Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Projection : 345 triangulaires aux législatives

Au vu des résultats du premier tour de l'élection présidentielle, il pourrait y avoir, pour les élections législatives de juin, jusqu'à 345 triangulaires FN/PS/UMP, révèle l'association Regards Citoyens sur la base de données fournies par le ministère de l'Intérieur. Ces projections sont purement mathématiques.

Par ailleurs, Marine Le Pen atteignant plus de 12,5% des inscrits dans un peu plus de 350 circonscriptions, le Front National peut espérer se voir qualifié au second tour des législatives dans plus de 61% des cas. Le FN a réalisé des scores supérieurs à 25% des suffrages exprimés dans 59 circonscriptions, et supérieurs à 30% dans trois d'entre elles (11e -où va se présenter Marine Le Pen- et 12e du Pas-de-Calais ainsi que la 3e du Vaucluse).

Le Front de Gauche pourrait espérer se maintenir au second tour dans 37 circonscriptions et le parti de François Bayrou dans 5.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Attention : il ne faut pas confondre élections présidentielles et élections législatives. Les suffrages obtenus aux premières ne se retrouvent pas forcément aux secondes. Les législatives sont des élections locales. L’année dernière la vague bleu marine a récolté 6,49% des inscrits aux cantonales. Il ne faut pas crier victoire trop tôt.

  2. Et là, si l’ ” U.M.P.S ” est encore existant au 2e tour des législatives vont-ils appeler et voter pour le Front National lorsque celui-ci sera présent et en situation de gagner face à la ” gauche ” au second tour des législatives ??? ??? ???

  3. Justement, il faut remobiliser l’électorat dès maintenant, agir au niveau local, pour que les candidats se fassent connaître auprès de leurs électeurs !

  4. …”l’année dernière”, le FN avait justement déclenché plus de 400 triangulaires et duels.
    En juin, l’UMP déconfite et au moral en berne après l’élimination cuisante de Sarkozy le 06 mai, sera aux abonnés absents; ses électeurs dégoûtés iront à la pêche tandis que le FN sera porté par sa dynamique de victoire, après son éclatant score d’hier.
    Aucun doute: le FN aura des élus et Marine sera députée et siègera à l’assemblée nationale.

  5. @Solange
    A vous lire vous ne souhaitez qu’une chose : démolir le FN et MLP.
    Peut-être et certainement nourrissez-vous une rancoeur personnelle mais il vous faut comprendre qu’elle n’aide pas à l’analyse et vous donne une posture malhonnête.
    1) le FN a fait 11,6% aux dernières cantonales au 1er tour alors même qu’il ne présentait pas des candidats partout.Les résultats du second tour ramenés à la moyenne nationale n’ont aucune signification.
    2) vous renvoyez sous votre nom à Bruno Golnnisch qui est toujours un soutien de Marine Le Pen. Votre attitude est une insulte à sa franchise,sa fidélité et son intelligence.
    Il me parait souhaitable que vous preniez vos responsabilités sans vous associer une fausse caution morale et que vous cessiez de propager des désinformations qui finalement nuisent au combat que vous croyez mener.

  6. On verra bien mais je ne crois pas une seconde à la présence de candidats bleu marine (et non FN) au second tour dans 345 circonscriptions, ce qui est énorme, et encore moins dans “345 triangulaires” !! (il aura quelques dizaines de triangulaires maxi à cause d’une abstention obligatoirement plus forte que la présidentielle et à l’obligation d’atteindre un seuil de 12.5% des inscrits, ce qui est difficile avec une forte abstention)
    Car, ne nous leurrons pas, 18% à la présidentielle devrait donner environ 12 à 13% aux législatives. Sauf si d’ici là l’UMP explose, dans ce cas le résultat devrait être assez supérieur, autour de 15 à 17%, peut-être plus… peut-être même beaucoup plus. Donc le nombre d’élus “bleu marine” sera donc restreint sauf miracle… sauf si les candidats se “bougent” etc etc
    Bref, ne pas s’enflammer: donner de tels chiffres est totalement fantaisiste.

  7. @ Solange
    Il faudrait SOLANGE que vous cessiez de dire n’importe quoi : dans les cantons où le FN était présent, il a fait bien plus, et par exemple au second tour il a atteint 16 % en moyenne, dans 400 cantons je crois. Ce qui annonçait ce qui s’est produit dimanche, que vous allez bientôt nier : vous prédisez en permanence des défaites infirmées par les votes. Cela devient ridicule. Cessez de prendre vos voeux secrets pour des faits.
    En 2007, le FN avait fait une mauvaise présidentielle et N. SARKOZY apparaissait comme un rénovateur réellement anti immigration et anti socialiste, d’où un raz de marée logique de l’UMP ensuite aux législatives.
    Ce n’est plus le cas, et s’il perd l’Elysée, la décrue sera du côté UMP. S’il gagne de justesse, ce que je n’exclue pas comme vous certainement, le score de Marine LE PEN donne un point de daépart nettement plus haut qu’en 2007. Dans ce cas, peut-être n’y aura t il pas autant de triangulaires que le prévoit cette projection en effet très théorique, mais il y a en aura suffisamment pour que l’UMP doive se poser des questions sur son positionnement politique, car c’est de cela qu’il s’agit, plus que de questions strictement électoralistes.

  8. En observant les précédents scrutins (2002, 2007…), effectivement il y a une grande différence de score entre les présidentielles et les législatives. Les scores du FN pour les législatives sont en moyenne inférieurs de 7 points à ceux de la présidentielle. D’abord à cause d’une abstention supérieure. Cela remonte la barre pour rester au deuxième tour de 12.5% des inscrits à 20% et plus des exprimés… Du pain sur la planche ! Il y en aura, bien sûr, mais certainement pas 345 !
    Ne nous emballons pas : certains, il y a quelques jours voyaient MLP qualifiée pour le deuxième tour. Il lui manque pratiquement 10 points… Excuser du peu ! La marche est encore bien haute.

  9. 345 ou 350 il faut savoir…

  10. S’il y a de nombreuses triangulaires au second tour, la conséquence la plus importante sera peut-être de favoriser un peu plus le PS au second tour, car beaucoup moins de reports des voix FN vers l’UMP. D’où un risque non négligeable de deux gros blocs UMP et PS, avec aucun des deux n’ayant la majorité absolue, et une chambre arbitrée (ou bloquée ?) par une vingtaine d’élus (FN, Modem et autres indépendants). Un beau risque de retour à la 4ème !

  11. N’oublions pas qu’il faut 12,5% des inscrits ce qui veut dire avec une abstention à 25%(pour des législatives hypothèses basses) = 16,6%
    Ce n’est plus la même musique.

  12. Combien de citoyens iront “au secours de la victoire” ?
    Pour une nième fois les “sociaux-libéraux” vont gouverner et, cette fois, sans aucun partage ; si ce n’est, pour les brisures de miettes, avec leurs plus serviles féaux.
    Que feront-ils?
    Comme d’habitude ; rien, si ce n’est distribuer les “planques” et changer le nom des destinataires des enveloppes.
    Une autre chose est tout aussi certaine, ils ne se préoccuperont, pas plus que leurs amis -et compagnons de croisade anti-communiste- de l’U.M.P, de la dette ou du gouffre de la sécu.
    Il faudra, tout de même, continuer à engraisser les Sarkosystes remisés au placard et à rémunérer, avec les fonds des contribuables, les nouveaux larbins du nouveau monarque.
    La prochaine fois, surveillants odieux de l’impéritie de nos cumulards, hélas, trois fois hélas, le F.N, adroit spéculateurs des faiblesses, nous attend au coin du bois et malheureusement, en se contentant d’un caché d’aspirine, on n’aura pas volé l’humiliation plus que douloureuse qu’il va infliger à notre fragile démocratie.
    A quand une république citoyenne, laïque, équitable et progressiste ! Je ne crois pas au miracle et je suis convaincu de “crever” sans la connaître.

  13. Nous l’avons voulu et nous l’avons eu ! Que voulons-nous maintenant ? Être démocrate c’est accepter toutes les tendances , non ? Et que ces tendances soient représentées, non ? Si nous répondons non, nous ne sommes pas démocrates . Alors nous sommes quoi peuple de France ? Nous sommes quoi ? Trouvez le contraire de démocrate et vous avez la réponse. Difficile de se regarder dans une glace, nous l’avons voulu et nous l’avons eu. Alors comme à chaque fois , nous allons pleurer sur notre pauvre sort, incapables d’assumer nos choix et leurs conséquences…douce France, cher pays de mon enfance ! Allez faire un petit tour dans les années 36-37 de notre cher pays et vous aurez un complément de réponse à ce que nous sommes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.