Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Projets d’attentats de l’ultradroite : l’affaire fait un flop

Comme nous pouvions nous y attendre, le chef de file présumé d’un groupe d’ultradroite, dont les autorités redoutaient « un passage à l’acte violent » contre des musulmans, ainsi qu’un autre suspect, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Guy S., un policier à la retraite, et un autre membre de ce groupe nommé « Action des forces opérationnelles » (AFO) avaient été incarcérés le 27 juin dans l’attente d’un débat ultérieur sur leur détention provisoire.

Les deux hommes avaient été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », après quatre jours de garde à vue. Quatre d’entre eux avaient été alors placés en détention provisoire et quatre autres avaient été libérés sous contrôle judiciaire.

En attendant, il paraitrait que l'on ne peut pas interpeller les "fichés S". On se demande bien pourquoi.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. C’était cousu de fil blanc cette histoire.
    D’après ce qu’on a voulu nous faire croire : un commando de 12 ou 14 personnes aurait prévu de faire un ou des attentats contre des musulmans ?
    Déjà un commando c’est un groupe de personnes rassemblées et non dispersées comme il a été annoncé (un dans chaque ville). Le téléphone portable permet beaucoup de choses mais quand on veut se faire discret il vaut mieux être près les uns des autres.
    Ensuite ce terme “ultra droite” c’est qui ça ?
    On connait l’extrême mais l’ultra ?
    C’est un peu comme la lessive de Coluche qui lave plus blanc que blanc !

  2. Je l’ai dit au début de cette affaire, c’était une opération de diversion montée par une officine de basse police qui allait se dégonfler mais permetttait ensuite de děnoncer à tout moment le “complot d’extrême-droite” rebaptisée “ultra-droite”. La ficelle était un peu grosse, mais comme le disait l’inspirateur de ces barbouzes macronistes, Goebbels : “plus c’est gros, mieux ça passe !” CQFD.

  3. Il faut continuer à suivre cette affaire dont nous ne savons presque rien, pendant des mois voire des années pour montrer que les manipulations, les fausses nouvelles (feuke niouzes) ne viennent pas particulièrement du peuple de France (appelé de façon dédaigneuse populiste) mais au contraire, souvent des structures établies et soutenues par … disons… le régime.

  4. Donc on peut parfaitement mettre en garde à vue des gens soupçonnés de fomenter une action dangereuse!
    Sauf Redoine! Sauf ceux qui maltraitent leurs femmes et les harcelent et un jour les tuent.

  5. S’ils sont arrêtés, vous hurlez, s’ils sont libérés, vous hurlez. Décidez-vous. Le fait qu’ils soient mis en liberté sous contrôle judiciaire ne signifie pas qu’ils sont innocents !
    Quant aux fichés S, personne ne se demande pourquoi on ne peut pas les interpeller. Tout le monde le sait, sauf les sourds volontaires.
    On ne doit pas les interpeller (évidemment qu’on le pourrait), car cela diminuerait l’efficacité de la lutte anti-terroriste.
    Le fichage S est une mesure de surveillance. Si vous interrompez la surveillance, vous interrompez le renseignement. Arrêter systématiquement tous les fichés S, ce serait une mesure parfaitement démagogique, et contre-productive sur le plan policier.
    Ce serait l’équivalent, si vous voulez, d’expulser tous les diplomates russes dont le contre-espionnage français sait pertinemment qu’ils sont des espions. Ca ne servirait à rien, c’est pourquoi aucun Etat ne le fait. On expulse les diplomates-espions lorsqu’ils dépassent les bornes, ou qu’on veut envoyer un message.
    De même, les fichés S sont des personnes soupçonnées, et non coupables. Des personnes soupçonnées, dont la surveillance peut conduire à arrêter d’autres personnes, préparant réellement des attentats.
    Cela ne veut pas dire, évidemment, que la police n’arrête jamais de fichés S ! Il y a ce qu’on voit, et ce qu’on ne voit pas (Frédéric Bastiat, grand libéral français).

  6. La république islamo-sioniste aux abois.
    Enfumage, test des nouvelles dispositions légales.
    Le territoire appartient à ceux qui l’occupent.
    Et il y a encore des Francs de souche, cela les dérangent eux qui ne croient pas en Dieu mais ont la prétention de promesses qui leur ont été faites?

  7. Il ne faut pas chanter victoire trop tôt; ces hommes et cette femme ne sont pas des enfants de cœur, même s’ils ne sont pas passé à l’acte et qu’ils n’y seraient peut-être pas passés si on les avait laissés en liberté.
    S’il est possible de les accuser, la justice le fera et le gouvernement fera tout pour les faire lourdement condamner et les donner en pâture à l’opinion publique.
    S’ils n’ont rien commis de répréhensible, ils seront quand même considérés comme des individus à ficher et à surveiller, ils n’en sortiront pas complètement innocentés.

  8. COMME LA POLITIQUE DE macron ET L’U.E ….DU VENT ….DE LA FUMEE !

  9. Selon que vous serez puissant (islamiste) ou misérable (ultradroite), les tribunaux (de la bienpensance) vous jugeront blanc ou noir…
    (inspiré par ce bon La Fontaine)

  10. ces terroristes avaient des grenades (en platre) et la plupart restent en prison , alors que les jeunes des quartiers qui brulent des voitures et saccagent des commerces seront à peine blamés!
    la “justice” française donne à réfléchir, non?

  11. “l’ultradroite”
    Quelques seniors et 3 papys….
    cela ressemble étrangement à papy fait de la résistance…
    Exception…
    dans le film….papy est anonyme…comme Zorro!
    Dans la vrai vie….
    il faut passer les messages comme les indiens…
    par signaux de fumée…
    car tout est sur j’écoute….
    car tout se repère par GPS….
    même au sommet du Mont Chauve!

  12. C’est curieux cet acharnement sur une pseudo extreme droite . . . Très curieux, car moi je ne l’ai jais vu cette extreme droite.
    Par contre ce dont je suis certain c’est qu’il existe bien une extreme gÔche !!! De façon bien visible et qui a le soutien inconditionnel des politicards de tous poils et de tous bords. et cet extreme là est certainement beaucoup plus dangereuse qu’une extreme droite, ………..qui n’existerait pas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services