Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Présidentielle : il faudra payer pour voter

Lu ici :

"Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a annoncé aujourd’hui que le vote aux élections et référendums serait désormais assorti d’une « contribution citoyenne » d’un euro. Cette participation obligatoire est destinée à financer l’organisation et la logistique des différentes consultations populaires. Selon le ministre, sa création répond à une double logique de développement de la démocratie directe et de maîtrise des dépenses publiques : « Dans le prolongement de la révision constitutionnelle de 2008, qui a élargi le recours au référendum, le chef de l’État a fait part de son intention, si les Français lui renouvellent leur confiance, de trancher les blocages institutionnels éventuels en les consultant directement. Dans un souci de responsabilité budgétaire, les citoyens sont appelés à participer au coût d’organisation de ces consultations et des autres opérations électorales. Il ne s’agit de rien d’autre que du financement de la démocratie. »"

Il faut bien lire la fin de l'article pour connaître toutes les réactions politiques.

Partager cet article

15 commentaires

  1. c’est sûrement un poisson d’avril !

  2. On paie déjà et ce n’est toute l’année et pas que le 1er avril pour payer la pseudo-démocratie = un grand nombre d’élus dont malheureusement la majorité n’a qu’une ambition se faire réélire, et ne travaille absolument pas pour le bien commun et le salut de la France, avec l’excuse : « on se savait pas, on ne peut rien faire, on ne peut pas changer ce qui a décidé avant nous, c’est l’Europe c’est pas nous, c’est la déclaration des droits de l’homme, la liberté de la femme passe par la pilule et l’avortement, le mourir dans la dignité, la dette contractée en trente ans que nos enfants et nos petits enfants devront encore payée, l’immigration est une chance pour la France, etc. et surtout PAS D’AMALGAME.
    Coût des dizaines de milliers d’élus en France : ici http://www.lecri.fr/2012/02/06/dossiers-du-contribuable-ce-que-nous-coutent-vraiment-nos-elus/29343 et là http://www.lecri.fr/2012/03/18/odette-publique-quels-elus-nous-coutent-le-plus-cher/30263

  3. C’est sûrement un poisson d’Avril comme doit être aussi poisson d’Avril le sondage LH2 qui place Hollande en tête au premier tour et Mélenchon en troisième position.

  4. belle attrape, Philippe Carhon !!!

  5. Joli poisson d’avril, assurément, mais qui sait si l’idée ne trouvera pas un jour son application concrète? Tous les moyens sont bons à l’État pour ramasser quelques sous, et il est bien connu que les humoristes sont souvent des précurseurs.

  6. Bravo
    j’ai démarré au quart de tour (il est vrai que je suis plutôt bon public) mais en même temps, en période de vaches maigres, tout est possible.

  7. Ayant oublié le 1er avril j’avoue humblement y avoir cru…
    J’ai même trouvé que c’était une bonne idée! (je ne dirai pas pourquoi mais n’existe-t-il pas en France une population rétive à toute participation à l’effort national, qui vote quasi-exclusivement à gauche et qui coûte très cher en allocations diverses et variées…qu’on dissuaderait volontiers de voter)

  8. et le gars qui n’a pas un centime sur lui, il ne pourra pas voter ???
    Impossible.
    Donc : poisson d’arvil.

  9. Entièrement d’accord, mais où trouver ce personnage rare. C’est chercher une aiguille dans un tas de foin.Et il y a beaucoup de tas de foin……avec rien de tout ça dedans! Merci pour cette annonce que j’approuve totalement.

  10. Il ne manquerait plus que ça!
    Vite! une pétition!

  11. Le pire c’est que ça pourrait etre vrai…

  12. Oui mais c’est dommage; ça m’aurait donné une 2ème raison de ne pas voter !

  13. Pas mal trouvé et bien écrit.
    Une tradition bien vivante:
    Des racines profondes, et tout plein de rameaux nouveaux chaque année.
    Très humblement j’ai dû lire la fin de l’article.

  14. François Bayrou a estimé dimanche sur BFM-TV que Nicolas Sarkozy était sous l’influence de Marine Le Pen et que François Hollande était sous celle de Jean-Luc Mélenchon, renvoyant dos à dos les deux favoris. Interrogé sur la progression du candidat du Front de gauche, il a estimé que « les extrêmes sont un péril pour une société comme la nôtre et la seule candidature qui les écarte, c’est la mienne ! »

  15. C’est la fin de la démocratie … Vive le Roi !
    Poisson d’avril !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services