Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Espagne

Projet de loi pro-vie : qui fait donc reculer le gouvernement espagnol ?

Cinq jours après, le gouvernement espagnol n'a toujours pas démenti le scoop du quotidien El Mundo, annonçant le retrait du projet de loi restreignant le recours à l'avortement. Pourquoi Mariano Rajoy renoncerait-il à cette promesse de campagne ? Voici la principale explication avancée par Famille chrétienne :

Le ministre de la Justice, qui porte le projet de loi "a fini par perdre la bataille politique dans son propre camp. Son adversaire le plus redoutable dans cette bataille a été Pedro Arriola, l’inamovible « Monsieur sondage » du PP depuis un quart de siècle. Selon ses calculs, à huit mois des élections locales et à un an des législatives, les dommages électoraux causés par le projet sont largement supérieurs à ses bénéfices. Et c’est lui que Mariano Rajoy a fini par écouter. Précision : Arriola est marié à Celia Villalobos, ancienne ministre de la Santé de José María Aznar et figure de proue de l’aile gauche du PP, surtout sur les sujets sociétaux. Celia Villalobos s’était montrée favorable au « mariage » homosexuel en 2005 et a toujours défendu l’avortement comme un « droit »."

Il est vrai que les bébés tués dans le ventre de leur mère ne votent pas.

Partager cet article

7 commentaires

  1. il n’y a aucun espoir pro vie en démocratie ; c’est valable pour l’Espagne mais également pour la France !
    A la Grace de Dieu ….

  2. Qui fait donc reculer le gouvernement espagnol ? La réponse en trois lettres : USA.

  3. Il est clair qu’en ce moment celui qui a la main-mise sur le monde c’est son prince, mandaté par nous-même. Cependant il ne faut pas baisser les bras et continuer le combat en demandant l’aide de Dieu par l’intermédiaire des meilleures avocates des causes désespérées que nous puissions avoir, Sainte Rita et la Sainte Vierge Marie. On agit, on prie, on prie, on agit…puis on ose demander. Une chose est sure c’est que si on ne fait rien on n’aura rien. Il a bien fallu pousser la pierre du tombeau pour voir sortir Lazare, ce n’est pas le Christ qui l’a fait. Avant que le miracle se produise il faut une action des hommes, un acte de foi qui montre qu’ils croient en Dieu. Alors persévérons. Avant on disait: “Aides-toi, le Ciel t’aidera!”

  4. ont-ils évalué les grâces pour leur pays que ne manquerait de leur envoyer le Bon Dieu?

  5. Prévisible depuis le premier jour. Écrit, même.

  6. Qu’est-ce qui pollue la démocratie en général?
    C’est une pieuvre diabolique nourrie par les rayons sombres des Lumières, dont les tentacules dominent et gangrènent l’Occident (politique, économie, école), dénaturent l’homme et la notion d’amour. Tuer les bébés avant qu’ils naissent, au nom du sexe sans entrave. Tuer les vieux avant qu’ils meurent, au nom du droit de mourir. Bientôt, pour les vieux, les malades et les handicapés, ce sera le DEVOIR DE MOURIR, au nom de l’Economie. (il faut bien réinventer quelques devoirs puisqu’ils n’y en a plus beaucoup…)
    Avenir radieux pour les bien-portants?

  7. Avec leurs petits calculs de voix “à ne pas perdre” ils perdront à coup sûr les voix qui les ont portés au pouvoir et se retrouveront gros jean comme devant!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]