaminé, avec notamment les collectes dans les prisons. Les mêmes arguments peuvent être donnés aux pédophiles. L’anus ou le vagin d’un petit ne peuvent recevoir le sexe d’un adulte. Pourtant certains s’obstinent à trouver cela normal. C’est ainsi.

  6. Mortreuil

    Il y a plus de dix ans, j’ai été invité à une soirée dîner dans un collège-lycée “catholique” sous contrat. Des garçons internes du collège s’étaient déguisés en filles; un surveillant en drag-queen. Et tous les adultes s’esbaudissaient de ces jeunes ados portant des soutien-gorge, et esquissant des gestes adaptés à leurs tenues…
    Quand j’ai posé quelques questions… on m’a regardé comme si j’arrivais de Mars.
    Educateurs?

  7. lève-toi

    Parents, vous avez l’impérieux devoir de mettre en garde vos enfants contre ces saloperies, encouragez les à refuser fermement d’entendre des ‘-professeurs-‘ éructer cette saleté républicaine ( une des valeurs républik-haine).
    L’éducation commence toujours en famille, la protection de la vraie éducation commence aussi en famille.

  8. Olivier

    N’y-t-il pas un garçon qui est rentré dans le vestiaire des filles pour faire “genrer”?
    Puis poussons la logique jusqu’au bout, pourquoi être enfermé dans une nature humaine, je suis un chien si je veux!

Laisser un commentaire