Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

Présidentielles : les candidats défendent le droit à l’IVG

C'est le titre d'un article synthèse d'Amélie Pelletier publié par Doctissimo. Elle a "demandé aux candidats ce qu'ils comptaient faire pour faciliter l'accès à l'IVG" :

"(…) Pour la quasi-totalité des candidats à l'élection présidentielle, l'interruption volontaire de grossesse gratuite constitue un droit fondamental pour les femmes qu'il est important de défendre. "Pas question de revenir en arrière sur cet acquis majeur de la lutte des femmes", réagit ainsi Nathalie Arthaud, qui représente Lutte Ouvrière. Seule Marine Le Pen considère que "libre choix pour les femmes doit pouvoir être aussi celui de ne pas avorter" et prévoit de dérembourser les IVG qu'elle qualifie "de confort".

De fait, à l'exception de la présidente du Front National, tous plaident en faveur du maintien et, pour certains, de la réouverture des centres d'IVG qui ont été fermés. (…). Nicolas Dupont-Aignan, qui représente Debout la République, veut "rétablir, partout où cela s'avèrera nécessaire, les postes supprimés". Pour ce défenseur de l'IVG, qui entend s'opposer "à tout ce qui pourrait constituer une régression sur ce droit important pour les femmes", permettre aux femmes d'interrompre leur grossesse relève de la mission du service public ; il propose à ce titre que l'IVG fasse partie "des conditions nécessaires dans les procédures d'accréditation des établissements de santé" (…)

La fermeture des centres d'orthogénie a entraîné une inégalité territoriale dans l'accès à l'IVG (…) Un problème que le candidat PS François Hollande compte régler par l'ouverture d''un centre d'IVG dans chaque établissement hospitalier de France" (…)  Nicolas Sarkozy défend son bilan et rappelle que "l'IVG constitue une thématique obligatoire des projets régionaux de santé 2011-2016 des Agences régionales de santé." (…)

En revanche, rares sont les candidats à la Présidentielle à se prononcer sur l'IVG médicamenteuse. Cette approche, qui est "désormais possible en-deçà de 5 semaines dans les centres de santé et les centres de planification ou d'éducation familiale", comme le souligne Nicolas Sarkozy, est ainsi évoquée rapidement par François Hollande lorsqu'il défend "l'accès à l'IVG sous toutes ses formes". (…)

Pour l'ensemble des candidats, le véritable enjeu est l'accès à la contraception (…) Marine Le Pen souhaite également, "avant tout, éviter cet acte extrêmement traumatisant pour les femmes" et plaide pour l'intensification "si besoin en était" des campagnes de contraception pour les plus jeunes (…) À ce jour, une loi datant de 2001 prévoit 3 heures d'éducation à la sexualité et à la contraception au cours de chacune des années collège (…). Sur ce point, Marine Le Pen se distingue des autres candidats, considérant que l'éducation à la sexualité relève uniquement des parents et non de l'Éducation nationale² (…) Nicolas Dupont-Aignan se dit, de son côté, favorable au Pass Contraception (…)"

Partager cet article

9 commentaires

  1. que ne forme-t-on ces politiques à la pratique de l’IVG (puisqu’ils y tiennent tant) en remplacement des médecins qui sont là pour donner la vie et non pour la soustraire et je pense que ce serait comme pour partir à la guerre, il n’y aurait pas bcp de volontaires! c’est tellement facile en paroles d’être pour ce prétendu droit, encore faudrait-il être capable de le réaliser soi-même quand on veut le faire faire aux autres! quel drôle de droit: tuer l’enfant à naître!

  2. Marine Le Pen est insuffisante et pleine de contradictions à ce propos. Mais n’ayant aucun autre candidat équivalent, même de loin, je voterais pour elle parce qu’elle ose vouloir diminuer le nombre d’avortements et leur remboursement.
    Mais on constate à quel point c’est devenu un tabou, un dogme idéologique.

  3. Marine Le Pen est la seule à penser que l’avortement n’est pas un bien, la seule à vouloir prendre des mesures pour l’éviter.
    Je ne suis pas d’accord avec sa position sur la contraception qui n’a rien résolu du tout dans ce domaine.
    Mais je voterai pour elle : il est assez indécent de lui reprocher ce que l’on passe sous silence lorsqu’il s’agit des autres candidats.

  4. Hélas le silence de la plupart de nos autorités religieuses est assourdissant…et pourtant que reste-t-il à perdre pour choisir d’adopter une telle prudence? On est loin, très loin du combat, au moins pour l’honneur, des évêques américains contre la participation citoyenne obligatoire aux mesures anti-vie (comme pour notre Sécu monopolistique) prônée par Obama!

  5. Les deux seuls candidats qui protégeaient la vie n’ont pas été parrainés par les élus catholiques (honte à eux !). Il s’agit de Patrick de Villenoisy (Alliance royale) et de Carl Lang (Parti de la France).

  6. Antoine, Marine Le Pen dit bien “si besoin en était”… Elle n’est pas en désaccord avec vous. Elle dit: “on verra bien, si on arrive à me convaincre que c’est utile et nécessaire, je ne m’obstinerai pas”. Elle est donc, actuellement, plutôt d’accord avec nous sur ce point…
    Bref, je crois que je vais devoir voter Marine Le Pen, si en effet elle est la seule à s’attaquer à cette hécatombe!

  7. Parfaitement d’accord avec HS. Le financement de l’avortement appauvrit chaque citoyen, c’est non seulement un homicide, mais en plus un vol à grande échelle et un vol des plus pauvres.
    Au moins disons-le.

  8. Je rappelle que c’est MLP qui, de sa propre initiative, et contre ses intérêts électoraux immédiats, propose d’arrêter la dérive en refusant de rembourser l’avortement ” de confort”. Cela mérite le respect et ouvre l’espoir pour l’avenir. Je voterai pour elle sans hésiter Dimanche et espère qu’elle sera présente au deuxième tous.

  9. MLP a été courageuse car son discours dans la France de nos jours était anti-électoraliste et lui a fait perdre des voix , son courage doit être récompensé par nos voix même si son programme n’est pas totalement le votre, soyons thomiste et empirique et votons pour ce qui est le plus proche de nous ou le moindre mal

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]