Profanation de la Basilique Saint-Denis

Une demi-douzaine de croix gammées ont été dessinées dans la nuit de vendredi à samedi sur plusieurs colonnes de la basilique de Saint Denis. Dans un communiqué, la ministre de la Culture Christine Albanel a fait part de "sa très vive émotion et de son indignation".

"Elle condamne avec fermeté cet acte de vandalisme [et] prend toutes les mesures nécessaires pour que ces inscriptions intolérables soient retirées le plus vite possible".

La majorité des colonnes dégradées avaient pu être masquées ou nettoyées en début de soirée.

Michel Janva

4 réflexions au sujet de « Profanation de la Basilique Saint-Denis »

Laisser un commentaire