Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Profanation : ils nous font le coup de l’alcoolisme

D'habitude, la profanation de lieux chrétiens étaient le fait d'idiots et de déséquilibrés.

Une cinquantaine de tombes ont été dégradées dans la nuit de samedi à dimanche au cimetière militaire allemand de Laon. Des croix métalliques ainsi que des plaques de tombes de soldats allemands tués lors de la Première Guerre mondiale ont été cassées ou arrachées. La préfecture est sûre d'elle :

"Il n'y a dans ces actes aucun caractère xénophobe, seulement des faits d'alcoolisme".

Néanmoins, l'enquête, confiée à la police de Laon, s'oriente vers des jeunes déjà connus de la justice. Pour alcoolisme ?

Partager cet article

2 commentaires

  1. Dormez bonnes gens, la Préfecture est sûre d’elle.

  2. “Il n’y a dans ces actes aucun caractère xénophobe, seulement des faits d’alcoolisme”
    Bizarre: “Des croix métalliques ainsi que des plaques de tombes de soldats allemands tués lors de la Première Guerre mondiale ont été cassées ou arrachées”
    Où y a-t-il indice d’alcoolisme là-dedans?
    Sur quoi s’appuie-t-on pour éliminer l’hypothèse de xénophobie?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]