Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Profanation de l’ossuaire de Douaumont

OL'ossuaire de Douaumont (Meuse), où sont entreposés les dépouilles de 130 000 soldats de la Première guerre mondiale, a été profané dans la nuit de mercredi à jeudi. Les profanateurs sont entrés dans les caveaux de l'ossuaire, où quatre petites vitres carrées de 40 cm de côté permettent de voir les restes des morts. Le procureur de Verdun, Yves Le Clair, indique :

«Les auteurs ont fait fondre le plexiglas au chalumeau». «Le préjudice est pour l'instant inconnu». «Nous ne savons pas encore exactement ce qui a été dérobé, probablement des crânes et des ossements».

Gérard Longuet a estimé :

«Ce sont des fous. On n'a pas de piste, aucune signature. La seule chose que l'on sache, c'est que c'est un acte délibéré, construit, calculé : ils sont venus avec du matériel».

Partager cet article

11 commentaires

  1. Révoltant !
    Une société qui ne respecte plus les plus faibles (bébé à naître, notamment) finit par engendrer des barbares qui ne respectent plus ses morts, même les plus héroïques…
    Merci à tous ces soixante-huitards qui ont ramené notre civilisation à cet état sauvage, primaire (pour ne pas dire de primate…) !!!!

  2. Des fous bien sûr! Mais des fous qui ont assez de lucidité pour bien choisir leur objectif et préparer cette profanation avec soin.
    Si ces soldats morts pour la France il y a bientôt un siècle voyaient comment leur France a été livrée sans combattre aux “ennemis” multiples dans tous les domaines de la vie humaine, qui prendraient-ils d’abord pour des fous, pour ne pas utiliser un autre nom qui serait mieux approprié?

  3. Cité dans Le Parisien : Par ailleurs, le président de l’Observatoire contre l’islamophobie, Abdallah Zekri, a fait part de son “soutien et sa solidarité à la communauté chrétienne qui est également victime d’actes ignobles, particulièrement lorsqu’ils sont commis envers des personnes mortes pour la patrie”. Il a souhaité que la justice retrouve rapidement les auteurs “lâches et qui ne respectent rien”.
    J’invite cette belle âme à se pencher sur les cas des cimetières militaires et civils d’algérie, pillés, vandalisés et profanés dans l’indifférence la plus totale !

  4. Mais non : ce sont des ossements principalement de catholiques : il ne peut donc s’agir que d’un déséquilibré ou d’un acte de folie passagère…
    Non ? Ou alors, j’ai mail compris les autres leçons…

  5. “un acte délibéré, construit, calculé” : par des fous ?

  6. D’accord avec “Avoc”, nous n’avons pas fini de récolter les fruits pourris de Mai 68…
    Suivant qu’une quelconque agression vise tel ou tel bord: soit les agresseurs sont fous et intrinsèquement irresponsables, soit ce sont des salauds intrinsèquement pervers.
    Voila l’un des principaux dogmes de la nouvelle morale et de la nouvelle “justice” citoyenne!

  7. A propos de l’avortement j’ai été horrifiée ce matin d’entendre à la radio les hurlements anormaux de François Hollande sur la question de la place de l’avortement à l’hopital.Les cris de cet homme sur la question était tellement monstrueux qu’il faiait peur.Jusqu’où vont ils aller.

  8. Ce ne sont pas des fous : ce sont des satanistes voilà tout. Les vrais “fous” sont ceux qui reconnaissent légalement le satanisme comme association légitime…

  9. Pourquoi ne pas faire célébrer une Messe de réparation dans la chapelle de l’Ossuaire, de préférence par un aumonier militaire et pourquoi pas selon la forme extraordinaire??

  10. Quitte à en choquer certains, je dirai “arrêtez de fantasmer”…
    Et je ne dis pas cela par plaisir ou avec ironie…Ce n’est pas moi qui chercherai à minimiser le scandale de cette profanation, mais je crains qu’elle ne trouve son origine que dans une lamentale motivation purement mercantile…
    Ce qui n’excuse rien, bien au contraire, mais qui sort de l’épure christianophobie, psychiatrie, etc…
    Il y a des personnages peu scrupuleux qui savent faire argent de tout…
    Sauf éléments non communiqués – ou non diffusés par la presse – il s’agit d’un vol d’ossements…
    Or il existe, aujourd’hui comme hier, tout un commerce associé à cela, qui est lié aux études médicales et surtout dentaires!
    Eh oui…
    Autrefois “on” trouvait facilement des crânes et des os, et les fournisseurs classiques du microcosme des anatomistes et naturalistes arrivaient à satisfaire la clientèle sans difficultés majeures d’approvisionnement…
    A une époque où la taxidermie et la naturalisation – fond de commerce de ces maisons – sont devenues aussi répouvées que le nationalisme, et où la plupart du temps l’anatomie est étudiée sur des copies en résine, ces grandes enseignes ont disparu…
    Mais il ya des gens qui continuent à rechercher des ossements “naturels” pour apprendre l’anatomie et surtout pour s’initier et s’entraîner à des opérations minutieuses in situ (trépanations par exemple)
    Il y a aussi le problème des étudiants en chirurgie dentaire qui doivent disposer de vraies dents à travailler et éventuellement à présenter à certains examens…
    D’où une course effreinée auprès des chirurgiens dentistes installés pour récupérer les dents arrachées…
    Mais cela ne suffit pas!
    D’une part parce qu’évidemment les dents arrachées le sont en général quand elles sont en très mauvais état, et que d’autre part la quantité de praticiens joignables dans un rayon accessible autour des facultés dentaires est évidemment limitée…
    D’où le fait que certains peuvent se laisser séduire – et souvent sans le savoir – par des “opportunités” ou des “propositions” savamment présentées…et évidemment contre petite ou importante rémunération…
    Je sais d’avance que toutes les “personnes autorisées” vont le nier et pousser bien sûr des cris d’orfraie…
    Mais croyez-moi – pour avoir eu un oncle professeur de chirurgie dentaire – ce n’est pas une vue de l’esprit!
    Et la police connait aussi très bien l’existence d’un traffic sporadique avéré de cadavres complets – comme de membres séparés – destiné aux praticiens, étudiants et chercheurs…
    Trafic qui, évidemment, n’existe pas non plus…
    Les travaux de l’ossuaire de Douaumont ont peut être fourni une opportunité d’accès aisée à des trafiquants, encore moins scrupuleux que d’autres, qui ont saisi cette opportunité…
    C’est navrant, révoltant, mais cela n’a aucune connotation idéologique ou religieuse…
    Maintenant ce n’est ici qu’une hypothèse – même si elle a été avérée ailleurs – à la quelle je ne peux apporter aucune justification pour cette affaire particulièrement odieuse…

  11. Certainement des satanistes, il faut que la gendarmerie creuse de ce côté là.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services