Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Profanations : Mgr Dubost hurle

… dans Valeurs Actuelles :

"quelles que soient les intentions, il y a réellement profanation :
pour nous, catholiques, le pain eucharistique est le corps du Christ.
Nous parlons de présence réelle de Celui qui est Dieu. Je conçois que
les non-chrétiens ne le sachent pas, même si l’honneur dont nous
entourons le pain eucharistique ne peut que signifier l’importance que
nous y attachons. Il n’y a rien à nos yeux qui puisse être aussi “sacré”
et précieux. Si je hurle, c’est pour le dire. C’est pour dresser une barrière morale
autour de l’Eucharistie
pour faire réfléchir à deux fois ceux
qui n’y discernent pas Celui que j’y honore : qu’ils sachent que leur
geste me blesse au plus profond de moi-même. […]

Reste que la communauté chrétienne, elle aussi, doit prendre
ses responsabilités.
Et sa première responsabilité est
d’honorer l’Eucharistie et de faire connaître le contenu de sa foi
. Lors
des différents entretiens que j’ai eus à propos de l’agression de
Morangis, j’ai été surpris de constater que beaucoup trouvaient déplacée
ma manière de parler de profanation, et cela, même parmi les chrétiens.
Pourtant, mon dictionnaire Robert donne comme exemple à “profanation” :
« profanation de l’hostie ».

Sa deuxième responsabilité consiste paradoxalement à garder ses églises
ouvertes le plus possible. Plus elles servent au culte, à l’adoration,
au recueillement, plus les églises sont protégées par la présence de
ceux qui y prient.
Sa troisième responsabilité est évidemment de prendre
en charge le plus rapidement possible les mesures simples de dissuasion
contre le vol, le plus souvent possible en lien avec les communes et
les services de l’Etat. […]

La France est un pays où les athées comme les agnostiques sont marqués
par la tradition catholique. Qu’on le veuille ou pas, l’Eglise
catholique est de “chez nous” et, très légitimement, cela entraîne un
respect pour ce qui semble encore venir d’ailleurs.
Comment ne pas s’en
réjouir ? Cela dit, il ne semble pas que ce soit une raison pour refuser
d’avoir mal quand on souffre. Le respect des uns n’exige pas l’absence
de respect pour les autres. Et c’est ce respect pour tous que les
chrétiens doivent exiger
."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Tout cela est du fait de la F.M*** et de la “Libre pensée” qui tiennent sous leur joug l’institution judiciaire de la république française. Donc aucune poursuite pour les profanateurs (sauf s’ils s’attaquent à une mosquée).

  2. Hurlez Monseigneur! Notre Seigneur vous bénit de ce que vous le protégez, Lui qui gémit à cause de l’indifférence de certains de ses ministres.

  3. Monseigneur,
    Seulement chrétien doivent exiger le respect pour tous ? Osez dire la VÉRITÉ rien que la vérité! Allez vous la dire ? Mettez vous débout.Il est le temps.Sinon les pierres vont hurler.

  4. Quand on voit comment certains catholiques communient et comment certains prêtres célèbrent la messe, je ne m’étonne pas que les non-chrétiens aient du mal à mesurer l’importance de l’Eucharistie pour les chrétiens.Est-ce vraiment le Corps du Christ ce que la plupart des chrétiens reçoivent avec désinvolture, dans la main, sans aucun geste d’adoration? C’est par là qu’il faut commencer, Monseigneur, le reste n’est que billevesées.Les évêques de ces dernières décennies ont une immense responsabilité dans cet affaiblissement de la foi eucharistique des fidèles. Le premier acte de cette tragédie fut la permission de communier dans la main, qui se transforma bien vite en obligation, imposée de façon terroriste dans les paroisses, par un clergé qui ne croyait plus dans la présence réelle et substantielle de NSJC.ça, les évêques ne le diront jamais. Il est pourtant là le vrai problème: les communions sacrilèges qui se comptent par milliers chaque dimanche, beaucoup plus graves que les profanations commises par des adolescents ignorants. Il faudra songer à abroger l’indult qui a permis la communion dans la main.Indult de malheur, qui a corrompu la foi des fidèles.

  5. Mgr DUBOST nous dit hurler, et hurle. Cependant, si les clercs et l’épiscopat français n’avaient pas eux-mêmes choisi de minimiser le culte du au Saint Sacrement, supprimé les processions, banni les statues et le culte catholiques des Saints, vilipendé les coutumes traditionnelles de piété, bref transformé la sensibilité religieuse des catholiques en une distanciation toute luthérienne voire calviniste par rapport au sacré, la société saurait ce que nous sommes et ce que l’Eucharistie signifie pour les catholiques.
    Hurler après coup est le minimum du à Notre Seigneur, profané dans les Saintes espèces, mais ce n’est qu’un constat de carence. Si déjà l’épiscopat commençait par rétablir un véritable enseignement de la Foi dans l’enseignement dit catholique et dont il a la responsabilité directe, cela ferait que non seulement l’Eglise soit de ”chez nous”, ainsi que le dit Mgr DUBOST, mais qu’elle le soit au sein même de l’espace catholique.
    Sans quoi, paroles, paroles, paroles……..

  6. les commentaires précédents sont surprenants vu la clarté et la rigueur de ses propos !
    Bravo Monseigneur et merci, nous prions pour vous !

  7. Monseigneur hurle et c’est tout à son Honneur.
    Un homme de courage et donc un homme de Coeur.
    Et c’est la preuve qu’un “loup” peut être l’ami de Dieu et l’ami de l’homme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services