Primaires LR : Et de douze !

Henri Guaino se lance à son tour :

"Se revendiquant du "gaullisme", Henri Guaino a ajouté lundi son nom à la longue liste des candidats à la primaire de la droite et a d'ores et déjà prévenu qu'il se présenterait directement à la présidentielle de 2017 s'il échouait à réunir les parrainages (…)

La primaire, craint-il, "va faire un hold up sur l'élection présidentielle" dont nul gaulliste orthodoxe ne saurait contester la primauté. Raison pour laquelle M. Guaino concourra directement à l'échéance reine s'il échoue à réunir le soutien, notamment, des vingt parlementaires requis pour la primaire.

Car sur le fond, "il manque sur l'échiquier politique cette famille qui s'appelait le gaullisme", explique l'ancien conseiller de Philippe Seguin puis de Charles Pasqua qui rédigea de nombreux discours pour Nicolas Sarkozy dont il fut le conseiller spécial à l'Elysée (2007-2012). "L'UMP avait pour centre le mouvement gaulliste et le mouvement gaulliste a disparu". Et ce "grand vide se comble par les extrêmes", a analysé ce pourfendeur du "régime des partis", partisan d'un retour de "l'ordre" et de l'Etat et guère convaincu par les programmes très libéraux de ses concurrents de la primaire."

Le treizième risque donc d'être Nicolas Sarkozy…

Laisser un commentaire