Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Profanation à Toulon : le député Poisson interpelle le ministre de l’Intérieur

Question posée à l'Assemblée :

P"Samedi 8 décembre, dans la chapelle Saint-Vincent-de-Paul de la base navale de Toulon, le tabernacle a été renversé et cassé, les hosties répandues à terre, le baptistère détruit et l’ambon renversé. En visant le cœur de la foi catholique, ce sont les chrétiens que l’on atteint au plus profond. Beaucoup de catholiques ont ainsi exprimé leur peine et leur souffrance. Ces agissements d’une grande gravité n’ont pourtant fait l’objet d’aucune réaction officielle, et encore moins de la condamnation sans réserve que cet acte aurait pourtant nécessité. Il demande au ministre ce qu’il compte faire pour faire justice de cet acte de vandalisme et plus généralement ce qu’il compte engager pour que cessent ces attaques violentes et répétées contre les lieux de culte en général et les lieux chrétiens, tout particulièrement et régulièrement visés."

Partager cet article

8 commentaires

  1. l’attitude du gouvernement ne fait que renforcer cette stigmatisation des catholiques en introduisant de profondes divisions entre les français, là où il n’y en avait pas toujours!

  2. Merci, M. Poisson, car cela commence à bien faire !
    Un graffiti antisémite, et tout le gouvernement est en émoi.
    Une abominable profanation anti-catholique, et c’est le silence le plus complet du même gouvernement.
    A ce stade-là, ce silence n’est pas une simple absence, c’est une APPROBATION MUETTE.
    Une fois de plus, MM Hollande, Ayrault, Valls, Peillon, Duflot, NVB, Tauriba et consorts nous crachent au visage…
    ils vont continuer longtemps, ainsi ?

  3. Maintenant les catholiques doivent se situer clairement dans l’opposition au PS, dans la résistance au laïcisme.

  4. Ils continueront autant de temps qu’ils seront au pouvoir et certains d’entre nous y ont contribué.

  5. Profanations de mosquée,de synagogue deviennent instantanément affaires d’état avec déplacement de ministre,préfet et force médias tous aussi indignés les uns que les autres,mais les profanations touchant la religion catholique sont simples faits divers!!!quelle tristesse!

  6. Jésus l’a dit : vous souffrirez à cause de moi. Le ministre n’a pas le temps, il est en Corse. Le préfet n’a pas le temps il est aux ordres du ministre. Prions.

  7. Je suis toujours étonnée de voir combien les américains sont résilients et n’ont pas peur de s’affirmer chrétiens.
    Ils s’en remettent à Dieu pour absolument
    tout et n’en éprouvent pas de honte.
    pourquoi avons-nous peur d’être chrétiens en France ?

  8. N’est-ce pas curieux, le nombre de politiciens PS qui disent : le mois sacré du ramadan, le Prophète, une profanation (quand quelqu’un tague une mosquée), etc.
    Question drôle : si quelqu’un tague : « A bas toute les religions » sur une église, une mosquée et une synagogue, dans quel cas ne parleront-ils pas de profanation ?

Publier une réponse