Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Priorité sur la fin de vie : mieux former les médecins et informer les patients et les familles sur les soins palliatifs

Suite à la remique du rapport SICARD sur la fin de vie, Véronique Besse, député MPF, estime qu’ 

« avant de légiférer une nouvelle fois, la loi Leonetti, qui définit les droits des patients en fin de vie, doit
d’abord être appliquée ».

Pour Véronique Besse, il y a deux priorités : « mieux former les médecins et informer
les patients et les familles sur les soins palliatifs
 ».

 « Le suicide
assisté, c’est ouvrir la boite de pandore qui mène à l’euthanasie active »

« Le Législateur
ne peut se décharger de toute responsabilité sous le prétexte du respect du
choix du patient en détresse ». « Quant aux médecins, leur rôle est d’abord d’aider
à vivre, pas d’aider à mourir sur demande 
».

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Comme si les malades en fin de vie seront capables de discernement pour demander ou non la piqûre mortelle ! On leur tiendra le stylo ??
    La loi Leonetti ne leur convient pas car elle n’est pas assez expéditive et trop génératrice de dépenses .
    Ils veulent éliminer les handicapés potentiels grâce au diagnostique prénatal ..éliminer les grands malades , grâce à la généreuse et charitable loi sur le suicide médicalement assisté ….
    Sont – ce là quelques unes des solutions pour récupérer les milliards joués au casino des affaires ?

  2. Mieux former les médecins et les équipes soignantes oui !Et ça marche à condition que ce soit une bonne équipe consciencieuse et professionnelle .
    Informer les citoyens et même les jeunes oui oui ! car lorsque vous parlez de la loi Leonetti et des droits des patients en fin de vie , les gens répondent que non , ils n’en ont jamais entendu parler .
    Et dans les hopitaux publics on se garde bien d’en parler avec les familles si elles ne le demandent pas .
    Ces droits figurent dans le livret d’accueil qui se trouve sur la table de nuit à l’entrée du malade .

  3. Vous n’avez pas compris…
    c’est beaucoup plus subtile la culture de la mort c’est fait de telle manière que l’on vous dirige on vous place dans la mort en douceur, la famille devient elle-même active dans le processus…regardez ce qui se passe en Belgique et en Hollande, euthanasie active, euthanasie passive qui s’appelle autrement mais le résultat est le même…c’est la pire des hypocrisies, suicide ou bien C organisé ? et attention c’est préférable de ne pas trop traîner…encore une fois on vide notre pays de ses habitants et personne ne dit rien…

  4. Le socialisme se montre sous son vrai jour :celui du suicide assisté. Encore un grand bond en avant vers la civilisation.
    Après l’avortement remboursé à 100%, l’expérimentation sur l’embryon…..bienvenu au paradis sur terre.

  5. Les très nombreux médecins qui militent dans les loges sont très informés de ce qui se passe…On a vu leur attitude lors de la loi Veil.
    Bravo MMe Besse,la Vendée sauve l’honneur..une fois de plus…Merci

  6. A noter le double discours du gouvernement qui d’un coté fait réaliser le rapport Sicard prônant le répit, la mise en place de structures de répits, et d’un autre coté coupe le financement des maisons de répits pédiatrique (l’Oasis dont vous avez parlé autrefois va fermer au 31 décembre!) et rechigne à assurer le financement des deux seules maisons pour adulte existantes a tel point que celles ci ne sont encore pas assurer de pouvoir rster ouverte durant l’année 2013.

  7. Certaines publications ne passent malheureusement pas (ou mal) au crible de la relecture : trois coquilles dans la première proposition, c’est un peu douloureux !
    “À la suite de la remise du rapport Sicard […]”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services