Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Prière de rue et Occupation : le procureur demande la relaxe de Marine Le Pen (Add.)

10189024-je-suis-marine-le-fn-fait-a-nouveau-polemique-sur-les-reseaux-sociaux-derapages-sur-twitterPoursuivie pour incitation à la haine raciale, Marine Le Pen voulait profiter de son procès pour disposer d'un espace de liberté d'expression. Il faut croire que la justice souhaite écourter cette estrade médiatique car le procureur de la république vient à la surprise générale de requérir sa relaxe. Mais ne serait-ce pas aussi justice que de permettre à chacun de déclarer une phrase aussi banale que :

"Je suis désolée mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s’il s’agit de parler d’Occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça [les prières de rue, NDPC] c’est une occupation du territoire" 

Le procureur a notamment déclaré

Priere%20rue%20nice"Les propos ne visent pas l'ensemble de la communauté musulmane (…) C'est une opinion, et il n'y a pas de délit d'opinion. La violence du verbe fait partie du quotidien des déclarations des politiques. C’est un monde virulent. Ce qui prime c’est la communication au détriment du fond. On peut le regretter mais c’est une réalité (…) La provocation doit résulter d’une exhortation claire et sans équivoque. Ce qui n’est pas le cas ici. Madame Le Pen n’a fait qu’exprimer des opinions politiques dans un débat public. Vous ne pourrez pas condamner Madame Le Pen" 

Marine Le Pen a de son côté défendu sa liberté d'expression et le fond de ses propos mais aussi lancé une pique à Bruno Gollnisch et condamné les prières publiques contre l'avortement mais a clairement marqué la différence pour les processions catholiques : 

"On me fait un mauvais procès. Je n’ai commis aucune infraction (…) Je considère que les prières de rue sont un acte politique, liées à des imams radicaux voulant défier la République. En tant que responsable politique, j’ai le droit et même le devoir de mettre le doigt sur ces problèmes. Il ne s’agit pas d’islamophobie mais d’une exhortation au respect de la loi" (source

"Nous étions à l’époque en concurrence pour la présidence du Front national. Nous étions en meeting sur ses terres. Nous avions des divergences politiques, ce n’est un secret pour personne. Il a toujours défendu les positions de Jean-Marie Le Pen, tournées vers le passé et assez éloignées des préoccupations des Français" (source

« Est-ce que vous condamneriez de la même façon les prières de rue catholiques, organisées par les commando anti- IVG ? » lance l’une des avocates des parties civiles. « Oui, je condamne toute prière de rue », répond la présidente du FN.(source

"Quand certains font la comparaison prières de rue et processions [catholiques], là, je m'élève. Les processions sont autorisées, elles sont l'expression de nos traditions" (source)

Marine Le pen risque jusqu'à un an de prison et 45 000 euros d'amende. Verdict le 15 décembre.

Addendum (21/10) : Selon ce site, les propos exacts de marine Le Pen seraient les suivants, beaucoup moins agressif envers Bruno Gollnisch :

"Au sein du FN, nous avions une divergence politique qui est celle que j’ai exprimée à plusieurs reprises qui est cette référence à la seconde Guerre Mondiale, qui est de se tourner vers le passé pour engager des débats. A mon sens, le nouveau président du FN devait s’atteler au présent et non s’engager sur des débats du passé. J’ai un conflit sévère avec le président du FN de l’époque [son père, Jean-Marie Le Pen] sur l’Occupation allemande. Bruno Gollnish [son concurrent] a toujours défendu les positions de Jean-Marie Le Pen. Et je veux dire aux adhérents du FN, en forme de clin d’œil, que ceux qui se passionnent pour le sujet de l’occupation, parlons des sujets d’aujourd’hui. L’occupation de quartiers entiers par des mafias et des trafiquants de drogue qui nuisent à l’autorité de l’Etat et aux valeurs de la République. Il n’y a aucune référence à la deuxième Guerre Mondiale"

Partager cet article

18 commentaires

  1. Etant donné qu’il n’y a pas de “commando” anti-IVG, on peut toujours les condamner, ça ne mange pas de pain….

  2. Ce n’est pas par esprit de justice mais pour éviter qu’elle ne s’explique et que quelques bizarres journalistes ne rapportent ses paroles.
    En la relaxant, ouf, on n’en parle plus !

  3. Marine Le Pen condamne toute prière de rue. Ce sont ses propres termes. Cela signifie qu’une fois que Marine sera au pouvoir, si tant est que la chose soit possible, elle interdira les pèlerinages, les processions, les cortèges funéraires, tout rassemblement de prières publiques.
    Les naïfs ou les malintentionnés ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas que Marine est une anticléricale officielle. À bon entendeur…

  4. Il est bien triste de voir que même ceux qui prétendent défendre notre civilisation n’ont toujours pas compris que toute civilisation est fondé sur une religion, la notre l’étant sur la foi catholique, et que par conséquent le renouveau de notre civilisation ne peut se passer de cette même foi…

  5. Il faut être complètement stupide ! Marine n’a pas dû faire beaucoup de pèlerinages. Quid de Chartres? Quid du mont st Michel ?.les muznous ont superbement enfumés et ceux qui ont laissé faire la rue Mirah sont des fossoyeurs de notre identité…..
    [Voir sa dernière réponse. Tous ces pélerinages sont autorisés officiellement contrairement aux prières de rue musulmanes
    PC]

  6. Marine Le Pen : “je condamne toute prière de rue”,
    Cela a le mérite d’être clair. Heureusement on peut encore prier en silence dans la rue, éventuellement à plusieurs …
    Plus aucun parti politique pour defendre la France catholiques, certes 2 à 3 % de la population si l’on s’en tient aux pratiquants, ce n’est pas là dessus qu’on gagne une élection.
    Nous sommes vraiment entrés dans un changement de civilisation dont les funestes conséquences en surprendront beaucoup.

  7. @ Solange “elle interdira les pèlerinages, les processions, les cortèges funéraires, tout rassemblement de prières publiques”
    Que dire sinon LOL ?
    Demandez lui donc si elle interdira les pèlerinages etc elle vous dira que non. Elle ne le souhaite tout simplement pas. Les pèlerinages et autres processions quand elles ont lieu aujourd’hui sont déclarés, contrairement aux prières de rue musulmanes. C’est ça la différence…
    Bref, concernant les prières chrétiennes, rien de changera à ce niveau tant qu’elles sont déclarées, donc comme aujourd’hui.
    La loi sera appliquée en revanche pour les manifestations religieuses sauvages qui, pour 99% sont de nature musulmane.

  8. A Solange,
    Il faudrait peut-être ouvrir les yeux, la république a toujours été anti-catholique. En 1905, l’armée chassait les moines des monastères, pourtant ils n’avaient que des chapelets dans leurs mains. Nous devrions avoir honte de ce passé ! Et il ne faut oublier tous les biens qui ont été spoliés, puis maintenant détruits. Il serait peut-être temps, oui, que tout le monde ouvre les yeux !

  9. À Solange : est-ce que votre rôle d’idiote utile est rémunéré ? Si oui, par qui ?

  10. quelle bassesse de Marine LEPEN que d’attaquer GOLLNISCH, cette femme n’a décidemment aucune qualité

  11. A Solange
    La République et laïque. Mais la laïcité, quand elle est appliquée intelligemment, n’empêche pas les processions. La loi de 1905 règlemente les processions ; elle ne les interdit pas. Relisez la loi.

  12. A Solange,
    vous n’exagérez pas un peu ?
    Pourquoi voulez vous qu’elle interdise toutes manifestations religieuses extérieures ? A t-elle déjà précisé ses intentions ?
    Elle n’a fait que dire ce que beaucoup pense tout haut dans ces quartiers “squattés”. Si vous y habitiez vous seriez d’accord que “le remplissement” de la rue est une gêne répétitive dans la vie sociale d’autant que les prières que font nos “frères musulmans” sont provocatrices. Attitudes provocatrices car le coran ne requiert par l’obligation de faire sa prière dans un édifice contrairement au catholiques qui se réunissent pour présenter le Sacrifice à Dieu.

  13. @ Solange,
    il semble que vous n’ayez pas lu l’article du SB en entier, au sujet des propos de Marine Le Pen sur les processions catholiques.

  14. “incitation à la haine raciale” ?
    Il n’y a qu’en France que l’on peut faire des procès avec de telles énormités …
    Le centre de gravité du monde musulman est de plus en plus vers l’Asie (donc majoritairement asiatique de race)
    il y a des musulmans de toutes les couleurs de peau … y compris des gaulois de souche !

  15. Quittons cette république malsaine , vivement Que Marion la remplace !

  16. Réaction intelligente et juste du procureur, espérons que le juge le suive.
    Je ne sais pas si le procureur a reçu des instructions de la chancellerie, où certains se sont peut être aperçus que l’acharnement judiciaire contre MLP était contre-productif.
    @ Solange
    Lisez jusqu’au bout, au lieu de fantasmer sur l’interdiction des processions par MPLP.
    Au début du XXème siècle, certains maire avaient interdit les processions, mais leurs arrêtés avaient été cassés par le Conseil d’Etat.
    Comme disaient les Anciens, abusus non tollit usum, l’abus n’exclut pas l’usage. Les processions, itinérantes par définition, et occasionnelles, ce n’est pas la même chose que le squat hebdomadaire de la rue. De même dans les églises de campagne, il arrive que pour les enterrements une partie de l’assistance reste dehors faute de place suffisante.
    Ce procès est particulièrement idiot : “incitation à la haine raciale”. Races ou pas, personne n’a jamais prétendu que les musulmans, noirs, blancs et basanés, Arabes, Maliens, Turcs, Pakistanais et parfois Gaulois, formaient une race.

  17. Parfaitement exact “professeur Tournesol | 21 oct 2015 08:56:58”: “dans les églises de campagne, il arrive que pour les enterrements une partie de l’assistance reste dehors faute de place suffisante”.
    Et pas, seulement, ça peut aussi être le cas pour des mariages.

  18. Si ce résumé reprend l’essentiel de ce qu’a dit Marine Le Pen, alors elle n’a pas été particulièrement adroite. Ceux qui ramènent le FN aux “heures sombres de notre histoire” -celles de l’occupation allemande- ce sont d’abord ses détracteurs. C’est à eux, qu’elle qui a été encore récemment traitée de “fasciste” aurait dû s’en prendre plutôt qu’à ses coréligionnaires qui ont pu, comme Bruno Gollnisch, alimenter parfois ce type de polémique détestable.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]