Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Presque un tiers des naissances issues de familles composées d’au moins un parent immigré

B_1_q_0_p_0L'augmentation du nombre des demandeurs d'asile en 2017 est spectaculaire :

  • 20 000 en 1997,
  • 61 468 en 2012,
  • plus de 100 000 en 2017.

Un rapport de la Cour des Comptes d'octobre 2015 souligne que 96 % d'entre eux, même déboutés, ne repartent jamais.

La hausse de l'immigration régulière, mesurée par le nombre des «premiers titres de séjour» délivrés, explose également :

  • 125 000 en 1995 ;
  • 186 116 en 2002 ;
  • 183 893 en 2008 ;
  • 193 655 en 2012 ;
  • 210 940 en 2014 ;
  • 215 220 en 2015 ;
  • 230 353 en 2016 ;
  • 262 000 en 2017.

Le pourcentage des naissances dans les familles composées d'au moins un parent immigré est passé de 26,3 % en 2007 à 30,4 % en 2016 (Ined). En Île-de-France, 38 % des femmes ayant eu un enfant en 2015 sont immigrées (Insee). Mais à part cela, il n'y a pas de grand remplacement…

Dans la loi de finances de 2017, l'aide médicale d'État (la gratuité des soins dont bénéficient 300 000 migrants en situation irrégulière) est en augmentation, passant de 812 millions à 882 millions d'euros.

La politique de Macron est ridicule : sa mesure phare, la prolongation de la rétention administrative de 45 à 90 jours, n'aura qu'un impact limité dès lors que le pouvoir de décision est laissé au juge des libertés, dont le réflexe naturel est souvent de refuser une prolongation de la rétention après 48 heures. La réforme prévue ne suffira pas à améliorer de manière significative un dispositif d'éloignement paralysé par sa lourdeur (6 600 reconduites hors de l'Union européenne en 2017).

Partager cet article

4 commentaires

  1. Immigration = Grand déplacement en vue d’un Grand remplacement.
    C’est l’évidence même !

  2. Faillite annoncée !! Financière et démographique.
    Le ” visage ” de la France va encore changer, dans le mauvais sens.
    Ne suffit-il pas de voir ce qu’ils ont fait après notre départ du Magreb et leurs politiques en Afrique ………..
    L’issue ? Une bonne invasion Russe dans les 25 à 30 ans à venir pour nous libérer de ces plaies, le pays sera alors tellement affaibli ……..

  3. Voilà ce qui arrive lorsque nos politiciens (peu importe qu’ils soient de gauche ou de droite = même combat maçonnique) favorisent le métissage.
    Il n’y a plus de volonté du peuple à préserver la pureté de son sang, il le paye à présent et le regrettera au moment du réveil du véritable peuple fidèle.
    Il faut supprimer le droit du sol pour les générations présente et à venir, privilégier le droit du sang pour être français et vérification par arbre généalogique sur dix générations.
    Après il faut réduire l’immigration en fermant les frontières, en quittant l’Europe qui dicte les ordres.
    Ensuite redonner la mission essentielle de la femme qui est (sans être misogyne pour les féministes qui liraient ces lignes) de contribuer à la perpétuation du peuple de France pour l’éternité.
    Nous ne survivrons pas avec l’immigration de masse et le métissage forcé.

  4. Ils sont venus pour ça!

Publier une réponse