Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française

Prier dans la rue relève de l’ordre public et non de la laïcité

Le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France (FPF), pose correctement le sujet à propos du débat annoncé par l'UMP sur les cultes dans la République laïque :

B "On pose d'emblée que la religion fait partie de la sphère privée, alors qu'on n'abandonne pas sa religion à la porte du temple, de l'église ou de la mosquée. […] Tous les citoyens ont des convictions qui les font agir et parler, ils n'ont pas à s'en cacher."

"En fait, le débat tourne autour des prières dans la rue, et dans ce cas ce qui est en cause c'est l'ordre public. Si on veut les interdire, c'est au titre du trouble à l'ordre public, pas au titre de la laïcité, ou alors il faut aussi interdire les processions catholiques".

Effectivement : les processions et pèlerinages font l'objet de déclarations en préfecture. Le droit de manifester prend alors le pas sur le "trouble à l'ordre public". Les prières musulmanes dans la rue sont hebdomadaires et, à ma connaissance, ne font pas l'objet d'autorisations. A ce titre, ce sont des manifestations illégales.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Nos pays sont terres chrétiennes et il est normal que la foi chrétienne soit prioritaire.

  2. Enfin, quelqu’un qui pose bien le problème et avec clarté. Bien mieux que la plupart de mes ‘supérieurs hiérarchiques’…

  3. Merci Monsieur le Pasteur . La Conférence épiscopale serait bien inspirée de vous inviter de temps à autre !

  4. La question est bien posée et peut peut-être aider temporairement au maintien des autorisations des processions catholiques dans un pays qui parle beacoup de laïcité faute de mieux.
    Cela n’empêche qu’à tout moment l’Etat peut prendre la décision d’interdire le passage d’une procession catholique par un endroit ou par un autre, voire même interdire complètement la manifestation sous prétexte de provocation car le chemin séculaire de la procession emprunterait un quartier désormais complètement peuplé de musulmans, ou bien considéré comme endroit public où le religieux n’a pas à être présent.
    Ex le pélerinage des Saints bretons qui n’a pas pu entrer dans le château d’Anne de Bretagne à Nantes.
    La notion de trouble à l’ordre public est d’une géométrie de plus en plus variable…
    Si la laïcité en France ne prend pas en compte le caractère chrétien du pays, et ne rajoute pas la condition de réciprocité de liberté religieuse dans les pays musulmans, toutes ces paroles seront sans effet, d’autant que la loi du nombre est déjà la loi du plus fort dans bien des endroits de France où les lois de la république n’y sont plus appliquées.

  5. Paris reste “terre chrétienne” : allez voir le beau crucifix qui (comme à la campagne) s’élève à l’angle des rues de l’évangile et d’aubervilliers ( 18 ème, près du souterrain), en plein quartier populaire !
    Mais les présidentielles approchant, le pouvoir sarkoziste s’empare de la question musulmane (plutôt que d’agir en faisant évacuer les rues où “prient” les mahométans), comme il l’a fait pour “l’identité nationale” et les braves gens tomberont dans le panneau des faux débats qui ignorent la teneur réelle de l’islam conquérant.Il fallait (hélas) entendre Karim Zéribi et Gilbert Collard ce matin sur RMC défendre le soit disant “islam de France” et préparer les contribuables à payer encore plus de constructions de mosquées.Assez de ce cauchemard, r é v e i l l o n s – n o u s !

  6. Est-ce lui ou La Croix qui poursuit:
    Il faut effectivement parler du manque de lieux de culte, qui concerne les musulmans mais aussi les protestants évangéliques, et la question est de savoir comment faciliter les constructions, poursuit-il.
    ?

  7. Le pasteur (président de la FPF) a entièrement raison, il rappelle des choses très sensées sur le droit de faire état de ses convictions religieuses sans se cacher. Ça c’est pour les francs-macs, bien fait pour eux ! Marre du totalitarisme laïcard.
    De plus le clin d’oeil du pasteur en forme de défense des processions catholiques est plutôt bien vu, cela donne de la crédibilité à son discours car il ne défend pas que sa boutique.
    Et il a raison aussi de dire qu’il faut foutre la paix aux musulmans. Bien sûr en tant que catholique, je ne suis pas ravi de voir ces prières publiques. Mais chez les gens qui attaquent l’Islam, il y a un côté parfois malsain, voir carrément raciste. Cela existe aussi, et je ne veux pas me retrouver à parler d’une même voix que ces gens-là. Qui sont souvent les mêmes “modernistes” qui votent la loi de bioéthique et autre.

  8. Le débat, comme le dit fort justement l’Abbé Charles Tinotti, est très bien posé.
    J’aime cette phrase :
    “Tous les citoyens ont des convictions qui les font agir et parler, ils n’ont pas à s’en cacher.”
    Mais ça doit se faire dans le respect des autres.

  9. Merci au pasteur Baty de poser le problème à l’endroit. La voie “laïciste” de régler ce problème ne peut que se retourner contre l’Eglise. Évitons de jouer les idiots utiles du laïcisme.

  10. Tout aussi d’accord. C’est la même problématique que pour le voile intégral : il faut se battre sur le seul terrain du trouble public. On ne masque pas son visage dans un lieu public, voilà tout.

  11. ordre public encore faudrait il en avoir le courage!!!!!

  12. Le problème, c’est que nos représentants de l’ordre public se sont fait littéralement manger la laine sur le dos… et ils ont trop honte de l’avouer…
    Transposons ça dans un autre contexte : un enfant qui mange plein de sucreries. Les parents ont fermé les yeux et veulent éviter le désaveu en disant par exemple “ne mange pas dans ta chambre”…
    Bref, la famille est une mini-société (d’où la nécessité de sa bonne santé) et la société est une grande famille, à l’image de la “famille-type” d’aujourd’hui : restes 68tards, enfants rois, laxisme et libéralismes de tous crins, interdit d’interdire, “tolérance” (vous remarquerez que les premiers à sortir ce mot sont les plus intolérants ! ça se vérifie à chaque fois !) …
    Ils l’ont bien compris, les occupants de la rue Poissonnière…

  13. Le problème est bien posé, cequi m’étonne c’est que ce soit un protestant qui le pose aussi bien. Pour les catholiques Ce n’est pas la peine d’avoir une conférence épiscopale improductive , il serait bon de connaitre l’avis des orthodoxes sur cette question, car il existe des processions orthodoxes en france et même à Paris.

  14. bonne annalyse de la situation.que nos politiques s’en inspirent !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services