Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Profanation de tombes dans la chapelle de l’ancien séminaire de Dax

Jacques Balestic, bénévole à l'association Ide Foris qui s'occupe de l'entretien du jardin des bâtiments des Lazaristes et de l'ancien séminaire de Dax, s'est aperçu que la porte de la chapelle désacralisée avait été fracturée. Dans la sacristie, les portes des meubles ont été sauvagement fracturées, les tiroirs renversés, les habits sacerdotaux ont été jetés par terre, déchirés. Un Christ a été fracassé dans l'angle de la pièce.

Dans la chapelle, des supports de statues ont été cassés probablement à coups de barre de fer, la porte du tabernacle forcée. L'orgue a été démoli. Mais plus grave encore, la tombe de quatre descendants du Chevalier de Borda qui se trouve dans le sol de la nef près de la porte d'entrée, a été profanée. Les voyous ont soulevé la trappe donnant dans le caveau et ont ouvert le cercueil contenant les restes des quatre personnes.

Les faits se sont probablement déroulés dans la nuit du 15 au 16 juillet. Le commissaire veut couper court aux interprétations hâtives… :

"Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un acte symbolique contre l'Église catholique, ni d'un quelconque rite d'une obscure secte, il s'agit plus certainement de vandalisme pur… ".

Bon, si c'était une ancienne synagogue, il aurait sans doute dit autre chose.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Un vandalisme aussi morbide n’est jamais un vandalisme “pur”…

  2. Le respect des morts n’est-il plus signe e civilisation? ou bien?

  3. Euréka !La découverte géniale du commissaire, qui a réussi à isoler le virus vandalique absolument pur de toute intention autre que sa propre manifestation, devrait lui valoir un prix Nobel de la sagacité policière .Absolument rien à voir avec le “vandalisme impur” qui saccage systématiquement les édifices purement catholiques.Ce sont des puristes,des artistes,des as de la destruction aveugle et gratuite..Une forme de contre-culture “respectable” après tout…comme dirait un incertain ministre…

  4. Bah, bien sûr. Quand des racailles caillassent des voitures de police, mettent le feu à des camionnettes de gendarmerie, attaquent des commissariats, c’est aussi du “vandalisme pur”.
    Ce ne sont évidemment pas des actes symboliques contre la police.
    Les types, ils passaient par là, ils ont vu de la lumière, ils ont vandalisé. Ils en auraient sûrement fait autant s’il s’agissait d’une crèmerie, ou d’une charcuterie (ah non, merde, dans ce dernier cas, ça ne marche pas).

  5. En tout cas les “commentateurs” ne perdent pas leur humour , félicitation à Marchenoir etc … meme si c’est à pleurer, mieux vaut essayer d’en rire , jamais je n’aurais pensé voir la France dans un tel état!!! Marthe Robin l’avait prédit pourtant : la France touchera le fond . Seigneur aie pitié meme si nous courons à notre ruine! Et Deo Gratias parce que le salon beige existe , un des tous derniers bastions de la liberté de pensée, non muselés par l’islam et le reste, et l’un des derniers lieux ou la vérité peut s’exprimer , merci seigneur!( pour combien de temps encore?) Seigneur sauve nous ,vole à notre secours!

  6. Quand un commissaire commence une enquete avec des préjugés aussi contraires à l’évidence … On peut se dire que l’on est pas près de trouver les coupables !

  7. Quel idiot, ce commissaire ! Aurait-il dit cela en présence d’une mosquée et d’un cimetière musulman vandalisés ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services