Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Proche-Orient : propositions du Vatican

Samir Le père jésuite Samir Khalil Samir, très estimé de Benoît XVI, aurait préparé un plan pour une «paix définitive au Proche-Orient». Ainsi, depuis quelques jours, un plan en 10 points circule au Vatican et serait sur la table du Pape. L’hebdomadaire italien L’Espresso a publié ce texte rédigé par ce professeur spécialiste de l’Islam à l’université Saint-Joseph de Beyrouth, à l’Institut pontifical oriental de Rome et au centre Sèvres à Paris. L’année dernière, il a participé au séminaire à huis clos sur l’Islam réuni par le Pape dans son palais d’été de Castel Gandolfo.

Nourries par l’expérience du terrain, ses propositions cherchent un juste milieu entre les exigences d’Israël et celles des États arabes. Pour le Jésuite, dans cette guerre, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu et l’extrémisme ne se combat pas par les armes. «Le problème n’est ni religieux, ni ethnique», mais bien politique, explique-t-il. Le mal s’enracine en 1948 lors de la création de l’État hébreu par les grandes puissances qui n’ont pas tenu compte des populations locales. Une solution au conflit ne peut donc être qu’internationale, diplomatique et pragmatique.

Le père Samir propose ainsi :

  • «de créer un État palestinien» à partir des frontières d’avant 1967,
  • que la communauté internationale garantisse le «droit au retour des Palestiniens»,
  • que les colonies israéliennes puissent décider si elles veulent ou non retourner en Israël ou rester sous souveraineté palestinienne,
  • que les États de la région reconnaissent mutuellement leurs frontières,
  • qu’une force internationale «solide» contrôle les zones sensibles et les trafics d’armes,
  • d’aider les États à avoir de véritables armées nationales afin de démilitariser les groupes armés,
  • de libérer les prisonniers,
  • de créer deux commissions internationales, l’une pour résoudre la question de l’eau dans la région et l’autre pour sceller le sort de Jérusalem.
  • Tout cela déboucherait sur la création d’une «union proche-orientale» fondée sur l’expérience de l’Union européenne (d’origine).

Michel Janva

Partager cet article

14 commentaires

  1. “que la communauté internationale garantisse le «droit au retour des Palestiniens»”
    C’est inimaginable pour les Israéliens, en tout cas en Israël même, c’st-à-diredans les frontières d’avant 1967 : cela équivaudrait à accepter la submersion démographique ! En effet, 1 palestinien sur 2 a moins de 16 ans…

  2. Précision utile : ce que je viens d’écrire (avec des fautes, j’en suis désolé) n’est pas obligatoirement le reflet de mon opinion, mais nous savons tous qu’en politique, surtout internationale, les faits sont têtus.

  3. Tout cela restera malheureusement dans le domaine du voeu pieux !
    Le problème du proche-orient est fondamentalement un problème idéologique côté palestinien et “politique” croit-on du côté occidental ! Deux visions anti-nomiques !

  4. Il faut essayer quand même de favoriser la paix, ne soyons pas pessimistes. C une initiative interessante. Prions également pour la paix. Rien n’est impossible à Dieu.

  5. Que va faire le Vatican dans cette galère. Les palestiniens ont quitté depuis quelques années déjà le terrain de la politique raisonnable pour la mystique apocalyptique. L’élection du Hamas en est la preuve la plus éclatante.

  6. J’imagine trés mal les israéliens accepter ce plan. Sachant qu’aprés leurs ennemis en voudront toujours plus (jusqu’à la destruction d’ Israél pour certains).
    @Rogemi : L’élection du Hamas est aussi la conséquence des conditions de vie dans la bande de Gaza.

  7. Pour ma part je trouve toujours curieux que le Vatican se mêle de politique.
    “Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu”…

  8. @Agnès
    Le Vatican se mêle ici de paix. Sa légitimité
    sur cette question est reconnue et c’est une voix qui peut-être entendue.

  9. je ne crois pas non plus que le Vatican ait à entrer dans le détail d’un plan de paix et je suis encore moins persuadé que ce plan intéresse peu ou prou les Palestiniens.

  10. Que le Vatican s’occupe des chretiens , donc de la restitution de Constantinople arrachée de force par les Turcs il y a cinq siecles et aujourd’hui encore profanée .
    M.Papon

  11. L’Eglise étant au service de la Paix, et compte tenu de son expérience millénaire des conflits, il est juste et utile qu’elle propose un avis pour sortir de la crise aux combattants.
    Rappelons nous du partage des frontiéres du Brésil et des possessions espagnoles en Amérique du Sud; pas de guerre, pas de sang versé.
    L’Humanité aurait tout à gagner à écouter davantage l’Eglise et “le serviteur des serviteurs du Christ”
    Mais certains préférent le sang et les larmes…

  12. Moi je suis pour la démilitarisation des Israéliens et des Palestiniens et l’envoi des Gardes Suisses du Vatican pour faire la police.

  13. De même, lorsqu’une divergence de vue éclata entre le Brésil et la France à propos des frontiéres de la Guyane Française, les deux parties se mirent d’accord pour choisir l’arbitrage de la Suisse; le probléme fut réglé sans guerre et sans victimes.
    Concernant les conflits actuels, et plus spécialement le conflit d’Israel avec tous ses voisins, on en est encore aux luttes féroces des premiers âges de l’Humanité; avec le refus total des protagonistes d’un arbitrage loyal et desintéressé..

  14. Une vision réaliste de la vie au voisinages d’etats à majorité musulmane oblige à considérer qu’il faut qu’Israël dispose par lui même des moyens de se défendre et d’accès sécurisés à de l’eau, en particulier au Golan et par un contrôle militaire de la Cisjordanie, assuré par le maintien de certaines colonies.
    La paix avec l’Egypte est fondée sur la démilitarisation du Sinaï.
    La reconnaissance pratique d’Israël est un préalable à l’amélioration des conditions de vie des palestiniens. Ce sont les forces politiques arabes qui prolongent la guerre et font le malheur de leurs peuples.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services