Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Procès La Croix : Isabelle de Gaulmyn et Bayard Presse perdent contre Le Salon beige

Procès La Croix : Isabelle de Gaulmyn et Bayard Presse perdent contre Le Salon beige

Chers amis,

Je viens de recevoir le jugement du tribunal dans le procès que nous avaient intenté « La Croix » et Isabelle de Gaulmyn. Et je vous dois d’abord à tous de chaleureux remerciements, pour votre soutien et vos prières qui, manifestement, ont été entendues au-delà de toutes mes espérances – comme souvent avec le Bon Dieu. En effet, non seulement ceux qui se voulaient nos adversaires ont été déboutés de leur plainte, mais ils sont condamnés aux dépens et à verser 2000 euros au Salon beige et à votre serviteur.

Même si j’étais assez serein, j’avoue que je ne m’attendais pas à une si belle victoire. Après Dieu et vos prières, je dois de chaleureux remerciements à notre excellent avocat, Jérôme Triomphe – le « Badinter de la droite catholique » si j’ose dire, puisqu’il se bat comme un chien depuis des années pour éviter la peine de mort à Vincent Lambert (car, si les assassins échappent désormais à la peine de mort, il n’en va pas de même des innocents).

C’est d’ailleurs, entre autres, en pensant à Vincent et à ses parents que j’avais publiquement protesté contre l’éditorial scandaleux de « La Croix » : non, décidément, mille fois non, il n’existe pas de vie indigne d’être vécue et seul Dieu peut savoir ce que vaut la vie d’un embryon, d’un trisomique ou d’un adulte pauci-relationnel – comme d’ailleurs seul Dieu peut savoir ce que vaut notre vie, aussi riche de relations (comme dirait Mme de Gaulmyn) soit-elle.

Parmi les attendus du jugement, je note en particulier que le tribunal affirme qu’il ne lui appartient pas « de se prononcer sur la fidélité doctrinale de telle ou telle position, pour les personnes appartenant à la confession catholique ». C’est aussi ce que j’avais dit : il aurait été compréhensible de me citer à comparaître devant un tribunal canonique, mais cela n’avait aucun sens de demander à un tribunal laïque ce qu’il pensait du débat sur les principes non négociables dans l’Eglise (pardon pour cet oxymore : je sais bien qu’il ne peut pas y avoir – par définition – de débat sur les principes non négociables dans l’Eglise !).

Je note aussi cet attendu qui me redonne un peu d’espoir sur la situation de la liberté d’expression dans notre malheureux pays, asservi à une tyrannie orwellienne où la vérité est devenue pour ainsi dire indicible : ces propos, dit le jugement,« ont été publiés sur un blog militant, présenté comme tel, Guillaume de Thieulloy revendiquant le statut de “catholique engagé”, ce qui est de nature à autoriser une plus grande souplesse dans l’appréciation des limites de la liberté d’expression ». Raison de plus pour ne pas mettre notre drapeau dans notre poche !

Soit dit en passant, j’espère bien partager ce statut de « catholique engagé » avec Mme de Gaulmyn – et j’espère que, dorénavant, nous pourrons ensemble lutter contre la culture de mort. Une belle occasion nous est offerte dès maintenant avec le sort de Vincent Lambert. Je rêve que « La Croix » se mobilise pour sauver l’infortuné jeune homme. En attendant, vous savez, cher amis lecteurs, que le Salon beige est plus que jamais mobilisé. Et vos prières sont plus que jamais nécessaires ! Puis-je vous demander, non seulement de prier pour Vincent (vous pouvez faire d’une pierre deux coups en utilisant la neuvaine au Professeur Lejeune, pour obtenir de ce dernier un miracle et faire avancer sa béatification !), mais aussi pour sa famille – et pour son avocat (qui est aussi le mien). Je peux témoigner des qualités de pugnacité de ce dernier et je sais bien qu’il fera tout ce qui est humainement possible, mais, comme disait le Seigneur, dans un contexte pas si éloigné que cela : cette espèce de démons ne peut se chasser que par le jeûne et la prière…

Avec toute ma gratitude pour votre soutien fidèle.

ON NE LACHE RIEN, JAMAIS !

Guillaume de Thieulloy,

Directeur du Salon beige

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. Deo Gratias ! Quelle joie ! Je suis très heureux pour Monsieur de Thieulloy, et je voudrais tant que les gens de “La Croix” comprenne le sens de cette victoire du bien et de ce qui est, pour moi, l’élémentaire bon sens !

  2. Bravo, cela prouve qu’il ne faut jamais baisser les bras !

  3. Enfin une bonne nouvelle dans cette grisaille de l’église catholique vue par les modernistes de la croix, et bravo au Salon beige. Que nos prières de reconnaissance et d’action de grâce s’élèvent vers Marie et son Divin Fils.

  4. Content de voir que mon rosaire est toujours aussi efficace !
    Je prie également pour Vincent avec je l’espère les mêmes résultats

    Je manque certainement de la vertu d’espérance mais s’allier avec “La Croix” ne me parait pas une bonne idée…
    Maintenant on peut toujours prier pour la conversion de Mme de Gaulmyn… Puisque les miracles existent !

  5. Amen ! La justice existerait donc encore dans notre malheureux pays.
    Un peu d’air frais fait du Bien !

  6. Génial ! Bravo, une fois de plus, à Me Jérôme TRIOMPHE et soutien à Guillaume de Thieulloy

  7. C’est une victoire judiciaire dont il faut se réjouir.
    Une bataille est gagnée mais peut-être pas la guerre.
    Bayard Presse et Isabelle de Gaulmyn peuvent faire appel. C’est courant dans ce type d’affaire. Ils ont engagé les hostilités et ne sont sans doute pas des parties qui s’avouent tout de suite vaincues.

  8. Prions maintenant pour que Mme de Gaulmyn découvre les trésors de la foi catholique !

  9. Ainsi Dieu , qu Il soit béni , vous a mis en balance avec l iniquité et a peut être inspiré , par l Esprit Saint , la personne qui a jugé cette affaire bien qu avec la raison , l intelligence du Coeur , l empathie , cela eut suffi sans passer par la case tribunal mais ces 3 qualitès deviennent absentes dans notre pays , alors Dieu doit s employer , Lui-même pour valider la justice pour la Vie et ceux qui la portent.
    Del gratias !

  10. Pardon deo gratias !

  11. Peut-elle faire escalader la procédure (appel, cassation, ou tout autre bidule juridiste) jusqu’à tomber sur un juge qui soit un de ses potes franc mac (ou d’une autre secte du même acabit) ?

  12. Ca fait très longtemps que j’ai abandonné le blog d’IdG pour lire le Salon Beige

  13. quand même qu’un journal “chrétien” vous traine en justice… c’est honteux!

    • Mais ce n’est pas un journal chrétien !

    • Il ne l est plus Chretien depuis le début du 20 ieme siecle car les fm ont mis le grappin dessus depuis. C était deja fin 19 ieme , un de leurs objectif et tout cela sans en changer le titre , pensez donc , il ne fallait pas éveiller l attention. Toujours la théorie des petits pas et de l effet cliquet . Comme le dit avec juste raison pour ces cas précis , Ploncard d Assac : infiltration, neutralisation , diversion .

  14. Merci Marthe Robin!

  15. Félicitations !! Et maintenant : le procès canonique ! S’il vous plait.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services